L'Internaute > Histoire > Le 27 juillet

Jour Par Jour ... Le 27 juillet

        (28 réponses)

1214
27 juillet

Victoire française à Bouvines


Philippe Auguste bat l'empereur Otton IV de Brunswick, allié du roi d'Angleterre Jean sans Terre, et les coalisés flamands à Bouvines (Nord). Contre toute attente, la bataille se déroule un dimanche, jour du Seigneur, car Otton est l'ennemi du pape. Il a été excommunié et déposé par le souverain pontife au profit de son rival, Frédéric II. Les deux camps s'affrontent de midi jusqu'au coucher du soleil et face à la débâcle des ses troupes, Otton préfère fuir plutôt que d'être capturé. Ses alliés, les comtes de Flandres, de Boulogne et de Salisbury sont faits prisonniers. Pour la France la victoire est totale : elle écarte définitivement la coalition et confère au règne de Philippe Auguste une justification divine.
Voir aussi : Bataille - Philippe Auguste - Brunswick - Jean sans Terre - Histoire du Moyen-Âge

1365
27 juillet

Décès de Rodolphe IV d'Autriche


En voyage à Milan pour négocier une alliance avec la puissante famille Visconti, Rodolphe IV d'Autriche décède le 27 juillet 1365. Ses deux fils, Albert III et Léopold III de Habsbourg, deviennent ducs d'Autriche et de Styrie, partageant le pouvoir et affaiblissant leur maison au profit des notables locaux. Régnant conjointement jusqu'en 1379, les deux frères se partagent le patrimoine des Habsbourg par le traité de Neuberg.
Voir aussi : Autriche - Habsbourg - Léopold III - Albert III - Histoire de la Politique

1382
27 juillet

Assassinat de Jeanne 1ère de Naples


Jeanne 1ère de Naples est assassinée sur ordre de Charles III de Duras à Muro Lucano (Italie). Née à Naples le 5 mars 1326, elle est la fille du duc de Calabre, Charles d'Anjou-Sicile et de Marie de Valois. Elle fut reine de Naples et comtesse de Provence entre 1344 et 1382. Son règne fut notamment marqué par l'invasion menée par Louis le grand ainsi que par la tentative de coup d'Etat de Louis de Tarente.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de la Politique

1532
27 juillet

Promulgation de la Lex Carolina


Le 27 juillet 1532 voit la naissance de la Constitutio Criminalis Carolina, plus connue sous le nom de Lex Carolina. Cette loi, qui porte le nom de Charles Quint, est promulguée par la Diète d'Empire, une institution de l'empire germanique, qui siège, en 1532, à Ratisbonne sous la présidence de Ferdinand I. Cette loi permettait de régler la procédure criminelle dans toute l'Allemagne et, ainsi, d'uniformiser les codes des différents pays.
Voir aussi : 1532 - Diète d'Empire - Ratisbonne - Histoire de la Politique

1656
27 juillet

Spinoza est excommunié


S’intéressant aux philosophies de Descartes et Hobbes et fréquentant des Chrétiens, le jeune Baruch de Spinoza s’attire les foudres des fanatiques juifs. Les rabbins d’Amsterdam décident de l’excommunier. Libre penseur ne se souciant guère des traditions, Spinoza poursuivra sa route et développera seul son système philosophique panthéiste, à côté de son travail alimentaire : le polissage du verre. Toutefois, il subit également une tentative de meurtre et ne pourra jamais diffuser librement son savoir. Son œuvre majeure, "l’Ethique", ne sera publiée qu’après sa mort sans mention de son nom et il faudra attendre un siècle pour qu’un apaisement religieux permette de lire ses œuvres.
Voir aussi : Dossier histoire des Provinces-Unies - Histoire d'Amsterdam - Spinoza - Histoire de la Philosophie

1675
27 juillet

Turenne est tué par un boulet à la bataille de Salzbach après avoir franchi le Rhin


Turenne, maréchal des armées, participe à la guerre de Hollande menée par Louis XIV. Après le succès de la bataille de Turckheim en début d'année, Turenne cherche à répéter l'exploit face à Raimondo Montecuccoli. Le 27 juillet 1675, il prend part à la bataille de Salzbach qui l'oppose aux troupes impériales. Il est tué par un boulet de canon sur le lieu de la bataille. Le roi Louis XIV fera enterrer le corps aux côtés des rois de France, dans la basilique Saint-Denis.
Voir aussi : Turenne - Guerre de Hollande - Histoire des Guerres

