2012 : pourquoi la Nasa a critiqué ce film catastrophe ? 2012 FILM - Lors de sa sortie, la Nasa a étrillé le film 2012, le jugeant "film de science-fiction le plus absurde" et critiquant sa crédibilité.

[Mis à jour le 5 juillet 2020 à 20h55] Du temps a passé depuis la "fin du monde" prédite par le film 2012. Lors de sa sortie en 2009,  la réalisation de Roland Emmerich a mis en lumière des prophéties popularisées par la mythologie maya, laissant sous-entendre que la civilisation connaîtrait sa perte en 2012. Des scientifiques se sont même approprié ces théories, étudiant différents phénomènes comme des changements climatiques ou l'inversion des pôles magnétiques pouvant justifier une fin du monde possible lors de cette année 2012. S'il n'en a finalement rien été, le long-métrage catastrophe a toutefois participé à la popularisation de ces théories affolante... à tel point que la Nasa a dû intervenir, rapportait The Australian en 2011 ! L'agence spatiale américaine avait en effet jugé 2012 comme "le film de science-fiction le plus absurde", devant Armageddon ou A l'aube du 6e jour.

La Nasa reproche à 2012 de "tirer parti des inquiétudes du public envers la supposée fin du monde prédite par les Mayas", selon The Australian. A tel point que l'Agence spatiale avait créé un site afin de rassurer les spectateurs affolés à l'idée de connaître prochainement l'apocalypse. A cette occasion, elle est revenue sur les raisons expliquant qu'une fin du monde ne pouvait pas avoir lieu en 2012 et que les événements décrits dans le film n'étaient pas d'actualité. Finalement, nous l'avons bien vu, la fin du monde n'a pas eu lieu à la date fatidique. Le long-métrage de Roland Emmerich restera donc dans les mémoires comme un film catastrophe qui a bien fait peur le public !

En savoir plus

Synopsis - Les Mayas, l'une des plus fascinantes civilisations que la Terre ait portées, nous ont transmis une prophétie : leur calendrier prend fin en 2012, et notre monde aussi. Depuis, les astrologues l'ont confirmé, les numérologues l'ont prédit, les géophysiciens trouvent cela dangereusement plausible, et même les experts scientifiques gouvernementaux finissent par arriver à cette terrifiante conclusion. La prophétie maya a été examinée, discutée, minutieusement analysée. En 2012, nous saurons tous si elle est vraie, mais quelques-uns auront été prévenus depuis longtemps... Lorsque les plaques tectoniques se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles au passage, Jackson Curtis, romancier, et sa famille se jettent à corps perdu, comme des millions d'individus, dans un voyage désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés...