Mort de Mary Wilson : l'acolyte de Diana Ross dans les Supremes est décédée

Mort de Mary Wilson : l'acolyte de Diana Ross dans les Supremes est décédée THE SUPREMES. La chanteuse Mary Wilson, qui faisait partie du trio des Supremes, très populaire dans les années 60 et 70, est décédée à 76 ans.

[Mis à jour le 09 février 2021 à 12h11] Elle était l'un des visages phares des années 1960 et 1970 : Mary Wilson, membre du célèbre trio des Supremes, est morte lundi soir à son domicile d'Henderson, dans le Nevada, aux États-Unis. Elle avait 76 ans. Pour l'heure, les médias américains ne disposent d'aucune information sur les circonstances du décès de cette qui avait co-fondé l'un des groupes les plus populaires du label Motown. Selon le site américain du New York Times, c'est son agent, Jay Schwartz, qui a annoncé la confirmé la triste nouvelle et ajouté qu'un hommage public lui serait rendu ultérieurement, lorsque les conditions sanitaires le permettront.

Dans les années 1960, Florence Ballard, Diana Ross et Mary Wilson, alias The Supremes, ont vu leur notoriété exploser avec des titres comme Where Did Our Love Go, Baby Love, Come See About Me ou Stop. Pour le fondateur du label Motown, Berry Gordy, Mary Wilson était une "pionnière". "J'ai toujours été fier de Mary. Elle était une véritable star qui, au fil du temps, a continué de travailler dur pour faire perdurer l'héritage des Supremes", explique-t-il au New York Times.

La mort de Mary Wilson, visage des Supremes

Elle était la plus ancienne du groupe qu'elle a fondé avec Diana Ross et Florence Ballard : de 1959 à 1977, Mary Wilson sera resté le visage des Supremes. "Elle était une vraie star et a travaillé dur pendant des années pour cimenter l'héritage de The Supremes. Elle était très spéciale pour moi. Elle était une pionnière et une diva. Elle nous manquera fortement", a déclaré le producteur de Motown dans un communiqué publié lundi 08 février dans la soirée. Deux jours avant sa disparition, Mary Wilson avait publié une vidéo sur YouTube où elle annonçait la sortie d'un album de chansons inédites, enregistrées en 1970. "J'espère qu'une partie sortira le jour de mon anniversaire, le 6 mars", expliquait-elle.

Qui était Mary Wilson ?

Mary Wilson est née à Greenville, dans le Mississippi le 6 mars 1944. Fille aînée d'une fratrie de trois enfants, elle déménage ensuite à Chicago, puis à Dedroit. C'est dans cette ville qu'elle rencontre Florence Ballard, avec qui elle forme déjà un groupe et se produit dans les spectacles de l'école. Elle forme ensuite The Primettes, avec Diana Ross et Betty McGlown. Et si sa mère la pousse à aller à l'université, Mary Wilson elle, décide de suivre le chemin de la chanson. Après les Primettes, c'est avec les Supremes que la chanteuse s'illustrera, jusqu'à sa disparition.

Côté vie privée, Mary Wilson s'est mariée en 1974 avec Pedro Ferrer, avec qui elle a trois enfants : Turkessa, Pedro Antonio Jr. et Rafael. Le couple divorce en 1981. La chanteuse adoptera son cousin, Willie. En 1994, dans un tragique accident de voiture, Mary Wilson, gravement blessée, perd son fils, Rafael. L'artiste est la grand-mère de dix petits-enfants et arrière-grand mère.

Le succès des Supremes et de Mary Wilson

The Primettes signent chez le label Motown dès 1961, et changent de nom pour The Supremes. En 1963 sort la chanson When the Lovelight Starts Shining Through His Eyes, qui se hisse aux sommets des classements américains, tout comme Where Did Our Love Go. Leur carrière est lancée. Les années 1960 sont pour le trio, composé de Mary Wilson, Diana Ross et Florence Ballard une décennie faste avec les chansons You Can't Hurry Love ou Baby Love.

Depuis l'annonce de la mort de Mary Wilson, les hommages sont nombreux sur les réseaux sociaux, où anonymes comme personnalités célèbres saluent la carrière et la personnalité de celle qui a tout fait, jusqu'à sa mort, pour faire perdurer l'œuvre des Supremes.