Procès Johnny Hallyday : les drôles d'arguments de Laeticia face à David et Laura

Procès Johnny Hallyday : les drôles d'arguments de Laeticia face à David et Laura HERITAGE HALLYDAY - Ce vendredi 29 mars, au tribunal de grande instance de Nanterre, s'ouvrait un nouveau chapitre de l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday, qui déchire sa famille en deux camps.

L'essentiel

Ce vendredi 29 mars, Laeticia, David et Laura avaient de nouveau rendez-vous devant la justice. L'audience du jour était primordiale et épineuse : il s'agissait de déterminer si Johnny Hallyday était plus résident français ou américain. Le tribunal de grande instance de Nanterre doit en effet trancher sur sa propre capacité à juger l'affaire de la succession du rocker. Pour sa veuve Laeticia, Johnny est Américain et a donc pu, en accord avec le droit californien, déshériter ses deux aînés dans son dernier testament. Pour ces derniers, leur père est avant tout Français. Si la justice leur donne raison, le dernier testament du Taulier serait remis en cause et Laeticia essuierait un revers décisif. Le délibéré de cette audience est attendu dans plusieurs semaines.

En direct

18:03 - Une réédition de l'album Johnny Hallyday 67

[FIN DU DIRECT] Alors que toute l'attention se concentrait sur le procès autour de la succession Hallyday au tribunal de grande instance de Nanterre, ce vendredi 29 mars a également été marqué par la sortie d'un coffret collector du rocker : l'album Johnny Hallyday 67. L'objet de collection est composé d'un double vinyle, d'une nouvelle édition du CD Johnny 67, mais aussi d'une version remasterisée de l'enregistrement du concert du Taulier au Palais des sports cette même année, qui avait été marquée par une actualité musicale particulièrement chargée pour l'Idole des jeunes.

17:56 - Johnny Hallyday, toujours électeur à Marne-la-Coquette

Pour les avocats de David et Laura, les preuves de l'amour que portait Johnny Hallyday à son pays d'origine sont innombrables. Hormis ses maisons, ses derniers jours passés en France, sa carrière ou ses fans, la défense avance un autre fait : le rocker était toujours, à sa mort, inscrit sur les listes électorales de Marne-la-Coquette, où il avait sa demeure et où il est décédé en décembre 2017. Même constat pour Laeticia, qui figure elle aussi toujours dans les registres. Un détail important pour David et Laura, puisqu'il prouve que Johnny Hallyday était toujours citoyen français et officiellement domicilié en France. "C’est une présentation indigne de Johnny Hallyday que de dire qu’il ne venait en France que pour travailler", conclut Maître Ravanas, l'un des deux avocats de Laura Smet.

17:48 - Johnny Hallyday loin de la France pour être "tranquille"

Dans les plaidoiries des deux avocats de Laeticia Hallyday, ce vendredi au tribunal de grande instance de Nanterre, les mots n'ont pas été tendres concernant les rapports qu'entretenait le rocker avec la France. La défense avance même le fait que Johnny Hallyday avait quitté la France pour les États-Unis afin d'être "tranquille". "Johnny Hallyday était quelqu'un de simple, il voulait pouvoir être tranquille, amener ses filles à l’école (...) en France il ne pouvait pas, regardez le nombre de journalistes dans la salle !", a notamment lancé l'un des deux avocats de la veuve du chanteur. La tranquillité ? "L'un des voeux les plus chers" de Johnny Hallyday, conclut-il, comme le rapporte BFMTV.

17:38 - Quand Johnny Hallyday votait pour les présidentielles.. françaises

Dans leur plaidoirie, ce vendredi après-midi, les avocats de David et Laura ont tout fait pour convaincre les juges de l'attachement de Johnny Hallyday à la France. Même s'il a déménagé à Los Angeles en 2007 avec sa famille, la défense prône le fait que le rocker a conservé, jusqu'à sa mort, un lien tout particulier avec son pays d'origine. Parmi les arguments en ce sens, le vote du Taulier à la présidentielle française de 2017 a refait surface. Avec Laeticia et ses filles, Jade et Joy, Johnny Hallyday s'était rendu au consulat français de Los Angeles. Pour le camp David et Laura, c'est une preuve parmi tant d'autres de l'importance de la France pour le chanteur. 

17:25 - La phrase qui accable Laeticia Hallyday

Pour la défense de David et Laura, il n'y a pas de doute : Johnny Hallyday était profondément français. Parmi les différentes preuves qu'ils avancent, les avocats des deux aînés du chanteur n'ont pas manqué de rappeler à Laeticia une petite phrase qu'elle avait elle-même prononcé dans une interview accordée au Point après la mort de Johnny, en décembre 2017. "En épousant Johnny, j'ai épousé la France, la Tour Eiffel", avait déclaré la veuve de l'Idole des jeunes. Pour ses détracteurs, c'est la preuve que Laeticia avait conscience du lien qui unissait son époux à son pays d'origine.

17:17 - Les deux vies de Johnny Hallyday

Lors de ce procès au tribunal de grande instance, les plaidoiries ont été vives dans les deux camps. D'un côté, les deux avocats de Laeticia ont dépeint un Johnny Hallyday fasciné par les États-Unis, qu'il aimait plus que la France. La défense de sa veuve ont évoqués la volonté de demander la nationalité américaine, et qu'il allait commencer les démarches. De l'autre côté, les avocats de David et Laura eux, ont brossé le portrait d'un symbole français, profondément attaché à son pays d'origine. Ils ont ainsi déroulé une liste de preuves, notamment issue du compte Instagram de Johnny, où il publiait majoritairement depuis la France.

17:08 - Laeticia "réduit l'icone française qu'était Johnny"

Contre Laeticia Hallyday, les avocats de David et Laura se sont montrés très virulents lors de ce procès au tribunal de grande instance de Nanterre. Particulièrement ceux de David, qui n'ont pas hésité à attaquer frontalement la veuve du Taulier. "Laeticia Hallyday transforme, réduit l'icone française qu'était Johnny Hallyday en un simple citoyen Américain et ce à des fins strictement financières, c'est trahir le public de Johnny", a notamment lancé la défense du fils de Sylvie Vartan en début de plaidoirie, rapporte Télé Loisirs. En parlant de cette dernière, ex-épouse de Johnny Hallyday, l'avocate de David a dévoilé une attestation signée de sa main, qui évoque les "dix ans de Johnny passés avec Sylvie Vartan aux États-Unis". De quoi appuyer leurs dires devant les juges, puisque la chanteuse a toujours été du côté de son fils et de Laura Smet.

16:53 - Le verdict du procès Hallyday attendu en mai

Le procès de ce vendredi 29 mars est terminé. Le tribunal de grande instance de Nanterre a clôturé l'audience, qui devait déterminer si Johnny Hallyday était Français ou Américain. Au terme de plus de trois heures de plaidoiries des avocats de Laeticia, David et Laura Smet, la juge a annoncé que le délibéré de ce procès sera rendu le 28 mai prochain, à 13h30. D'ici là, le prochain rendez vous pour la succession de Johnny Hallyday est le 30 avril, aux États-Unis.

16:33 - Le train de vie de Johnny Hallyday pointé du doigt

Après plusieurs heures d'audience au tribunal de grande instance de Nanterre, c'est au tour de l'avocat de Laura Smet, maître Ravannas, de prendre la parole. Pour lui, c'est la loi française qui doit s'appliquer concernant l'héritage de Johnny Hallyday. En cause ? Le nombre de biens immobiliers possédés par le rocker en France, qui témoignent de son attachement à son pays d'origine, comme le rapporte Télé Loisirs. "Il n'y a pas un seul Américain de l'autre côté de l'Atlantique : que ce soit Laeticia, Jade, Joy, David... Ils sont tous français", lance l'avocat, avant de pointer du doigt le train de vie du Taulier : "Comment Johnny Hallyday avec son train de vie, ses jets privés, les précepteurs de l'école privée Saint Roch qui s'occupent de l'éducation des enfants lorsqu'elles sont en France finançait-il tout cela ?". Il ajoute, sur un ton blagueur, que les redressements fiscaux de Johnny Hallyday sont également le témoignage de son attachement à la France.