1689
27 juillet

Bataille de Killiecrankie


La bataille de Killiecrankie oppose les troupes jacobites, dirigées par le vicomte de Dundee, à l'armée de Guillaume III d'Angleterre. John Graham, 1er vicomte de Dundee mène cette révolte pour remettre le roi catholique Jacques II sur le trône, dont il a été chassé au bénéfice du prince protestant Guillaume d'Orange le 13 février 1689. Il remporte une victoire militaire malgré l'infériorité numérique (2 400 jacobites contre 3 500 soldats de la couronne), mais meurt sur le champ de bataille, victime d'une balle. Il aurait été alors le Grand Maître de l'Ordre des Templiers. Sa mort laisse l'insurrection jacobite sans leader. Les chefs des clans des Higlands se soumettent alors au roi Guillaume III d'Angleterre, exceptés les MacDonald de Glencoe, qui seront massacrés le 13 février 1692 par des troupes orangistes.


1709
27 juillet

Abdication de l'empereur du Japon Higashiyama en faveur de son fils


L'empereur Higashiyama est le 113e empereur du Japon. Il règne du 6 mai 1687 au 27 juillet 1709, avant de mourir en janvier 1710. Durant son règne, il doit faire face à de graves tremblements de terre et des incendies, notamment à Edo (Tokyo). D'autre part, le shogun Tokugawa Tsunayoshi est assassiné en 1709. Il abdique en faveur de son fils, l'empereur Nakamikado.
Voir aussi : Japon - Empereur - Abdication - Histoire de l'Etat

1710
27 juillet

Bataille d'Almenar.


La bataille d'Almenar se déroule pendant la guerre de succession d'Espagne, le 27 juillet 1710. Quelques mois auparavant, l'armée espagnole de Philippe V a envahi la Catalogne commandée par le marquis de Villadarias. Les troupes de l'archiduc Charles, composées également de soldats autrichiens et anglais, décident de reprendre ce territoire au cours de cette fameuse bataille. Cette entreprise est une réussite et oblige donc les Espagnols à fuir la Catalogne.
Voir aussi : Guerre de succession d'Espagne - Histoire de la Catalogne - Philippe V - Bataille d'Almenar - Histoire des Guerres

1768
27 juillet

Naissance de Charlotte Corday


Charlotte Corday naît le 27 juillet 1768 dans le Calvados. Fille d'une bonne famille désargentée, elle devient pensionnaire à l'abbaye aux Dames de Caen, jusqu'en février 1791. Passionnée de politique, elle voue peu à peu une haine à Jean-Paul Marat, grande figure révolutionnaire, en raison de ses paroles déplacées. Elle finira par l'assassiner dans son bain en 1793. Elle meurt guillotinée à Paris, le 17 juillet 1793.
Voir aussi : Politique - Marat - Caen - Charlotte Corday - Histoire de la Politique

1778
27 juillet

Bataille d'Ouessant


La bataille d'Ouessant s'est tenue le 27 juillet 1778, pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Alliée aux indépendantistes américains, la France attaqua la flotte britannique, 100 milles marins à l'ouest de l'île d'Ouessant. L'issue de la bataille fut confuse. Les Français, menés par Louis Guillouet d'Orvilliers, considéraient avoir mis l'ennemi en fuite. Les Britanniques, quant à eux, jugeaient l'inverse. Mais leur commandant, Augustus Keppel, passa en cours martiale, laissant penser que cette bataille passait pour un échec britannique.
Voir aussi : Bataille - France - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Histoire des Guerres

1794
27 juillet

Fin de la Terreur


A la tribune de la Convention, Maximilien Robespierre se fait huer du haut des gradins aux cris de "A bas le tyran !". Ses opposants lui reprochent d'avoir instauré la loi du 22 prairial (10 juin) qui met en place la "Grande Terreur" et d'avoir organisé un système d'espionnage des députés. La grande majorité des conventionnels rejoint le mouvement. Robespierre "l'Incorruptible" et Saint-Just "l'Archange de la Terreur", Couthon, Robespierre jeune, frère de Maximilien, ainsi qu'une vingtaine d'autres jacobins seront exécutés le lendemain sans avoir été jugés. La Convention fait fermer le club des Jacobins et instaure la République thermidorienne.
Voir aussi : Histoire de la Convention - Robespierre - Histoire de la Terreur - Histoire de la Révolution

