Mort de Sulli : féminisme, harcèlement, dépression... Qui était la star de la K-pop ?

Mort de Sulli : féminisme, harcèlement, dépression... Qui était la star de la K-pop ? MORT DE SULLI - La chanteuse sud-coréenne de 25 ans, Sulli, a été retrouvée morte à son domicile de Seoul. La piste du suicide est envisagée par la police.

[Mis à jour le 15 octobre 2019 à 15h55] Depuis l'annonce de la mort de Sulli, ce sont des milliers de fans qui expriment leur tristesse sur les réseaux sociaux. Le corps de la jeune femme, ancienne chanteuse de K-pop et désormais actrice, a été retrouvé, inanimé, à son domicile. Dans la nuit de dimanche à lundi 14 octobre, c'est son manager, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de la star de 25 ans, qui s'est rendu dans sa demeure du sud de Seoul, en Corée-du-Sud, et a fait la macabre découverte. À l'arrivée des secours, la jeune femme était déjà morte.

Sulli Choi, Choi Jin-ri de son vrai nom, s'était faite connaître du grand public dès 2009, en intégrant le girls-band sud-coréen f(x) aux côtés de Victoria,  Amber, Luna et Krystal. Ensemble, guidée par le label SM Entertainment, elles sortent leur premier album en mai 2010, "Nu ABO". S'en suit un large succès avec plusieurs tournées dans toute l'Asie. Après avoir quitté le groupe en 2015, Sulli se tourne vers le cinéma. Au total, elle a joué dans une quinzaine de films tout au long de sa carrière. La jeune femme se sera également essayé à la présentation télé, en 2010 et 2011 et à la télé-réalité entre 2010 et 2013.

Surnommée Big Baby ou Sulliver, elle était parallèlement à sa carrière télévisuelle une icône féministe en Corée-du-Sud, luttant pour la libération de la femme et se faisant souvent critiquer sur les réseaux sociaux, où elle est suivie par des millions de personnes.

Sulli Choi, une féministe à l'heure d'Instagram

Si Sulli avait déjà plusieurs fois évoqué sa dépression et ses troubles anxieux, elle les expliquait par le cyber-harcèlement dont elle était victime. En cause ? Son engagement féministe, qui l'a fait passer plusieurs fois pour une rebelle en Corée-du-sud. Très suivie sur Instagram, où elle possède quelque six millions d'abonnés, elle avait fait de ce réseau social la vitrine de son combat pour les droits des femmes. Elle était l'une des rares célébrités du pays à s'être engagé pour la légalisation de l'avortement et a plusieurs fois déclaré qu'une femme devait vivre selon ses propres choix.

Pour appuyer son combat, Sulli Choi avait à plusieurs reprises revendiqué le non-port d'un soutien-gorge, laissant parfois apparaître sa propre poitrine. Une position saluée par certains, mais critiquée par beaucoup d'autres, faisant de la chanteuse de K-pop une cible de haine sur les réseaux sociaux.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par (Sulli) (@jelly_jilli) le

Sulli se serait suicidée

La police, arrivée sur place aux alentours de 3h39, avait privilégié la piste du suicide : une thèse toujours en attente de confirmation, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. "Choi (le nom de Sulli ndlr.) vivait apparemment seule dans cette maison. Il semblerait qu'elle se soit suicidée, mais nous vérifions d'autres possibilités", a annoncé un officier de police à l'agence. Il est ajouté qu'un mot avait été retrouvé près du corps de la jeune femme, mais qu'il ne s'agirait pas d'une lettre de suicide. L'ancienne star du girls-band f(x) souffrait de dépression et d'anxiété, à cause du harcèlement qu'elle subissait sur les réseaux sociaux.

Sulli en avait d'ailleurs plusieurs fois parlé dans les médias, notamment en 2018 dans son show de télé-réalité.  "J'ai un trouble panique depuis que je suis jeune (...) certains de mes amis les plus proches m'ont laissé tomber. Les gens me font du mal, alors tout s'est effondré. Je n'avais pas l'impression que quiconque autour de moi pouvait me comprendre. C'est pourquoi je me suis complètement effondrée", expliquait Sulli.

Pourquoi Sulli avait quitté f(x)

Star incontestée de la K-pop, Choi Jin-ri, le vrai nom de Sulli s'était fait connaître dès 2009 avec le girls band f(x), aux côtés de Victoria, Amber, Luna et Krystal. Elle décide de quitter le groupe en 2014 et de mettre un terme à sa carrière musicale l'année suivante, expliquant ne pas supporter le cyber-harcèlement dont elle faisait l'objet. Son mal-être, Sulli l'avait également exprimé dans une autre interview en 2018 accordée au quotidien anglophone basé à Dubaï Gulf News : "J'étais sous trop de pression. Je me suis souvent sentie effrayée. Nous avons trop de pression (...) A un moment, j'ai commencé à réaliser et à me demander pourquoi je devrais faire ça et pour quoi je faisais ça. J'ai dis que j'étais épuisée, mais personne ne m'a écouté. Je me suis sentie seule", expliquait Sulli pour justifier son départ du groupe f(x) qui l'a fait connaître.

Les causes du décès de Sulli inconnues

Sulli est morte dans la nuit de dimanche à lundi 14 octobre, annonce la police sud-coréenne. Une enquête a été ouverte pour déterminer des circonstances encore flou de ce décès brutal. De son côté, la maison de disque de la chanteuse, SM Entertainment, a posté un communiqué à la mi-journée : "Nous sommes désolés de devoir communiquer une si triste nouvelle. Sulli nous a quitté. Nous ne pouvons pas y croire et sommes juste remplis de tristesse. Pour sa famille, qui est affligée par l'annonce soudaine de sa mort, nous vous demandons de ne pas écrire d'articles spéculatifs ou de propager des rumeurs. Nous exprimons nos sincères condoléances", peut-on lire dans le document, relayé par le site Metro.

Article le plus lu - Brexit : la nouvelle stratégie de Johnson › Voir les actualités

Autour du même sujet