Johnny Hallyday : sur Netflix, que vaut le documentaire "Johnny par Johnny" ?

Johnny Hallyday : sur Netflix, que vaut le documentaire "Johnny par Johnny" ? JOHNNY HALLYDAY. La série documentaire "Johnny par Johnny" sort ce mardi 29 mars 2022 sur la plateforme Netflix.

[Mis à jour le 29 mars 2022 à 16h44] Johnny par Johnny. Voici l'ambition de la série documentaire consacrée à Johnny Hallyday, qui paraît ce mardi 29 mars 2022 sur la plateforme Netflix. En cinq épisodes d'une trentaine de minutes, les créateurs Alexandre Danchin et Jonathan Gallaud ont souhaité "raconter le chanteur et l'homme tel qu'il se voyait, à travers des interviews et des images inédites", peut-on lire dans la description du programme. Mais comment se différencier de tout ce qui a déjà été fait sur le Taulier, plus de quatre ans après sa mort ? Difficile de surprendre.

Le documentaire Johnny par Johnny, auquel Laeticia Hallyday n'a pas participé, propose effectivement des images rares du chanteur, le tout sur des commentaires assuré par lui, entrecoupés d'interventions de Line Renaud, son ami Pierre Billon, le photographe Jean-Marie Périer ou encore Nathalie Baye, Florent Pagny, Yarol Poupaud et Pascal Obispo. Nous voilà plongés dans le destin de Johnny : de son enfance, marquée par l'abandon de son père à sa rencontre avec Lee Hallyday, compagnon américain de sa cousine qui lui inspirera son nom, on explore également les prémices de sa carrière dans le rock'n'roll, puis son mariage avec Sylvie Vartan et les tensions qu'il amène, ou même sa vraie fausse rencontre avec Elvis Presley.

Le spectateur suit Johnny Hallyday dans ses tournées frénétiques, où le rockeur s'épuise en concert, jusqu'à sa traversée du désert dans les années 80, sa rencontre avec Nathalie Baye ou Michel Berger, celle avec Adeline Blondieau, son rêve américain, la frénésie des fans et jusqu'à ses obsèques en 2017. Si ce documentaire Johnny par Johnny est effectivement riche en images d'archives, parfois rares, rythmées par la voix du rockeur, les puristes n'apprendront pas grand chose sur le chanteur. D'autant que ces images ont été, pour beaucoup, vues et revues depuis des années. "On voulait toucher une audience plus jeune, qui a entendu beaucoup parler de Johnny ces dernières années mais ne connaît pas ou pas bien ses débuts", se défendent dans les colonnes du Parisien les deux réalisateurs, Alexandre Danchin et Jonathan Gallaud.

Pop-rock