1828
27 juillet

Mort de Radama Ier, roi de Madagascar


Radama Ier, né en 1793, devint roi de Madagascar en 1810. Pendant son règne, il consolida son royaume et renforça les relations diplomatiques avec les pays européens. Il ne régna que 18 ans, mourant le 27 juillet 1828 à 35 ans des suites d'une infection contractée lors d'un voyage. N'ayant pas d'enfant pour lui succéder sur le trône, sa femme devint reine de Madagascar sous le nom de Ranavalone 1re.
Voir aussi : Roi - Reine - Madagascar - Histoire des Décès

1830
27 juillet

Début de la révolution de Juillet


Face aux ordonnances de Charles X, la réaction de la bourgeoisie et de la population s’est avérée très vive. Dès le lendemain, sous l’influence de Thiers, les journalistes rédigent des appels à l’insurrection. Le 27, les boutiques et ateliers sont fermés tandis que les rues se remplissent et que les barricades bloquent les petites rues.
Voir aussi : Dossier histoire de la Restauration - Charles X - Thiers - Histoire des Barricades - Trois glorieuses - Histoire de la Politique

1832
27 juillet

Othon de Bavière est imposé comme roi de Grèce


Suite à l'indépendance de la Grèce en 1832, les puissances européennes désignèrent, le 27 juillet 1832, Othon de Wittelsbach, deuxième fils de Louis Ier de Bavière âgé de seulement 17 ans, pour devenir roi de Grèce. Il débarqua dans le pays en janvier 1833 à bord d'une frégate britannique et fut considéré comme mineur jusqu'en 1835. Jusqu'à cette date, le pouvoir fut assumé par un conseil de régence composé de trois Bavarois.
Voir aussi : Indépendance - Roi - Grèce - Histoire de la Politique

1853
27 juillet

Iesada Tokugawa devient shogun du Japon.


Le 27 juillet 1853 Iesada Tokugawa est nommé treizième shogun du Japon. Son règne prendra fin en 1858. A partir de cette époque-là, le pays commence à moderniser son système de fonctionnement en mettant fin à l'organisation féodale en vigueur. Le Japon commence également à s'ouvrir aux autres pays et en finit avec son isolationnisme. Cette nouvelle période sonne le glas de l'époque d'Edo et sera suivi par l'ère Meiji.
Voir aussi : Japon - ère meiji - Modernisation - Isolationnisme - Histoire de la Politique

1884
27 juillet

Le divorce est rétabli


Supprimé en 1816 pour incompatibilité avec le catholicisme, le divorce est à nouveau en vigueur grâce à la loi Naquet. Dorénavant, il est possible de se séparer, mais uniquement pour fautes, et à condition d’en apporter les preuves. De plus, chaque faute fait l’objet d’une sanction, qui peut aller jusqu’à l’emprisonnement. Il faudra attendre la loi de 1975 pour que le divorce par consentement mutuel soit autorisé.
Voir aussi : Dossier histoire du féminisme - Divorce - Histoire des Femmes

1890
27 juillet

Suicide de Van Gogh


Souffrant de crise de démence et rongé par l'angoisse, le peintre hollandais Vincent Van Gogh se tire une balle en pleine poitrine dans un champs de blé à Auvers-sur-Oise. Soigné par le docteur Gachet, Vincent ne meurt pas sur le coup. Il s'éteindra deux jours plus tard. Son frère Théo, avec lequel il entretient une correspondance assidue depuis 1872, trouvera dans sa poche son ultime lettre. Vincent Van Gogh n'aura vendu qu'un seul tableau de son vivant.
Voir aussi : Suicide - Van Gogh - Histoire de la Peinture

1917
27 juillet

Naissance de Bourvil


Bourvil, de son vrai nom André Raimbourg, naît à Prétot-Vicquemare (Seine-Maritime). Il débute sa carrière musicale et cinématographique en 1945. Il connaîtra le succès durant près de 35 ans avec plus de 300 chansons et 50 films. Il a joué dans de grands succès tels que La Traversée de Paris, La Grande Vadrouille ou encore Le Corniaud. Bourvil est décédé le 23 septembre 1970 dans le 16e arrondissement de Paris.
Voir aussi : Naissance - Cinéma - Musique - Bourvil - Histoire de l'Art

1921
27 juillet

Découverte de l'insuline


A l'université de Toronto, le docteur Frederick Grant Banting et son assistant Charles Herbert Best isolent une hormone pancréatique appelée l'insuline. Testée sur un chien auquel les chercheurs ont enlevé le pancréas, l'insuline permet de recréer artificiellement les échanges de sucre dans l'organisme de l'animal. Cette découverte va constituer une révolution médicale dans le traitement du diabète. Frederick Grant Banting, Charles Herbert Best et leurs collaborateurs James Richard Mac Leod, chef de laboratoire, et James Bertram Collip, chimiste, recevront le Nobel de médecine en 1923.
Voir aussi : Histoire du Prix Nobel - Découverte - Histoire de la Médecine

