SFR et Free : vers un forfait unique ?

SFR et Free : vers un forfait unique ? Alors que le groupe Vivendi souhaiterait se débarrasser de sa filiale SFR, les deux opérateurs seraient en discussion. Mais Free dément.

Un mariage de Free et de SFR est-il dans les tuyaux ? Selon un article du quotidien économique Les Echos, les deux opérateurs de téléphonie mobile seraient en train de discuter d'un rapprochement voire d'un mariage dans les semaines qui viennent. Après l'offensive de Free sur le marché des forfaits mobiles en début d'année, SFR est dans la tourmente et son propriétaire, Vivendi, chercherait à s'en débarrasser. "Des contacts ont été pris entre les deux opérateurs, alors que Vivendi cherche à marier sa filiale SFR", résument Les Echos. De quoi envisager un forfait unique pour les deux opérateurs dans les prochaines semaines ? Pas si sûr.

D'après les experts, ce n'est pas tant un allié que Free serait en train de chercher qu'un réseau pour ses propres forfaits. Le nouvel opérateur est en effet tributaire aujourd'hui du réseau d'Orange, qu'il doit "louer" pour desservir les mobiles de ses abonnés (via un "contrat d'itinérance"). Une situation qui a déjà provoqué bien des couacs et des conflits entre les deux concurrents. En faisant l'acquisition de SFR, Free Mobile pourrait utiliser un réseau qui a fait ses preuves. L'union permettrait également des synergies dans le développement de la fibre optique, un chantier très coûteux pour les acteurs de la téléphonie et du Web. Autre avantage, toujours selon les Echos, le nouvel ensemble serait presque aussi puissant que France Télécom.

Un éventuel mariage entre Free et SFR ne donnerait donc, semble-t-il, pas naissance à un nouveau service ou à un nouveau forfait. Il annoncerait en revanche un avenir très incertain pour SFR et pour ses abonnés qui pourraient, à terme, basculer chez Free. Reste que le groupe de Xavier Niel Iliad, la maison mère de Free, a démenti tout rapprochement. Il faut dire qu'intégrer un ogre comme SFR, critiqué par Niel depuis des mois, pourrait s'avérer bien difficile pour Free, structure plus serrée avec une priorité à la réduction des coûts.

EN VIDEO - En janvier 2012, Free a bousculé le monde de la téléphonie mobile en annonçant des offres présentées comme les moins chères du marché, mettant ainsi au défi les autres opérateurs.

Chargement de votre vidéo
"Free: des offres qui vont agiter le marché"