Yuka : triphosphates, diphosphates, nitrite de sodium … la danse des additifs

Les additifs sont pris en compte, trop par rapport à d'autres données ? © Sylvain Biget
L'une des qualités des applications de scans de produit consiste à décortiquer la composition pour traquer les additifs, les allergènes, les excès en sucre ou en sel… Il faut dire que les étiquettes des produits sont rarement lisibles. Les applications viennent alors mettre en évidence ce qui est suspect ou néfaste en cas d'allergie. Pour certains produits courants, la mise en avant de leurs additifs peut les rendre rédhibitoires et renforcer la faible note d'un produit pour le classer médiocre ou mauvais. Dans ce domaine, Yuka, comme ses équivalents, font très bien leur travail. C'est même leur fer de lance, car noter ces ingrédients peut faire baisser considérablement la note globale d'un produit et le classer comme mauvais.
Suggestions de contenus