1943
27 juillet

Création du Comité de libération nationale italien


Au lendemain de l’arrestation de Mussolini, une organisation est fondée pour réunir les différents partis antifascistes, à savoir les communistes, les démocrates-chrétiens, les socialistes, les libéraux, le parti d’action et le parti démocrate du travail. Le Comité prendra plus de poids lorsque les troupes allemandes fuiront Rome, le 5 juin 1944.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Italie fasciste - Mussolini - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1946
27 juillet

Charlie Parker troublé par la drogue


La consommation d’héroïne perturbe l’enregistrement de « Lover Man ». Payant ses excès, et en proie à la dépression, Charlie Parker n’enregistrera plus pendant quelques mois. Il fait notamment un séjour dans l’hôpital psychiatrique de Camarillo pour une cure de désintoxication.
Voir aussi : Charlie Parker - Drogue - Histoire du Jazz

1952
27 juillet

Emil Zatopek héros des jeux d'Helsinki


En remportant le marathon, Emil Zatopek devient le premier et le seul homme de l’histoire des jeux Olympiques à obtenir la médaille d’or dans cette épreuve ainsi que dans le 5 000 et le 10 000 mètres dans les mêmes jeux. Le tchèque établira 18 records du monde dans sa carrière. A noter, la médaille d’or de sa femme Dana le jour où il remporte le 5 000 mètres à Helsinki.
Voir aussi : Record - Histoire des Jeux Olympiques d'été - Histoire d'Helsinki - Histoire de Marathon - Histoire de l'Athlétisme

1953
27 juillet

Fin de la guerre de Corée


Les belligérants de la guerre de Corée, à savoir la Corée du Sud, les forces des Nations Unies, la Corée du Nord et la Chine signent l'armistice de Pan Mun Jom. L'accord prévoit la division de la Corée en deux zones à la hauteur du 38e parallèle, où une zone démilitarisée sera installée. Durant les trois ans de guerre, on dénombrera entre un et trois millions de morts et de disparus, le tout pour revenir au statu quo ante bellum.
Voir aussi : Dossier histoire de la guerre froide : l'apogée (1949-1953) - Histoire de la Guerre de Corée - Pan Mun Jom - Histoire des Guerres

1982
27 juillet

L'homosexualité n'est plus un délit en France


Sur une proposition de ministre de la Justice, Robert Badinter, l'Assemblée Nationale vote la dépénalisation de l'homosexualité. Avec l'abrogation de l'article 332-1 du code pénal, l'homosexualité n'est plus considérée comme un délit. Elle sera retirée de la liste des maladies mentales de l'OMS. (Organisation Mondiale de la Santé) neuf ans plus tard, en 1991.
Voir aussi : Loi - Homosexualité - Badinter - Histoire des Mœurs

1986
27 juillet

Hinault et Lemond franchissent la ligne ensemble


Avec cinq victoires au Tour de France, le français Bernard Hinault franchit la ligne d’arrivée main dans la main avec l’américain Greg LeMond. Dès la première étape dans les Pyrénées, il était monté en puissance et avait remporté le maillot jaune. Finalement, la dernière étape mènera les deux hommes en tête de peloton et Hinault respectera son engagement de laisser la victoire à l'Américain.
Voir aussi : Dossier histoire du Tour de France - Maillot jaune - Hinault - Histoire du Cyclisme

1990
27 juillet

Fin de carrière pour la 2 CV


Après quarante années de bons et loyaux services, la dernière "deuche" est produite dans l'usine de Mangualde au Portugal. C'est la fin d'une époque... En effet, avec 3,7 millions d'exemplaires vendus dans le monde, la 2 CV est devenue un mythe et symbolise un certain art de vivre. Mais elle est désormais dépassée tandis que son adaptation aux normes de sécurité modernes est devenue trop problématique.
Voir aussi : Histoire de Citroën - 2CV - Histoire de l'Automobile

1996
27 juillet

9ème médaille d'or pour Lewis


Carl Lewis, éliminé des épreuves du sprint, prend sa revanche en empochant la médaille d'or du saut en longueur. Il est ainsi l'un des quatres athlètes de l'histoire des jeux à posséder neuf médailles d'or. Il possède également huit premières places aux championnats du monde.
Voir aussi : Record - Histoire d'Atlanta - Saut - Histoire de l'Athlétisme




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages