Jeane Manson : le témoignage de Shirel, la fille de la chanteuse

Jeane Manson : le témoignage de Shirel, la fille de la chanteuse JEANE MANSON. L'ancienne belle-mère de Coline Berry, qui accuse son père le comédien Richard Berry de faits incestueux, était invitée de Touche pas à mon poste avec sa fille, Shirel.

[Mis à jour le 25 mai 2022 à 15h13] Le feuilleton de l'affaire Berry continue. Après sa victoire judiciaire contre Coline Berry, Jeane Manson était l'invitée de Touche pas à mon poste, lundi 23 mai 2022. Sa fille, Shirel, invitée chez Cyril Hanouna au même titre, a expliqué comment Coline Berry, qui accuse son père Richard Berry de viols et agressions sexuelles sur mineur, les auraient contacté pour témoigner contre lui dans les colonnes du journal Le Monde.

"C'est Coline qui m'a appelée et qui m'a dit : 'tu veux bien témoigner avec moi dans Le Monde ?' Je lui ai dit : 'Mais pas du tout, parce que moi, je n'ai pas vécu ça' (...) Et elle avait demandé la même chose à ma mère. Elle nous voulait avec elle, parce qu'on n'aimait pas Richard... Le pauvre, maintenant, je m'entends très bien avec lui", explique Shirel, qui a toujours pris la défense de sa mère durant cette affaire. Si Shirel assure être en bons termes avec Richard Berry aujourd'hui, cela n'a pas toujours été le cas.

"Moi, je n'aimais pas beaucoup Richard, parce que c'était un mariage très compliqué entre eux. Ils avaient beaucoup de passion et beaucoup de disputes donc, en tant qu'enfant, c'était houleux et donc un peu violent, pas dans les coups mais dans la forme", explique Shirel, avant d'ajouter : "Je n'appréciais pas beaucoup Richard parce que ce n'était pas un super beau-père très affectif avec moi. Donc voilà, c'est tout, c'est pour ça que je ne l'aimais pas."

Dans son témoignage, Coline Berry explique que Shirel était présente au moment des faits. Ce que cette dernière nie. "Si je n'étais pas dans cette pièce qu'elle décrit, alors peut-être que c'est arrivé, on ne peut pas le savoir. Mais si elle dit que j'étais dans la pièce et que c'est arrivé avec moi, alors moi je peux le savoir, puisque j'étais là. Moi je dis que ce n'était pas vrai", assure la fille de la chanteuse.

Quant à Jeane Manson, elle explique dans TPMP être elle aussi aujourd'hui en bons termes avec son ancien époux, Richard Berry. "Ça nous a permis de nous réconcilier", résume la chanteuse, accusée de complicité de faits incestueux alors qu'elle était encore mineure. Une accusation qui avait valu à Coline Berry une plainte pour diffamation et une victoire de son ancienne belle-mère.

Jeane Manson, une victoire au tribunal contre Coline Berry

Coline Berry, la fille de Richard Berry, accuse son père de viols et agressions sexuelles sur mineur, des faits auxquels elle mêle son ancienne belle-mère, la chanteuse Jeane Manson. Après ces accusations, portées début 2021, cette dernière avait porté plainte pour diffamation contre son ancienne belle-fille. Jeudi 14 avril 2022, Coline Berry a été condamnée à une amende de 2 000 euros pour diffamation par le tribunal d'Aurillac, mais aussi à verser 20 000 euros à Jeane Manson, l'ex-compagne de Coline Berry, qui avait porté plainte pour diffamation. 

"C'est comme si un immense fardeau venait de tomber de mes épaules. J'ai retrouvé mon honneur, ainsi que celle de ma famille, profondément meurtrie par cette histoire", confie Jeane Manson au Figaro au lendemain de cette décision. Le procès, houleux, s'était ouvert le vendredi 1er avril, au tribunal d'Aurillac, dans le Cantal, alors même que l'affaire Berry, dont l'enquête a été confiée à la Brigade de protection de mineurs, est toujours en cours.

Un procès pour diffamation qui s'était transformé, au tribunal d'Aurillac, en règlement de comptes familial. A la barre, l'acteur Richard Berry, accusé par sa fille de "viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur", a continué à démentir. "Tout est faux. C'est malheureusement des mensonges et elle a, je pense, terminé par y croire. C'est désespérant pour un père. Je n'ai aucune attirance pour les enfants. Je suis profondément, franchement, désespéré. Je ne voulais pas m'exprimer tant que l'enquête n'était pas terminée, mais je suis venu aujourd'hui pour soutenir Jeane", expliquait l'acteur face aux juges, rapportait l'AFP, avant que sa compagne actuelle, Pascale Louange, ne se lève et gifle Coline Berry, selon plusieurs témoignages concordants.

Si Coline Berry a réitéré ses accusations, Jeane Manson elle, a également clamé son innocence. De son côté, la défense de la fille de Richard Berry se demandait comment la justice pouvait statuer sur la plainte pour diffamation de la chanteuse américaine, alors que l'enquête sur l'affaire Berry est toujours en cours. "Je ne vois pas comment ce procès en diffamation peut se tenir tant que la plainte de ma cliente n'a pas été totalement traitée par la justice. Je vais demander un sursis à statuer", a expliqué Karine Shebabo, l'avocate de Coline Berry, à BFMTV.

Les accusations de Coline Berry

Mardi 2 février 2021, Le Point révélait l'affaire Berry : Coline Hiegel Berry, 45 ans, a déposé plainte auprès du procureur de la République de Paris, le 21 janvier 2021. Elle accuse son père, Richard Berry de "viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur", et Jeane Manson, son ancienne belle-mère, de complicité de faits incestueux alors qu'elle était encore mineure. Coline Berry décrit des faits qui se seraient passés lorsqu'elle était enfant, entre ses 6 et 10 ans. Richard Berry et Jeane Manson ont été mariés à la même période, entre 1984 et 1986. La Brigade de protection des mineurs (BPM) avait été saisie, selon Le Point et franceinfo, même si les faits seraient aujourd'hui prescrits. 

Dans un message posté en story Instagram le 3 février 2021, Coline Berry écrivait : "Les mensonges de mon père ne résisteront pas à un examen minutieux de tous les éléments réunis jusqu'ici". Elle explique avoir été "embrassée par son père sur la bouche avec la langue" et avoir "du participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires" avec Jeane Manson.

Le Monde, qui avait eu accès à la plainte, rapportait le 3 février 2021 : "Quand le couple avait la garde des enfants en fin de semaine, il leur serait arrivé, le matin après leurs ébats, de convier ceux-ci dans la chambre parentale pour des jeux sexuels. Le père de la plaignante lui aurait alors proposé de jouer à l'orchestre avec ses organes sexuels et ceux de sa partenaire (pénis, seins), les deux adultes étant nus. (…) Mme Coline Berry aurait donc été contrainte d'apposer sa bouche sur le sexe de M. Berry, le tout en présence de l'autre enfant (la fille de Jeane Manson ndlr.), et de manière répétée."

Jeane Manson nie les accusations

Face à ces accusations, Jeane Manson nie en bloc. Dans les colonnes du Figaro le 4 février 2021, elle se disait "sidérée et profondément blessée d'être prise à partie dans un règlement de compte familial" et souhaitait "laver son honneur". "Je n'ai jamais participé aux soi-disant jeux sexuels dont elle parle, bien sûr (...). Si j'avais eu connaissance, ou le moindre soupçon, du plus infime acte contre nature à l'encontre de Coline, j'aurais immédiatement déclenché le processus judiciaire pour en dénoncer l'auteur", assurait la chanteuse au journal.

