Les meilleures chansons françaises : le classement

Les meilleures chansons françaises : le classement PLAYLIST. Brel, Piaf, Gainsbourg, Aznavour, Renaud... La musique française a été marquée par des artistes et des titres devenus cultes. Découvrez notre sélections des plus belles chansons françaises.

De ses grands poètes à ses musiciens les plus célèbres, la culture française a su se distinguer au fil des siècles. Qu'elle parle d'amour, de voyages ou de villes comme Paris, ou encore de liberté, les chansons françaises sont un genre à part entière. Et les XXe et XXIe siècles ont été riches en succès et en classiques : des grands noms comme Edith Piaf, Charles Aznavour, Barbara, Georges Brassens, Jacques Brel, Léo Ferré, Serge Gainsbourg ou Claude Nougaro à leurs héritiers comme Renaud, Véronique Sanson, Alain Bashung, Daniel Balavoine, Michel Berger, Mylène Farmer et jusqu'aux nouveaux visages de la chanson française comme Benjamin Biolay, Juliette Armanet, Julien Doré, Clara Luciani, Tim Dup ou Eddy de Pretto, la liste des artistes à avoir marqué leur époque est longue. Découvrez notre sélection (non exhaustive) des meilleures chansons françaises :

Le best-of des chansons françaises

  • Ne me quitte pas - Jacques Brel
  • L'Hymne à l'amour - Edith Piaf
  • La nuit je mens - Alain Bashung
  • La Bohème - Charles Aznavour
  • Avec le temps - Léo Ferré

La playlist des meilleures chansons françaises

Le classement des meilleures chansons françaises

1. Ne me quitte pas - Jacques Brel

Si le classement des meilleures chansons françaises peut être subjectif, voilà une chanson qui devrait mettre tout le monde d'accord : Ne me quitte pas, chantée par Jacques Brel en 1959 et co-signée par Gérard Jouannest, son pianiste. Devenue un standard de la chanson française, elle a pourtant surpris le public à sa sortie : jamais, de mémoire de la musique, un homme n'avait chanté la rupture comme Brel l'a fait dans cet "hymne à la lâcheté de l'homme", écrit après sa rupture avec la chanteuse Suzanne Gabriello. "C'est jusqu'où un homme peut s'humilier, je sais que ça peut faire plaisir aux femmes qui en déduisent assez rapidement que c'est une chanson d'amour et ça les réconforte et je comprends bien ça. Mais c'est l'histoire d'un con et d'un raté", expliquait-il. Ce à quoi Edith Piaf répondait : "Un homme ne devrait pas chanter ça."

"Ne me quitte pas / Je ne vais plus pleurer / Je ne vais plus parler / Je me cacherai là / À te regarder danser et sourire et / À t'écouter chanter et puis rire / Laisse-moi devenir / L'ombre de ton ombre / L'ombre de ta main / L'ombre de ton chien / Ne me quitte pas", chante Jacques Brel dans Ne me quitte pas.

2. L'Hymne à l'amour - Edith Piaf

La chanson l'Hymne à l'amour, écrite par Edith Piaf et composée par Marguerite Monnot, est sortie en 1950. Au fil des années, elle est devenue l'un des morceaux les plus célèbres de la chanteuse, et même l'une des chansons françaises les plus connues dans le monde entier. Les paroles ont été écrite pour le boxeur Marcel Cerdan, dont Edith Piaf est tombée amoureuse à New York en 1948. Il est marié, mais la passion entre eux est intense. Jusqu'à la mort du sportif l'année suivante dans un accident d'avion. De cette tragédie naîtra la chanson, poignante, de l'Hymne à l'amour.

"J'irais jusqu'au bout du monde / J'oublierais brunes et blondes / Oui, si tu me le demandais / Oui, j'irais décrocher la lune / J'irais voler la fortune / Si tu me le demandais (...) Et si un jour la vie t'arrache à moi / Si tu meurs, que tu sois loin de moi / Peu m'importe / Si tu m'aimes / Car moi je mourrai aussi / Et nous aurons pour nous l'éternité / Dans le bleu de toute l'immensité / Dans le ciel, plus de problèmes / Mon amour, crois-tu qu'on s'aime ?", chante Edith Piaf dans cette immortelle chanson.

