Google+ : pourquoi Google va-t-il son fermer son réseau social ?

Google+ : pourquoi Google va-t-il son fermer son réseau social ? FERMETURE DE GOOGLE+ - Google a annoncé dans un communiqué la fin prochaine de Google+ après la découverte d'une faille de sécurité datant de mars dernier et face au manque d'intérêt des utilisateurs pour son réseau social.

[Mis à jour le lundi 08 octobre 2018 à 23h11] Google+, c'est fini. N'en déplaise à certains (peu nombreux apparemment), Google a annoncé la fermeture de son réseau social d'ici dix mois maximum. Cette décision est motivée par la découverte d'une faille de sécurité dans l'interface qui connecte les utilisateurs de Google + aux différentes applications repérée en mars dernier et immédiatement colmatée par Google. La firme américaine avait pris le parti de régler le problème en interne sans communiquer sur la fuite de données, qui concerne 500 000 comptes, mais la presse avait fini par découvrir l'existence de cette faille ces derniers jours. Face à la mauvaise publicité et au nécessaire aveu de faiblesse quant à l'incapacité de Google + à protéger les données de ses utilisateurs, Google a donc décidé de fermer le réseau social, indiquant également vouloir abandonner ses efforts face à au manque d'intérêt des utilisateurs.

Google+ boudé par les utilisateurs

Environ 500 000 comptes Google+ auraient été au cœur de cette faille de sécurité identifiée en mars dernier  des noms, adresses mail, âges, professions et adresses postales auraient été en proie à une fuite. Si la faille de sécurité de concerne que si peut de compte, c'est que Google+ n'attire pas les foules. Google a donc décidé, avec cette mauvaise publicité, de tout bonnement mettre fin à Google+.  En effet, selon l'annonce publiée  par Google ce lundi 8 octobre, les efforts des développeurs de Google+ "n'ont pas été adoptés par le grand public ou par les développeurs". Google ajoute même que "Google+ a un taux d'usage et d'engagement très faible", précisant que "90% des sessions Google+ durent moins de 5 secondes".  Les comptes Gmail étant systématiquement connectés à Google+, ce pourcentage s'applique sur les 1,4 milliards d'utilisateurs de Gmail en 2018. 

Google+ sera donc fermé pour les particuliers dans les dix prochains mois, mais pourra toujours être utilisé par les professionnels comme réseau social à l'intérieur de chaque entreprise.Google a tenu à rassurer au même moment qu'elle annonce la faille et la fermeture de Google+ en précisant que rien ne laissait penser que cette faille a été exploitée, et même découverte, par des réseaux mal intentionnés. "Nous n'avons découvert aucun élément prouvant que la moindre donnée de profil avait été détournée", explique-ton du côté de Google. 

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google