16:13 - "Tout ramène toujours Johnny à la France"

Johnny est-il Français ou Américain ? La question divise les avocats de Laeticia, David et Laura. Pour la défense des deux aînés du rocker, il faut prouver l'attachement qu'il avait pour son pays d'origine. C'est avec de nombreux arguments et exemples en ce sens qu'ils espèrent faire pencher la balance en leur faveur et ainsi contester le dernier testament qui déshérite David et Laura. "Il a peut-être rencontré Sylvie, Adeline et Laeticia aux États-Unis, mais il les a épousées et a divorcé en France. Tout ramène toujours à la France. Pourquoi aurait-il attendu l'âge de 76 ans pour demander la nationalité américaine ?", demande Maître Fleuret qui défend les intérêts de David Hallyday, comme le rapporte Lena Lutaud, journaliste du Figaro.

16:01 - La proposition de Laeticia refusée par David Hallyday

L'affaire de la succession de Johnny Hallyday semble loin d'être bouclée. Alors que l'audience est en cours au tribunal de grande instance de Nanterre, d'autres informations circulent sur le conflit entre Laeticia, David et Laura. Laurence Pieau, co-auteure de "Laeticia, la vraie histoire", explique sur BFMTV que la veuve du Taulier avait fait un pas vers les deux aînés du chanteur en début d'année. "Læticia Hallyday a proposé un pourcentage plus important à Laura et David que ce qui était prévu (...) C'était en bonne voie du côté de Laura Smet et ça a bloqué du côté de David Hallyday qui est très déterminé autour du droit moral à obtenir une partie. Et Læticia Hallyday est très déterminée à ne pas lui donner", explique-t-elle.

15:45 - Johnny Hallyday "n'aimait pas l'état d'esprit des Français"

Le procès continue au tribunal de grande instance de Nanterre. Chaque camp essaie de prouver que Johnny Hallyday était plus résidant français (pour David et Laura) ou américain (pour Laeticia). Au milieu des plaidoiries des avocats des deux parties, on découvre plusieurs aspects de la vie que menait le Taulier outre-Atlantique. Fasciné par les États-Unis, il y a passé le plus clair de son temps ces dix dernières années. "La France ne constituait absolument pas le centre de ses intérêts professionnels et personnels lors de ses dix dernières années. Johnny Hallyday n’aimait pas particulièrement l’état d’esprit des Français", aurait expliqué l'avocat de Laeticia selon Arthur Blanquet, journaliste de Closer présent à l'audience. En résumé, ce dernier ajoute que la défense de Laeticia Hallyday fait tout pour montrer que l'Idole des jeunes "n'appréciait pas particulièrement la France".

15:27 - La blague de l'avocat de Laura Smet fait sursauter le procès Hallyday

Pour ouvrir les plaidoiries des avocats de Laeticia d'un côté, David et Laura de l'autre, l'un des avocats de ce procès Hallyday s'est laissé aller à une petite blague à l'assemblée. S'il était acté que les protagonistes ne seraient pas à l'audience et seraient représentés par leurs avocats, Maître Temine, qui fait valoir les intérêts de Laura Smet, a fait croire à la défense de Laeticia Hallyday que sa cliente et David arrivaient au tribunal de grande instance de Nanterre ! Une sortie qui a suscité les rires de l'assemblée après un moment de flottement, comme le rapporte Lena Lutaud, journaliste du Figaro présente sur place.

15:09 - Quels arguments avance la défense de Laeticia ?

La question est difficile à trancher : Johnny Hallyday était-il résident français ou américain ? Chaque camp avance ses arguments lors de l'audience qui se tient au tribunal de grande instance de Nanterre. Selon les journalistes présents sur place, la défense de Laeticia avance l'adoration et la fascination qu'avait le rocker pour les États-Unis, où il s'est installé avec sa famille depuis 10 ans. Résident fiscal californien, Johnny avait aussi scolarisé ses filles, Jade et Joy, à Los Angeles. Il possédait par ailleurs son permis de conduire américain, une Green Card et aurait fait une demande de nationalisation. Pour les avocats de sa veuve, le Taulier a passé bien plus de temps aux États-Unis qu'en France ces dix dernières années.

