Invisible Man : un remake à voir ? Revue des critiques Elisabeth Moss est le visage du remake de L'Homme Invisible façon 2020 sur fond de violences conjugales. Qu'a pensé la critique du film Invisible Man ? Revue de presse.

[Mis à jour le 26 février 2020 à 14h25] L'Homme invisible de H. G. Wells s'offre une nouvelle adaptation en 2020 devant la caméra de Leigh Whannell, à qui l'on doit Upgrade et Insidious 3. Le scénariste et réalisateur choisit de ne pas suivre le point de vue de l'homme qui se découvre la faculté d'invisibilité (celui-ci est en pleine possession de ses moyens) mais celui de son ex-compagne qu'il a décidé de persécuter. En France, Invisible Man a obtenu des critiques plutôt positives de la part de la presse. Le Figaro parle ainsi d'un "film intelligent, dans l'air du temps" avec son exploration des violences conjugales et de l'invisibilisation des femmes.

Pour Première, même si l'allégorie de la "prédation sexuelle, de la masculinité toxique et, par ricochet, de l'invisibilisation des femmes dans une société patriarcale" est "maligne", le résultat reste "plutôt convenu". Le magazine spécialisé trouve par ailleurs que le long-métrage de Whannel "n'arrive jamais vraiment à tenir les promesses de son pitch prometteur". Libération trouve également le film "assez classique" dans sa forme, "accidenté, par moments balourd" mais "tout le temps palpitant dans sa façon de tirer en longueur et d'exploser par détonations successives". Ecran Large confirme : Invisible Man "refuse les effets les plus grossiers" du genre et troque les jumpscares appuyés pour une tension discrète. Le site web regrette cependant que le long-métrage soit "trop long pour son propre bien" et présente un dernier acte déséquilibré.  Au total, le film "commence fort et aura malheureusement bien du mal à tenir le cap, la faute notamment à quelques choix scénaristiques hasardeux". Pas de quoi bouder son plaisir cependant, Invisible Man, malgré ses défauts, semble être un film qu'il faut découvrir.

Vous avez vu le film ? Donnez votre avis sur Linternaute.com

Invisible Man est aussi l'occasion de retrouver Elisabeth Moss aussi cinéma. L'actrice, qui s'est créé une place au soleil grâce à ses rôles dans des séries à succès comme Mad Men (de 2007 à 2015) et plus récemment The Handmaid's Tale (depuis 2017), participe à de nombreux projets de films ces dernières années. Citons par exemple The Square, Palme d'Or il y a trois ans, Her Smell ou encore Us de Jordan Peele et prochainement The French Dispatch, le prochain film de Wes Anderson. A la télévision, on l'avait également vue dans la mini-série Top of the Lake.

Invisible Man est une nouvelle production du studio Blumhouse, connu ces dernières années pour avoir produit de nombreux films d'horreur à moindre coût pour des bénéfices maximum. On doit notamment au studio de Jason Blum tous les Paranormal Activity, mais aussi les sagas American Nightmare et Insidious. C'est également chez Blumhouse qu'ont été produits Split et Glass de M. Night Shyamalan ainsi que Get Out et Us du réalisateur Jordan Peele. Cette année, Blumhouse a déjà sorti Nightmare Island, distribué par Sony Pictures et sorti le 12 février en France.

Synopsis - Cecilia Kass a longtemps subi la violence de son compagnon, un brillant et riche scientifique. Une nuit, elle prend la fuite et se réfugie auprès de sa sœur, leur ami d'enfance et sa fille adolescente. A sa grande surprise, Cecilia apprend que celui qui l'a tyrannisé pendant des années s'est donné la mort et lui a laissé la coquette somme de 5 millions de dollars. Mais est-il vraiment mort ? Des événements étranges lui font penser que non. Elle découvre que son ex a construit une machine lui permettant de se rendre invisible. Personne ne la croit, pas même ses proches. Son comportement inquiète et elle-même craint pour sa santé mentale...

Photos