David Hallyday : pourquoi aucune négociation n'est possible avec Laeticia

David Hallyday : pourquoi aucune négociation n'est possible avec Laeticia DAVID HALLYDAY - Ce 24 mai a eu lieu la troisième audience concernant le conflit qui dure depuis plusieurs mois au sein de la famille Hallyday.

[Mis à jour le 24 mai 2018 à 11h52] Ce jeudi 24 mai a eu lieu la troisième audience concertant le conflit qui divise la famille de Johnny Hallyday. Les avocats de David Hallyday, Laura Smet et Laeticia Hallyday s'étaient réunis ce jour au tribunal de Nanterre pour tenter d'établir un calendrier de la procédure que les deux enfants aînés du rockeur ont lancé en février dernier. Pour rappel, David Hallyday et Laura Smet ont contesté le testament de leur père, sur lequel ils n'apparaissent pas. Ils souhaitent donc faire primer le droit français, qui ne permet pas de déshériter ses enfants, sur le droit californien. Laeticia Hallyday est à ce jour la seule héritière de Johnny Hallyday.

Si ce litige au sein de la famille Hallyday dure depuis plusieurs mois et il se pourrait que la bataille judiciaire s'éternise. Ce jeudi, l'avocat de Laeticia Hallyday a refusé la médiation proposée par le juge avec les avocats de David Hallyday et Laura Smet, rapporte BFMTV. L'avocat de la veuve du rockeur a soulevé un incident de procédure pour contester la compétence du tribunal de Nanterre. Une nouvelle audience, publique cette fois, est fixée au 22 novembre. Avant ça, l'avocat de la veuve du rockeur avait pourtant laissé entendre qu'une médiation n'était pas exclue. "Si médiation il y a, il faut que chacun fasse un pas vers l'autre et que cela se fasse hors médias, avait estimé l'avocat de Laeticia Hallyday selon Le Parisien. Il faut calmer le jeu médiatique et revenir dans la sphère familiale." Mais il semblerait que Laeticia Hallyday et les deux enfants aînés de Johnny ne se soient pas parlé depuis le 13 décembre dernier.

Ce qui c'était décidé à l'audience d'avril

Le 13 avril dernier le tribunal avait rendu un premier verdict concernant les premières requêtes de David Hallyday et Laura Smet auprès de Laeticia Hallyday. Les deux enfants aînés du rockeur avaient demandé un droit de regard sur l'album "posthume" de leur père, mais exigeaient aussi le gel des biens immobiliers issus de l'héritage du chanteur. Sur l'album posthume, la justice avait rejeté la demande de droit de regard de Laura et David. Ils ne pourront donc pas se prononcer sur le dernier disque de leur père. En revanche, le gel des biens immobiliers de Johnny Hallyday avait été ordonné, comme ils l'avaient demandé. 

Selon les informations de Closer, d'autres mesures avaient également été décidées au tribunal de Nanterre. Laeticia Hallyday aurait été condamnée à verser 5 000 euros d'indemnités aux aînés de Johnny, en vertu de l'article 700 du Code de procédure civile, qui "prévoit que (…) le juge, sur la demande exprès de la partie qui obtient gain de cause, peut mettre à la charge du ou des défendeurs une somme qu'il détermine pour compense". Toujours selon Closer, David et Laura Smet devraient quant à eux indemniser à hauteur de 6 000 euros Warner Music et Decibel Productions, qui étaient respectivement maison de disque et société de production de Johnny Hallyday.

Article le plus lu - Italie : un pont autoroutier s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google