3. La nuit je mens - Alain Bashung

La chanson La nuit je mens, d'Alain Bashung, est LE tube de 1968. C'est aussi l'un des morceaux les plus connus de cet artiste français incontournable, disparu en 2009. Deuxième titre de l'album Fantaisie militaire, ses paroles restent mystérieuses, évoquant aux choix une révolution ou le mensonge. Quoi qu'il en soit, cette chanson, qui mêle la poésie, le rock à la voix inimitable de Bashung, est devenue un classique de la musique française.

"On m'a vu dans le Vercors / Sauter à l'élastique / Voleur d'amphores / Au fond des criques / J'ai fait la cour à des murènes / J'ai fait l'amour, j'ai fait le mort / T'étais pas née / À la station balnéaire / Tu t'es pas fait prier / J'étais gant de crin, geyser / Pour un peu je trempais / Histoire d'eau", chante Alain Bashung dans La nuit je mens.

4. La Bohème - Charles Aznavour

Intemporelle, la chanson La Bohème de Charles Aznavour a traversé les époques. Sortie en 1965, elle a été co-écrite par Jacques Plante. A l'origine, le titre aurait dû être chanté par un autre artiste, le chanteur d'opérette Georges Guétary. Mais Aznavour l'enregistre le premier et s'empare de ce morceau qui connaît un succès immédiat. Les paroles elles, sont presque autobiographiques : elles parlent d'un peintre qui se remémore avec nostalgie ses années de vie simple sur la butte Montmartre, à Paris, où le chanteur a vécu pendant les années 1950.

"Je vous parle d'un temps / Que les moins de vingt ans / Ne peuvent pas connaître / Montmartre en ce temps-là / Accrochait ses lilas / Jusque sous nos fenêtres / Et si l'humble garni / Qui nous servait de nid / Ne payait pas de mine / C'est là qu'on s'est connu / Moi qui criait famine / Et toi qui posais nue", chante Charles Aznavour dans La Bohème.

5. Avec le temps - Léo Ferré

Léo Ferré dévoile sa chanson Avec le temps en 1971 : très vite elle devient un tube à travers le monde, sa chanson la plus célèbre, mais également la plus reprise de son répertoire. Elle l'a été des dizaines et des dizaines de fois par de multiples artistes de toutes générations confondues : de Céline Dion à Johnny Hallyday en passant par Bernard Lavilliers, Henri Salvador, Jane Birkin, Juliette Gréco ou Alain Bashung.

"Avec le temps / Avec le temps, va, tout s'en va / On oublie le visage et l'on oublie la voix / Le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller / Chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien / Avec le temps, va, tout s'en va / L'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie / L'autre qu'on devinait au détour d'un regard / Entre les mots, entre les lignes et sous le fard / D'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit / Avec le temps tout s'évanouit", chante Léo Ferré dans Avec le temps.

6. L'aigle noir - Barbara

L'aigle noir est une chanson de Barbara parue en 1970, sur l'album qui porte le même nom. Si ce titre est l'un des tubes de l'été 1970, le véritable sens de ses paroles ne sera dévoilé que bien plus tard. C'est Barbara qui le révélera dans ses mémoires, publiées en 1998 : L'aigle noir est la métaphore de l'inceste qu'elle subit pendant l'enfance : l'oiseau serait en fait son agresseur. Une autre interprétation est faite par Patrick Bruel en 2015 : selon lui, l'aigle noir serait une allusion au symbole nazi ; la famille de la chanteuse était juive alsacienne. 

"Un beau jour ou peut-être une nuit / Près d'un lac, je m'étais endormie / Quand soudain, semblant crever le ciel / Et venant de nulle part surgit un aigle noir (...) / De son bec, il a touché ma joue / Dans ma main il a glissé son cou / C'est alors que je l'ai reconnu / Surgissant du passé, il m'était revenu", chante Barbara dans L'aigle noir.

