Mort de Goo Hara : la chanteuse de K-pop retrouvée inanimée, un suicide ?

Mort de Goo Hara : la chanteuse de K-pop retrouvée inanimée, un suicide ? La chanteuse de K-pop sud-coréenne de 28 ans a été retrouvée morte à son domicile de Séoul. Une enquête a été ouverte et la thèse du suicide est envisagée.

La monde de la K-pop une nouvelle fois endeuillé. La chanteuse sud-coréenne Goo Hara a été retrouvée morte à son domicile de Séoul, dimanche 24 novembre 2019, rapporte l'AFP. Elle avait 28 ans. Une enquête a été ouverte pour tenter d'éclaircir les circonstances de ce décès. La thèse du suicide serait envisagée par les enquêteurs. Goo Hara s'était faite connaître du grand public avec le groupe Kara, dont elle était membre de 2008 à 2015. Après la séparation de la formation, elle a sorti en juillet 2015 son tout premier mini-album en solo, baptisé "Alohara". Le 26 mai dernier, la chanteuse avait fait une tentative de suicide et avait été hospitalisée.

En Corée-du-Sud, le taux de suicide est parmi les plus élevés du monde et serait même, selon le gouvernement, l'une des principales causes de décès avant 40 ans dans le pays. La mort de Goo Hara survient un peu plus d'un mois avant celle d'une autre star de la K-pop, Sulli, dont le corps avait été retrouvé inanimé également à son domicile de Séoul, lundi 15 octobre. Sulli Choi, Choi Jin-ri de son vrai nom, avait 25 ans.

Divers