Une défense maintenue depuis. Sur BFMTV, ce vendredi 1er avril, Jeane Manson clame toujours son innocence : "Je ne lui ai jamais fait de mal. Il faut qu'elle l'admette. J'aimerais qu'elle dise la vérité (...) Je voudrais lui dire : 'Tu sais très bien que je ne t'ai jamais fait ça, et tu sais très bien que ton père non plus'. Il faut arrêter ces mensonges."

Jeane Manson membre d'une secte ?

En plus des accusations de violences sexuelles, Coline Berry affirme que la chanteuse américaine est membre de la secte des Enfants de Dieu. C'est aussi ce que l'accusée dénonce, en englobant ce fait dans sa plainte pour diffamation. Les Enfants de Dieu, appelés aussi La Famille ou La Famille internationale, est un groupe sectaire créé en 1968 aux Etats-Unis. Au cœur de nombreux scandales, liés notamment à la découverte d'incitation à la prostitution, d'inceste ou de pédophilie, la secte est dissoute en France en 1978, mais s'est reformée sous d'autres noms.

Selon Vincent Vantighem, journaliste à BFMTV, Jeane Manson avait nié faire partie de cette secte, indiquant avoir accueilli des musiciens en 1976 qui se faisaient appeler "Les enfants de Dieu" et qui faisaient effectivement partie de ce mouvement dissout depuis, mais qui continue d'avoir des fidèles.

Qui est Jeane Manson ?

Née le 1er octobre 1950 à Cleveland, dans l'Ohio, aux Etats-Unis, Jean Ann Manson, dite Jeane Manson, s'est fait connaître dans les années 1970 d'abord comme playmate, puis comme chanteuse. La France la découvre avec le tube Avant de nous dire adieu, écoulé à plus de 600 000 exemplaires en 1976. Son succès explose et l'Américaine, francisée, devient l'un des visages de la variété française des années 70, aux côtés de l'auteur-compositeur Jean Renard.

En 1979, Jeane Manson représente le Luxembourg au concours de l'Eurovision : elle terminera à la treizième position avec sa chanson J'ai déjà vu ça dans tes yeux. En 1984, après avoir sorti plusieurs singles, elle participe à la tournée Sud-Ouest, où elle fera la connaissance de Richard Berry.

Jeane Manson et sa relation avec Richard Berry

Avant sa rencontre avec le comédien français, Jeane Manson a eu deux filles : Jennifer (connue sous le pseudonyme de chanteuse Shirel), née en 1978 de sa relation avec le producteur André Djaoui, et Marianne, née en 1988, avec le journaliste et producteur Allain Baugrain-Dugourg. C'est donc en 1984 que la chanteuse fait la rencontre de Richard Berry. Une relation houleuse et conflictuelle, qu'elle racontait dans les colonnes de Gala en septembre 2020. "Nous étions deux artistes, c'était la pire des configurations. Nous souffrions d'une situation de concurrence. Richard sait bien que je n'ai pas été heureuse dans notre histoire donc je peux en parler. Quand ça marchait pour moi, il était jaloux, et quand ça allait pour lui, je me sentais en position de faiblesse." Le couple divorce deux ans après leur mariage, en 1986.

Shirel, la fille de Jeane Manson dément

Face à la déferlante de l'affaire début 2021, la fille de Jeane Manson, Shirel Sayegh Djaoui, évoquée par Coline Berry dans sa plainte, avait aussitôt pris la parole. La chanteuse assurait alors qu'aucun faits rapportés dans la plainte n'étaient vrais. "Moi, elle a dit que j'étais dans la chambre avec eux, je suis donc le seul témoin. J'avais donc 6 ou 7 ans et je peux vous dire que rien de tel ne s'est passé", expliquait-elle à BFMTV le 4 février 2021. Et d'ajouter, dans un post Facebook publié le même jour : "J'ai une mère qui est très protectrice qui n'aurait jamais laissé faire ça, et puis moi je ne m'en souviens pas. Je sais que les accusations de Coline sont fausses du premier au dernier mot." 

Divers