7. Mistral Gagnant - Renaud

Elle est la chanson préférée des Français selon un sondage BVA-Doméo-presse réalisé en 2015, il était donc impensable de ne pas la faire figurer dans notre sélection des meilleures chansons françaises : Mistral gagnant, de Renaud, sortie en 1985. Le chanteur partage dans ce morceau nostalgique et mélancolique ses souvenirs d'enfance. Il la dédiera à sa fille, Lolita Séchan. En mai 2015, donc, elle est désignée chanson préférée des Français devant Ne me quitte pas de Jacques Brel et L'Aigle noir de Barbara. Si elle reste l'un des tubes de Renaud, la chanson Mistral Gagnant a elle aussi été reprise depuis par de nombreux artistes comme Jean-Louis Aubert, Florent Pagny ou Coeur de Pirate.

"À m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi / Et regarder les gens tant qu'il en a / Te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra / En serrant dans ma main tes petits doigts / Puis donner à bouffer à des pigeons idiots / Leur filer des coups d'pieds pour de faux / Et entendre ton rire qui lézarde les murs / Qui sait surtout guérir mes blessures / Te raconter un peu comment j'étais minot / Les bonbecs fabuleux / Qu'on piquait chez l' marchand / Car-en-sac et Minto, caramel à un franc / Et les Mistrals gagnants", chante Renaud dans Mistral gagnant.

8. Quand on n'a que l'amour - Jacques Brel

La chanson Quand on n'a que l'amour, écrite et interprétée par Jacques Brel est sortie en 1956 sur l'album qui porte le même nom. Elle est le premier grand succès du chanteur, dont elle fait exploser la notoriété. Des années après Jacques Brel, des dizaines d'artistes lui ont emprunté ce morceau cultissime, comme Céline Dion bien sûr, mais aussi Dalida ou, lors d'événements comme l'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, Camélia Jordana, Nolwenn Leroy et Yael Naim. Symbole de l'importance de ce morceau dans le paysage musical français.

"Quand on a que l'amour / A s'offrir en partage / Au jour du grand voyage / Qu'est notre grand amour / Quand on a que l'amour / Mon amour toi et moi / Pour qu'éclatent de joie / Chaque heure et chaque jour / Quand on a que l'amour / Pour vivre nos promesses / Sans nulle autre richesse / Que d'y croire toujours / Quand on a que l'amour / Pour meubler de merveilles / Et couvrir de soleil / La laideur des faubourgs", chante Jacques Brel dans Quand on n'a que l'amour.

9. Je suis venu te dire que je m'en vais - Serge Gainsbourg

Sortie en 1973, Je suis venu te dire que je m'en vais est la première chanson de l'album Vu de l'extérieur de Serge Gainsbourg. Il aura toutefois fallu attendre quelques années avant que ce morceau ne connaisse le succès et devienne un incontournable du répertoire de Gainsbourg d'une part et de la musique française d'autre part. Le texte de Je suis venu te dire que je m'en vais cite des vers de Paul Verlaine. On peut y entendre également les pleurs de Jane Birkin, alors que la chanson s'adresse à l'origine à Françoise-Antoinette Pancrazzi, la deuxième épouse du chanteur avec qui il a eu ses deux premiers enfants. Jane Birkin elle, a accouché de leur fille Charlotte deux ans avant la sortie de la chanson Je suis venu te dire que je m'en vais.

"Je suis venu te dire que je m'en vais / Et tes larmes n'y pourront rien changer / Comme dit si bien Verlaine au vent mauvais / Je suis venu te dire que je m'en vais / Tu te souviens des jours anciens et tu pleures / Tu suffoques, tu blêmis à présent qu'a sonné l'heure / Des adieux à jamais / Je suis au regret de te dire que je m'en vais / Je t'aimais, oui, mais...", chante Gainsbourg dans ce morceau.

