Stadia, Microsoft xCloud, PlayStation Now... que proposent-ils vraiment ?

© Microsoft
Avec les services de streaming comme Netflix, les abonnés regardent les films sans devoir les télécharger au préalable. Le cloud gaming, aussi appelé jeu à la demande, repose sur le même principe. Le jeu est installé sur un serveur dans les locaux d'une entreprise distante. L'abonné au service s'y connecte depuis un appareil qui permet de visionner le jeu et d'interagir avec. Selon le service, il peut s'agir d'un ordinateur, d'un smartphone, ou d'une console. L'utilisateur n'a pas besoin d'appareil puissant, puisque tous les calculs sont effectués du côté du serveur. Celui-ci dispose de processeurs et de cartes graphiques survitaminés. Le résultat est alors envoyée en streaming, comme n'importe quelle autre vidéo, l'interaction en plus. Cela impose toutefois de disposer d'une connexion internet suffisamment rapide mais évite d'acheter un ordinateur haut de gamme.
Suggestions de contenus