Call of Duty Warzone : l'anti-cheat expliqué en détail par Activision

Call of Duty Warzone : l'anti-cheat expliqué en détail par Activision Call of Duty Warzone attend son anti-cheat depuis sa sortie. La bonne nouvelle, c'est que COD Vanguard apporte avec lui du changement de ce côté là avec un nouveau système anti-triche expliqué en profondeur par Activision.

[Mis à jour le 14 octobre 2021 à 12h42] Alors que la saison 6 de Warzone bat son plein, Activision et Raven Software ont dévoilé le nouveau système d'anti-cheat qui sera implémenté dans Call of Duty Vanguard et par la même occasion dans Warzone. Une excellente nouvelle pour les joueurs, surtout sur PC, qui souffraient depuis trop longtemps de la multiplication de cheaters dans leurs lobbys. Ce nouvel anti-cheat, nommé sobrement "Ricochet" aura pour mission de contrôler les applications en interaction avec Warzone, sans impacter la vie privée des joueurs. Autant de subtilités qu'Activision a détaillées dans un article blog.

Raven implémente un anti-cheat

A travers un message clair à l'attention des tricheurs, Activision a fait connaître ses objectifs détaillés concernant l'implémentation d'un anti-cheat dans Call of Duty : Vanguard. La bonne nouvelle, c'est que ce logiciel sera aussi inclus dans la transition de Warzone vers ce nouvel univers. Concrètement, Vanguard arrive dans Warzone et apporte avec lui son anti-cheat, "Ricochet", qui sera l'un des piliers d'une nouvelle ère sans cheaters pour Warzone. Ce nouveau système sera implémenté quelques semaines après la sortie de Call of Duty Vanguard et sera composé de drivers qui contrôleront toutes les applications en relation avec Call of Duty Warzone. Activision précise bien que Ricochet sera obligatoire pour jouer au jeu dès sa sortie et qu'il ne sera actif que lors des parties de Warzone. Bien entendu, cet anti-cheat ne concerne que les joueurs PC.

L'autre élément central de Ricochet est aussi la collecte de données, et la communication avec les joueurs. Il sera toujours possible de signaler les comportements suspects en jeu, une action essentielle pour Activision qui considère que l'apport humain peut aider son anti-cheat à évoluer avec le temps, en plus du machine-learning qui lui permettra d'adapter constamment ses réponses aux nouveaux logiciels de triche. Activision insiste aussi sur la protection des comptes, qui sont trop souvent victimes de piratage, au grand dam des joueurs qui perdent parfois des comptes valant parfois plusieurs centaines d'euros. Ricochet permettra justement de la renforcer, surtout si les joueurs activent l'authentification à double facteur sur le compte. 

La saison 6 de Warzone

Les nouveautés de la Saison 6 de Warzone

C'est la fin d'une ère. Verdansk, la bien aimée ville de Kastovie a accueilli les millions de joueurs de Call of Duty : Warzone pendant plus d'un an et demi, et disparaîtra à la fin de la saison 6. Il faut dire que la ville se trouve dans un piteux état, défigurée par des failles issues d'explosions dans le Stade et le Centre-ville. Un décors encore plus apocalyptique qui favorisera les combats verticaux et les rotations en tout genre. L'autre changement sur la carte cette saison, c'est l'apparition de bunkers de la Seconde Guerre mondiale un peu partout sur la carte. Il faudra parvenir à les trouver pour s'en approprier le contenu. Du côté Goulag aussi on retrouve du changement. Après une rotation inspirée des cartes de Black Ops 2, Warzone marque un retour aux sources en ressuscitant le tout premier Goulag de son histoire, les douches de la Prison de Zordaya. Une excellente nouvelle puisque ce Goulag a toujours été, il ne faut pas se le cacher, le meilleur du lot.

La saison 6 de Warzone apportera aussi avec elle 5 nouvelles armes, un fusil-à-pompe, un fusil d'assaut, une hache de combat, un pistolet-mitrailleur et le duo marteau-faucille si cher à l'ex bloc de l'est. Vous pouvez consulter les armes en détail dans le diaporama ci-dessous. Côté opérateurs, Alex Mason, le protagoniste du premier Black Ops (oui, celui coincé sur une chaise dans le menu) fait son grand retour dans la franchise ainsi que Fuze, le démineur espagnol aux jambes d'acier. On note aussi l'arrivée de l'évènement "The Haunting" qui fêtera en jeu Halloween (c'est d'ailleurs dans The Haunting que vous pourrez débloquer le LAPA et le Marteau et la Faucille).

The Haunting débutera le 19 octobre prochain aux alentours de 19h (heure traditionnelle des patchs de Warzone). On ne peut pas encore savoir son contenu exact, mais on sait que Raven Software sait y faire avec les évènements terrifiants. On s'attend à un retour du mode zombies dans le battle-royale, et surtout, de la carte Verdansk de nuit. On pourra aussi y débloquer des récompenses, charmes, skins et une arme : la mitraillette LAPA. En tout cas, il va falloir prendre son courage à deux mains avant de plonger dans les ruines hantées de Verdansk une dernière fois. D'ailleurs, si l'on en croit certains leaks, après Leatherface de Massacre à la Tronçonneuse et Jigsaw de Saw, c'est Ghostface qui devrait rejoindre le panthéon des opérateurs horrifiques disponibles. Notre tueur masqué effectue une petite transition de l'univers de Scream vers les champs de bataille de Verdansk. Une addition bienvenue et un nouveau clin d'oeil au cinéma des année 90. Il sera évidemment disponible dans un bundle à acheter dans la boutique en jeu.

Le trailer du passe de combat

Vanguard et ses nouveautés

C'était la grande nouvelle de cette fin d'été. Activision a officiellement annoncé la sortie de Call of Duty : Vanguard à travers un évènement dans Warzone. Ce nouvel opus marque un retour à la Seconde Guerre mondiale et sera intégré à Warzone similairement à Black Ops : Cold War. Raven Software sera en charge de cette intégration, qui comprendra de nouvelles armes et opérateurs, ainsi qu'un toute nouvelle carte et un anti-cheat, fonctionnalité très attendue par les joueurs. Bien entendu, les armes et opérateurs de Cold War et Modern Warfare devraient rester dans le jeu. Un coup de neuf qui ne fera pas de mal au plus célèbre des jeux Battle Royale, et qui devrait être déployé aux alentours du 5 novembre prochain. En attendant, rendez-vous à 26 minutes dans la vidéo ci-dessous pour en savoir plus sur l'avenir de Warzone.

Nouvelle carte dans Warzone

Vous l'aurez compris, Warzone se déplace sur une nouvelle carte. Une Île située dans le Pacifique, colorée, recouverte d'une jungle luxuriante et vivante. De quoi dépayser les joueurs après plus d'un an et demi passé sur le terres désolées de Verdansk. Cette carte ne sera pas seulement un changement d'environnement pour Warzone, mais aussi un changement de moteur graphique. La sortie de cette nouvelle arène sera l'occasion de passer au moteur IW8 amélioré de Call of Duty Vanguard, de façon à faciliter l'intégration des armes et des mécaniques de la prochaine sortie d'Activision dans Warzone. Pas de panique, l'IW8 est le même moteur graphique que Modern Warfare, donc ce changement ne devrait pas trop impacter les performances en jeu.