10. Les moulins de mon cœur - Michel Legrand

En 1968, Michel Legrand signe la bande-originale du film L'Affaire Thomas Crown, de Norman Jewison, dont est extraite la chanson Les moulins de mon cœur. Un morceau qui vaudra à son compositeur le Golden Globe de la meilleure chanson originale et même l'Oscar de la meilleure chanson originale en 1969. La version française, Les moulins de mon cœur, est chantée par Michel Legrand lui-même. Quant à sa version américaine, The Windmills of You Mind, est interprétée par le chanteur britannique Noel Harrison.

"Comme une pierre que l'on jette dans l'eau vive d'un ruisseau / Et qui laisse derrière elle des milliers de ronds dans l'eau / Comme un manège de lune avec ses chevaux d'étoiles / Comme un anneau de Saturne, un ballon de carnaval / Comme le chemin de ronde que font sans cesse les heures / Le voyage autour du monde d'un tournesol dans sa fleur / Tu fais tourner de ton nom tous les moulins de mon cœur", chante Michel Legrand dans Les moulins de mon cœur.

11. La vie en rose - Edith Piaf

A la fin de l'année 1945, elle écrit l'un de ses plus célèbres succès internationaux La vie en rose, sur une musique du compositeur Louiguy. Une chanson qui reste l'une des plus connues d'Edith Piaf et qui résonne encore dans les rues du monde entier, faisant partie du patrimoine (ou des clichés ?) français connu à l'international. A l'époque de son écriture, la guerre vient de s'achever et n'a pas entamé le succès d'Edith Piaf, qui décide d'écrire elle-même cette chanson (Paul Durand, son parolier, n'y aurait vraisemblablement pas pris part).

"Quand il me prend dans ses bras / Il me parle tout bas / Je vois la vie en rose / Il me dit des mots d'amour / Des mots de tous les jours / Et ça me fait quelque chose / Il est entré dans mon cœur / Une part de bonheur / Dont je connais la cause / C'est lui pour moi, moi pour lui dans la vie / Il me l'a dit, l'a juré pour la vie", chante Edith Piaf dans La vie en rose.

12. Foule sentimentale - Alain Souchon

Alain Souchon écrit et compose Foule Sentimentale pour l'album C'est déjà ça, sorti en 1993. A l'approche de Noël, l'artiste a l'idée de ce morceau dans lequel il veut raconter la société qui l'entoure : "Je venais d'écouter les infos à la radio. J'étais entre colère et déception. Je voulais écrire une chanson pour dire que le monde était triste, qu'on vivait une ère de vide et d'hyperconsommation, et j'ai trouvé les mots 'foule sentimentale'. Parce qu'on nous prend pour ce qu'on n'est pas", racontait Souchon à L'Express en 2014. Depuis, Foule sentimentale est devenue probablement la chanson la plus connue de son répertoire, en plus d'être un classique de la chanson française.

"Oh la la la vie en rose / Le rose qu'on nous propose / D'avoir les quantités d'choses / Qui donnent envie d'autre chose / Aïe, on nous fait croire / Que le bonheur c'est d'avoir / De l'avoir plein nos armoires / Dérisions de nous dérisoires car / Foule sentimentale / On a soif d'idéal / Attirée par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales / Foule sentimentale / Il faut voir comme on nous parle / Comme on nous parle", chante Alain Souchon dans Foule sentimentale.

13. Les mots bleus - Christophe

Après le succès de ses Paradis Perdus, Christophe rêve de conquérir un autre public et sort la chanson Les Mots Bleus, qui figure sur un album du même nom, paru en 1974. Les paroles, écrites par l'ami de Christophe, le musicien Jean-Michel Jarre, évoquent la volonté d'avouer ses sentiments à une jeune femme. Écoulée à plus de 200 000 exemplaires à sa sortie, la chanson Les Mots Bleus reste l'un des titres de Christophe les plus repris, que ce soit par d'autres artistes, comme l'éternelle chanson d'amour qu'elle est, ou bien des milliers d'anonymes dans les karaokés...

"Je lui dirai les mots bleus / Les mots qu'on dit avec les yeux / Parler me semble ridicule / Je m'élance et puis je recule / Devant une phrase inutile / Qui briserait l'instant fragile / D'une rencontre / D'une rencontre", chante Christophe dans Les mots bleus.

