Scandale : retour sur l'histoire vraie derrière le film SCANDALE FILM. Scandale revient sur une affaire de harcèlement sexuel qui a chamboulé la chaîne américaine Fox News en 2016.

[Mis à jour le 28 novembre 2021 à 20h50] Scandale retrace une histoire vraie qui est pourtant peu connue en France. Elle a pourtant fait grand bruit aux Etats-Unis, avant #MeToo. Et plus particulièrement au sein de la rédaction de Fox News. En 2016, des journalistes et employées de la chaîne américaine accusent Roger Ailes, son dirigeant, de harcèlement sexuel. Ce dernier leur demandait des faveurs ou s'adonnait à des comportements dégradants (comme les demandes de "parades" montrées dans le film) avec certaines femmes. Lorsqu'il n'arrivait pas à ses fins, le patron de la chaîne prenait des mesures contre ses victimes, comme par exemple des réductions de salaire ou des licenciements purs et simples. Le président de Fox News a été forcé à démissionner en juillet 2016, tout en percevant des indemnités de départ conséquentes. Il décède un an plus tard.

Le film Scandale se penche ainsi sur cette affaire et décortique les rouages du système patriarcal. Parmi les femmes qui ont dénoncé Roger Ailes, on retrouve la journaliste Gretchen Elizabeth Carlson et Megyn Kelly, respectivement incarnées par Nicole Kidman et Charlize Theron. Margot Robbie joue de son côté un personnage de composition qui n'a pas existé nommément mais qui symbolise les victimes d'Ailes. Lorsque l'affaire éclate en 2016, c'est l'animatrice Gretchen Elizabeth Carlson qui a lancé des poursuites contre Roger Ailes pour harcèlement sexuel. Elle affirme avoir été mise à la porte de Fox News après avoir refusé ses avances. Plusieurs autres femmes se disent elles aussi victimes d'agissements similaires de la part du patron de Fox News.

Dans le film, des scènes qui se sont réellement passées

Scandale plonge le public au cœur de la rédaction de Fox News, au plus près des victimes du harcèlement sexuel perpétré par Roger Ailes. Quelques semaines avant la sortie en France du film, plusieurs anciennes journalistes de Fox News ont pu découvrir le long-métrage et s'exprimer sur le réalisme du film. La journaliste Megyn Kelly, incarnée à l'écran par Charlize Theron, a réagi aux images vues dans le film, particulièrement la scène où le président de la chaîne joué par John Lithgow intime le personnage de Margot Robbie à tournoyer devant lui, alors qu'elle est venue exposer les raisons pour lesquelles il devrait lui donner un poste d'importance au sein de la chaîne. De nombreuses autres femmes ont rapporté ce même comportement, obligées de parader devant Roger Ailes après une discussion professionnelle. "J'ai fait des études de droit, on m'a proposé un poste d'associé à l'une des meilleures firmes d'avocats du monde, j'ai débattu devant la Cour d'appel, énumère Megyn Kelly dans une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube. J'arrive à Fox News,  je couvre l'actualité de la Cours suprême américaine... et il me demande de tournoyer... et je l'ai fait ! Si vous ne vous rendez pas compte à quel point c'est dégradant, je ne peux rien faire pour vous". D'autres femmes ayant vu Scandale vont même plus loin : la réalité était bien pire que la fiction. "C'était bien pire que ça", révèle l'une des productrices qui a accusé Roger Ailes de harcèlement sexuel. 

En savoir plus

Synopsis - Pendant la campagne présidentielle de 2016, Gretchen Carlson, ex-présentatrice star de Fox News, decide de poursuivre le patron de la chaîne, Roger Ailes, pour harcèlement sexuel. Alors que la bataille judiciaire fait rage, Megyn Kelly, une autre journaliste star, est impliquée dans une controverse avec le candidat Donald Trump. Elle est fortement critiquée et abandonnée par ses collègues. Pendant ce temps, Kayla Pospisil, une jeune recrue, est déterminée à apparaître à l'antenne. Mais quand Ailes lui demande de «prouver sa loyauté», elle doit choisir entre son camp ou celui des deux femmes qui l'accusent...

Que disent les critiques sur Scandale ?

Scandale a emporté l'adhésion des critiques françaises. Pour le média spécialisé Première, c'est même "le premier grand film de l'ère #MeToo", "nécessaire et poignant" pour Télé Loisirs. En décortiquant les rouages d'un système machistes, ce long-métrage s'inscrit comme un film politique qui tente d'éclairer sur une époque où les rapports de force entre hommes et femmes sont déséquilibrés. Pour la presse française, Scandale brille grâce à son trio d'actrice, comme le souligne Télérama : "trois grandes actrices, un récit percutant", quand Cinémateaser salue "trois actrices au sommet de leur art". En analysant les rouages de ce système à travers cette histoire vraie, Scandale perd toutefois de son intensité émotionnelle pour certains critiques plus mesurés : "On n'est pas transporté non plus, note Culturebox, l'écriture et la mise en scène manquant de teneur dramatique", quand La Voix du Nord déplore un film qui "ne vise pas autre chose que le récit factuel et l'efficacité de l'instant". Toutefois, Scandale reste le film à voir lors de sa sortie pour Le Figaro. 

Vous avez vu le film Scandale ? Donnez votre avis en commentaire sur Linternaute.com

Charlize Theron méconnaissable dans Scandale

Elle est presque méconnaissable, mais pourtant bien présente : Charlize Theron incarne l'animatrice controversée Megyn Kelly, qui a dénoncé le harcèlement sexuel perpétré par Roger Ailes. Mais difficile de la reconnaître : l'actrice a été particulièrement maquillée pour que son physique colle au plus près à celui de la journaliste de Fox News. Pour ce rôle dans Scandale, Charlize Theron est nommée à l'l'Oscar de la Meilleure actrice. Margot Robbie est également citée pour le prix de la Meilleure actrice dans un second rôle, tandis que le film plus globalement est nommé dans la catégorie Meilleurs maquillages et coiffures.

Photos