Antebellum : que disent les critiques sur ce thriller horrifique ? En sortie cinéma cette semaine, Antebellum propose un thriller horrifique porté par Janelle Monae capturée et prise au piège dans le Sud esclavagiste des Etats-Unis. Revues de critiques.

[Mis à jour le 9 septembre 2020 à 9h46] Antebellum est un thriller horrifique dans lequel Janelle Monae, chanteuse et actrice vue dans Moonlight ou bien Harriet, campe une romancière moderne qui se retrouve capturée et réduite en esclavage dans un champ de coton au dix-neuvième siècle. Que s'est-il passé ? Comment s'en sortir ? Telles sont les questions auxquelles l'autrice va tenter de répondre. Et le plus tôt sera le mieux, sa survie en dépend. Sorti aux Etats-Unis au mois d'août dernier, le long-métrage est signé Gerard Bush et Christopher Renz et produit par Sean McKittrick (producteur de Get Out, Us réalisés par Jordan Peele).

De l'autre côté de l'Atlantique, le film a rencontré des critiques assez mitigées. Chez Entertainment Weekly, on regrette que cet "intrigant exercice d'horreur spéculative" soit "finalement défait par son propre message compliqué". Le Hollywood Reporter lui reproche un "manque d'empathie et d'émotion. Il n'offre pas vraiment de perspective sur le passé et échoue ainsi à avoir un impact sur le présent". A l'inverse, Variety trouve que "face à plus d'un siècle et demi de propagande malveillante, ce thriller social terrifiant arrive comme une bombe : un croisement puissant et politique entre La Servante écarlate et un film de M. Night Shyamalan".

Synopsis - Veronica Henley, romancière à succès, se retrouve projetée au XIXe siècle, dans un champ de coton, à une époque où les Noirs étaient réduits à l'esclavage. Elle s'y retrouve prisonnière, subissant les mêmes brimades par les propriétaires blancs. Elle doit percer le mystère de ce voyage vers le passé afin de s'échapper...

Photos