14. Besoin de personne - Véronique Sanson

La chanson Besoin de personne, de Véronique Sanson, est parue en 1972 sur l'album Amoureuse. La chanteuse a alors 22 ans. L'idée des paroles lui serait venue après avoir passé une nuit d'amour avec Michel Berger, à Paris, en 1971. C'est d'ailleurs ce dernier qui produit la chanson Besoin de personne, qui paraît donc l'année suivante, mais ne connaît pas immédiatement le succès qu'on lui connaît aujourd'hui.

"Je n'ai eu besoin de personne / Pour le rencontrer un jour / Ni qu'on me raisonne / Pour m'aider à voir l'amour / Besoin de personne / Quand je me suis fait ma loi / Besoin de personne / Quand il est venu vers moi, vers moi", chante Véronique Sanson dans Besoin de personne.

15. Je te promets - Johnny Hallyday

La chanson Je te promets, chantée par Johnny Hallyday, a été écrite par Jean-Jacques Goldman et est parue sur l'album Gang, sorti en 1986. Elle est l'un des classiques du répertoire du Taulier, mais aussi l'un des morceaux les plus appréciés par le public. L'année de sa sortie, le single s'écoule à plus de 400 000 exemplaires et devient numéro 1 des ventes, puis sera certifié disque d'or après la mort du chanteur en décembre 2017. La personne à qui est destinée le texte a longtemps été un mystère, même si Fabien Lecoeuvre, biographe de Johnny, expliquera en février 2020 que la chanson a été écrite pour "une très jeune femme" que le chanteur fréquentait à l'époque, soit, selon lui, Adeline Blondieau, avec qui il fut marié deux fois.

"Je te promets le sel au baiser de ma bouche / Je te promets le miel à ma main qui te touche / Je te promets le ciel au dessus de ta couche / Des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces / Je te promets la clé des secrets de mon âme / Je te promets la vie de mes rires à mes larmes / Je te promets le feu à la place des armes / Plus jamais des adieux rien que des au revoir", chante Johnny Hallyday dans Je te promets.

16. Belle - Daniel Lavoie, Patrick Fiori et Garou

C'est l'une des chansons les plus incontournables de la comédie musicale française : Belle, extraite de Notre Dame de Paris, chantée par Daniel Lavoie, Patrick Fiori et Garou, qui incarnent respectivement Frollo, Phoebus et Quasimodo. Ecrit par Luc Plamondon, sur une musique de Richard Cocciante, le single, sorti en 1998, rencontre un franc succès auprès du public. Cette chanson d'amour est destinée à Esméralda, dont les trois protagonistes sont follement épris. En tête des ventes durant 60 semaines, la chanson est nommée aux Victoires de la musique en 1999 dans la catégorie Chanson de l'année.

"J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane / À quoi me sert encore de prier Notre-Dame / Quel est celui qui lui jettera la première pierre / Celui-là ne mérite pas d'être sur terre / Ô Lucifer! Oh! Laisse-moi rien qu'une fois / Glisser mes doigts dans les cheveux d'Esmeralda", chantent Daniel Lavoie, Patrick Fiori et Garou.

17. Message personnel - Françoise Hardy

Message personnel est une chanson de Françoise Hardy parue sur son album éponyme, sorti en 1973. Elle a écrit cette chanson avec Michel Berger. A l'époque, elle est enceinte de son premier enfant avec Jacques Dutronc, Thomas. "Beaucoup de textes m'ont été inspirés par Jacques. Je le voyais peu et j'en souffrais. Dans les années 70, il était capable d'annuler, et même de faire annuler nos rendez-vous, même si on ne s'était pas vus depuis deux ou trois semaines ! C'était terrible. Toute la partie parlée de Message personnel raconte ce que je vivais. Plein de choses de lui m'échappaient, et le fait qu'il soit à mes yeux auréolé de tout ce mystère le rendait encore plus attirant qu'il ne l'était déjà" confiait la chanteuse à Télérama en 2018.

