Hoshi jugée "effrayante" par Fabien Lecoeuvre : la chanteuse répond

Hoshi jugée "effrayante" par Fabien Lecoeuvre : la chanteuse répond HOSHI. Sur le plateau de CàVous, la chanteuse Hoshi, moquée sur son physique par le chroniqueur musical Fabien Lecoeuvre, a réagi à ces propos sexistes.

[Mis à jour le 14 avril 2021 à 11h57] "Ce n'est pas normal d'entendre ça à la télé en 2021." Invitée de C à Vous sur France 5 mardi soir, la chanteuse Hoshi, attaquée sur son physique la semaine dernière par Fabien Lecoeuvre, chroniqueur musical et attaché de presse, a répondu aux insultes sexistes tenues par celui-ci. "J'en ai pas pleuré, mais ça m'a vraiment fait très mal au cœur (...) il y a des gens de 15 ans qui ont envie de se lancer dans la musique et qui vont voir ça et en fait, au-delà des propos à lui, c'est quelque chose qui se passe tout le temps dans cette société et dans ce milieu, et c'est grave de laisser dire des propos comme ça, ça peut décourager certains jeunes qui n'ont pas confiance en eux", explique la chanteuse à Anne-Élisabeth Lemoine. Et d'ajouter : "Franchement, ça fait mal au cœur. Ce n'est pas normal d'entendre ça à la télé en 2021 et c'est profondément blessant pour moi, pour ma famille, pour les gens qui m'écoutent, c'est dur."

Contrairement à ce que Fabien Lecoeuvre laissait entendre dans son "argumentaire", à savoir que les labels de musique entretenaient ce sexisme, Hoshi assure qu'il n'en est rien. "J'ai pas fait de photos pour arriver dans une maison de disque", explique-t-elle, avant de trancher : "il appelle ça un dérapage, moi je pense que c'était profondément pensé." Après ses propos, Fabien Lecoeuvre avait publié un communiqué dans lequel il s'excusait de ses propos à l'encontre de la jeune chanteuse. "Je présente mes sincères excuses à Hoshi, à tous les artistes et leur entourage, que j'ai blessés par mes mots inadmissibles et indignes de l'amour que je porte à la chanson française", écrivait-il, joutant regretter "très profondément ces paroles malheureuses", qu'il qualifie de "dérapage." 

Les propos sexistes de Fabien Lecoeuvre

L'attaché de presse de Michel Polnareff, comparse de Patrick Sébastien dans Les Années bonheur ou de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste s'est attiré les foudres des réseaux sociaux en jugeant la chanteuse de Ta marinière sur son physique dans une interview accordée à la webradio Arts-Mada. "Quand est-ce qu'on va nous sortir des beaux mecs ? Ou des filles sublimes ? Quand vous regardez Hoshi par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable... Mais enfin, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre vous ? Elle est effrayante !", lance le chroniqueur face à un présentateur souriant.

Et d'ajouter : "Je n'ai rien contre cette fille qui est géniale (...), mais qu'elle donne ses chansons à des filles sublimes, comme y'a des Vanessa Paradis, comme il y a eu des Vartan, des Sheila à 20 ans ou des Françoise Hardy... Il y a plein d'interprètes magnifiques." Des propos parfaitement sexistes relayés dans une vidéo visionnée plus de 500 000 fois et qui évidemment ont fait bondir la Toile. 

Twitter s'énerve et soutien Hoshi

Sur Twitter, nombreux sont les artistes et les anonymes à affirmer leur soutien à Hoshi face à "un odieux discours, bête et méchant", pour l'animatrice Emilie Mazoyer. "Tellement grave de tenir ce genre de propos. On lui offre un poster ou un miroir ? J'hésite", a de son côté écrit sur Twitter Hoshi, partageant la fameuse vidéo. "Fou raide que personne aie rien dit en onde", ajoute la chanteuse Cœur de Pirate, quand le journaliste Hugo Clément adresse son "soutien total à Hoshi qui est une super artiste (et c'est tout ce qui compte)".

"Fabien Lecoeuvre, honte à vous. Vous êtes à vomir. C'est vous le monstre, le laid, l'erreur. C'est les pin up qu'on accroche aux murs pour faire joli, pas les artistes. Hoshi je t'aime et tu es sublime", ajoute la chanteuse Clara Luciani sur Instagram. Une indignation qui a poussé l'auteur de ces propos à des excuses, ratées, dans lesquelles il évoque des "propos maladroits sortis de leur contexte."

Variété française