L'appli Signal est-elle une bonne alternative à Whatsapp ? Le test

© Linternaute
Les dirigeants de WhatsApp doivent s'en mordre les doigts…. L'application connait une véritable hémorragie d'utilisateurs qui fuient vers ses concurrents Signal et Telegram, ou d'autres applications moins connues. Tout est venu d'un message incitant à accepter de nouvelles conditions d'utilisation engendrant le partage avec sa maison mère Facebook de nombreuses données personnelles. Un événement qui n'a pas plus du tout aux utilisateurs déjà sensibilisés à la tendance qu'à Facebook à récupérer le maximum d'informations personnelles. Face à ce courroux, WhatsApp a décalé de trois mois cette mesure qui devait être appliquée le 8 février et tente maladroitement de retenir ses utilisateurs par une communication via les statuts de l'application. Le mal semble toutefois être fait et cela profite essentiellement à Signal et Telegram.
Suggestions de contenus