"Mais si tu crois un jour que tu m'aimes / Ne crois pas que tes souvenirs me gênent / Et cours, cours jusqu'à perdre haleine / Viens me retrouver / Si tu crois un jour que tu m'aimes / Et si ce jour-là, tu as de la peine / À trouver où tous ces chemins te mènent / Viens me retrouver", chante Françoise Hardy dans Message personnel.

18. Douce France - Charles Trenet

Charles Trenet écrit la chanson Douce France en 1943, sur une musique de Léo Chauliac et qui sortira en 1947. Rapidement, elle connaît un franc succès et devient un autre standard de la chanson française. Charles Trenet y évoque son enfance, lui qui est né en 1913. Après la guerre, la chanson sera associée au régime de Pétain, mais sera réhabilitée par la suite et reprise de nombreuses fois.

"Douce France / Cher pays de mon enfance / Bercée de tendre insouciance / Je t'ai gardée dans mon cœur ! / Mon village au clocher aux maisons sages / Où les enfants de mon âge / Ont partagé mon bonheur / Oui je t'aime / Et je te donne ce poème / Oui je t'aime / Dans la joie ou la douleur / Douce France / Cher pays de mon enfance / Bercée de tendre insouciance / Je t'ai gardée dans mon cœur", chante Trenet dans Douce France.

19. Comme d'habitude - Claude François

En novembre 1967, Claude François dévoile une nouvelle chanson, intitulée Comme d'habitude, écrite avec Gilles Thibaut et qui va changer la carrière de l'artiste. A l'origine, le titre s'appelait For Me et avait été proposée à plusieurs artistes : Michel Sardou, Mireille Matthieu et Hugues Auffray, qui la refusent. Si Cloclo la refuse lui aussi dans un premier temps, il décidera finalement de la reprendre, d'en changer le titre et les paroles, s'inspirant de sa fraîche rupture avec France Gall. Comme d'habitude offrira une portée internationale à Claude François, puisqu'elle sera reprise par Franck Sinatra et Elvis Presley dans sa version anglaise, My Way. Rien que ça.

"Je me lève et je te bouscule / Tu n'te réveilles pas / Comme d'habitude / Sur toi je remonte le drap / J'ai peur que tu aies froid / Comme d'habitude / Ma main caresse tes cheveux / Presque malgré moi / Comme d'habitude / Mais toi tu me tournes le dos / Comme d'habitude", chante Claude François dans Comme d'habitude.

20. Les amoureux des bancs publics - Georges Brassens

La chanson Les amoureux des bancs publics, qui devait s'appeler initialement Bancs publics a été écrite, composée et interprétée par Georges Brassens en 1953. Elle est extraite de l'album Le Vent et reste, toujours aujourd'hui, l'une des chansons les plus célèbres de Georges Brassens. Elle participera, dès sa sortie, à l'explosion de sa notoriété en France.

"Les amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics / Bancs publics, bancs publics / En s'foutant pas mal du regard oblique des passants honnêtes / Les amoureux qui s'bécotent sur les bancs publics / Bancs publics, bancs publics / En s'disant des 'je t'aime' pathétiques / Ont des petites gueules bien sympathiques", chante Georges Brassens dans Les amoureux des bancs publics.

Quelles sont les meilleures chansons françaises du siècle ?

Outre le classement des meilleures chansons françaises de tous les temps, certaines décennies ont également vu des artistes sortir du lot et marquer le paysage musical en France. En dignes héritiers de leurs aînés, les nouveaux visages de la chanson française ont eux aussi offert à la musique tricolore bien des pépites. En voici une liste, non exhaustive :

  1. Manhattan-Kaboul - Renaud et Axelle Red
  2. J'ai demandé à la lune - Indochine
  3. Respire - Mickey 3D
  4. J't'emmène au vent - Louise Attaque
  5. La superbe - Benjamin Biolay
  6. Si seulement je pouvais lui manquer - Calogero
  7. Harder, Better, Faster, Stronger - Daft Punk
  8. Comptine d'un autre été - Yann Tiersen
  9. L'amour en solitaire - Juliette Armanet
  10. Place espoir - Tim Dup