Héritage de Johnny : Laeticia Hallyday veut-elle faire la paix avec David et Laura ?

Héritage de Johnny : Laeticia Hallyday veut-elle faire la paix avec David et Laura ? JOHNNY HALLYDAY - BFMTV a dévoilé ce mardi que Laeticia Hallyday aurait renoncé à faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Nanterre. En mai dernier, ce dernier avait estimé que la justice française était compétente pour juger l'affaire de l'héritage de Johnny. La veuve du rockeur fait ainsi un pas vers David et Laura.

[Mis à jour le 15 octobre 2019 à 22h24] La guerre qui oppose Laeticia Hallyday aux deux enfants aînés de son défunt mari serait-elle en train de prendre fin ? À partir de ce mardi, les relations entre la veuve du Taulier, Laura Smet et David Hallyday devraient en tout cas se réchauffer significativement. Selon des informations de BFMTV, Laeticia Hallyday a finalement décidé de ne pas faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Nanterre. En mai dernier, il avait donné raison aux deux enfants aînés de Johnny, estimant que la justice française était compétente pour juger l'épineuse affaire de l'héritage du rockeur. Puisque la maman de Jade et Joy accepte finalement cette décision, l'audience qui était prévue le 6 novembre prochain n'aura pas lieu. Un accord sur l'héritage Hallyday peut-il maintenant être d'actualité ? Hier, lundi 14 octobre, la veuve du Taulier avait déjà fait un pas vers David et Laura, à propos du délicat sujet de l'exhumation de Johnny, qui avait relancé récemment les tensions dans le clan Hallyday. 

Un accord sur l'exhumation de Johnny ?

Dans un communiqué relayé par un journaliste de l'AFP, la veuve du Taulier explique les raisons pour lesquelles elle a demandé le déplacement du corps de Johnny dans un caveau familial en début d'année, un souhait qu'il aurait émis avant sa mort en décembre 2017. "Avant sa disparition, Johnny a choisi d'établir sa dernière demeure au cimetière marin de Lorient sur l'île de Saint-Barthélemy et d'y prévoir la construction d'un caveau", commence Laeticia Hallyday.

"S'agissant d'un lieu de paix et de recueillement, j'ai tenu à suivre les dernières volontés de mon mari sans chercher à blesser ni David ni Laura dans cette démarche. Dans une volonté d'apaisement et de retour au dialogue, je m'engage à ce que David et Laura bénéficient d'informations régulières et transparentes quant à la construction et l'aménagement du caveau familial", ajoute Laeticia Hallyday. Il y a quelques semaines, Laura Smet s'était indignée du projet de sa belle-mère, déplorant l'avoir appris par "voix de presse". Face à la levée de boucliers d'elle et de son frère, David, le chantier avait été interrompu, rapportait Le Figaro, jusqu'à ce que les trois protagonistes trouvent un accord.

"Les autorités locales de Saint-Barthélemy attendent dès lors de pouvoir reprendre les procédures nécessaires à la mise en place du caveau. David et Laura, pleinement informés, pourront assister et participer à ces opérations, sans restriction", ajoute Laeticia Hallyday dans son communiqué, avant de conclure : "Ainsi, près de deux ans après sa mort, Johnny reposera dans ce lieu qu'il avait lui-même choisi".

Avant sa mort, Johnny souhaitait un "caveau familial"

Sur Instagram, Laura Smet avait affirmé avec colère avoir appris "par la presse" que le corps de son père allait être prochainement exhumé. Et il n'y a pas que sur les réseaux sociaux que la fille aînée de Johnny s'est activée. Selon les informations du Figaro, la fureur de Laura Smet aura eu pour conséquence la suspension de l'opération "et ce aussi longtemps que les héritiers, Laeticia Hallyday, David Hallyday et Laura Smet n'auront trouvé un accord unanime". Dans les colonnes du journal le 2 octobre, on apprenait ainsi que, les "courriers incisifs de Maître Emmanuel Ravanas, avocat de Laura Smet", à Bruno Magras, président du conseil Territorial de l'île de Saint-Barthélemy, avaient porté leurs fruits. Ce dernier, missionné par Laeticia Hallyday, "n'a pas eu le choix" que de "surseoir à toute opération d'exhumation de Johnny Hallyday". À cela se serait ajouté le refus de certains habitants de l'île, hostiles aux bouleversements causés dans le cimetière par les travaux.

En août dernier, alors que l'exhumation était sur le point de débuter, la volonté de la veuve de Johnny avait déjà déclenché la colère des deux premiers enfants du chanteur, qui déploraient ne pas avoir été mis au courant de l'exhumation de leur père. Ce que conteste Laeticia Hallyday. "La décence voudrait que l'on m'épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari. J'ai informé David et Laura de cette volonté de Johnny en novembre 2017 à la clinique Bizet", écrivait-elle sur Instagram. Et à Laura Smet de répondre : "Mon père va être exhumé et je l'apprends par la presse. Quand sera respecté notre lien filiale ! (...) Ça va être long, j'ai le temps et l'énergie, je me battrais (sic) pour que l'image de mon père soit à la hauteur de son immense talent."

Article le plus lu - Firminy : accident mortel au manège Star Flyer › Voir les actualités