14:32 - Laeticia "pressée" d'en finir avec le procès Hallyday

Alors que les délibérations s'annoncent longues, pour Laeticia Hallyday, il serait bien d'en finir rapidement avec cette guerre pour l'héritage de Johnny. "Laeticia aimerait bien parvenir à un accord. Maintenant, elle est un peu plus pressée qu’avant parce qu’elle ne veut rien entreprendre d’important tant qu’un accord n’est pas trouvé, et entreprendre quelque chose d’important, c’est tous ces hommages à Johnny qui peuvent venir d’elle, et qui pour l’instant viennent d’autres producteurs", explique notamment Laurence Pieau, co-auteure de "Laeticia, la vrai histoire", interrogée sur BFMTV.

LIRE PLUS

En savoir plus

Procès Hallyday : Johnny était-il Français ou Américain ?

Pour la justice, il s'agit donc de déterminer si Johnny était Américain ou Français. Chaque camp a avancé différents arguments. Les avocats des deux aînés du Taulier prônent le fait qu'il a toujours été Français, malgré son amour inconditionnel pour les États-Unis. Ils défendent principalement le fait que Johnny Hallyday s'est éteint en France, où il était d'ailleurs soigné pour son cancer. De l'autre côté, pour Laeticia Hallyday et ses avocats, le chanteur était résident fiscal américain depuis 2014, date à laquelle il a rédigé son testament outre-Atlantique, et vivait principalement dans sa grande maison à Los Angeles.

Vendredi 29 mars, la justice se penchait donc sur cette question : Johnny Hallyday a-t-il suffisamment vécu aux États-Unis pour échapper à la juridiction française sur la succession ? En clair, l'héritage du rocker est-il soumis à la juridiction française ou américaine ? Le délibéré de ce procès sera essentiel dans la suite du feuilleton de la succession de Johnny Hallyday, qui connait de nombreux rebondissements. Si la justice leur donne raison, les quatre enfants de Johnny Hallyday se partageront 75% du patrimoine de Johnny.

Procès de Johnny Hallyday : Laeticia face à David et Laura Smet

Alors que le verdict de ce procès s'annonce déjà comme décisif pour la suite du feuilleton de succession Hallyday, Laeticia, la veuve du Taulier, pourrait avoir omis quelques détails pouvant lui porter préjudice dans sa défense. Devant la justice, ses avocats ont donné les éléments pour que la succession de Johnny Hallyday reste soumise à la loi des États-Unis. Mais la défense de David et Laura avaient plusieurs arguments de choc pour faire pencher la balance en leur faveur, notamment plusieurs clichés et une interview du Point, dans laquelle Laeticia Hallyday arguait le fait d'avoir "épousé la Tour Eiffel".

Selon les informations de Paris Match, avant cette audience déterminante, la veuve de l'Idole de jeunes se préparait déjà à tous les scénarios. "La réponse ne sonnera pas pour autant la fin du combat. Si celle-ci ne convient pas, Laeticia est déterminée à faire appel", peut-on lire dans les colonnes du magazine.

Quel héritage laisse Johnny Hallyday ?

Si la bataille entre les héritiers de Johnny Hallyday est si acharnée, c'est qu'il y a bien sûr une importante somme d'argent en jeu. Pourtant, compte tenu du train de vie mené par le rocker tout au long de sa vie, son patrimoine a été revu à la baisse au moment de sa disparition. Contrairement aux 100 millions d'euros initialement annoncés, l'avocat de Laeticia, Maître Ardavan Amir-Aslani estime dans les colonnes du Point la fortune Hallyday à 35 millions d'euros environ. Cette somme comprend les droits d'auteurs de l'œuvre du chanteur, et ses maisons (celle de Marnes-la-Coquette, de Saint-Barth et les deux de Los Angeles).

Quels testaments avait laissés Johnny Hallyday ?

Avant sa mort, Johnny Hallyday a rédigé plusieurs testaments pour régler sa succession. Au total, on en compterait six, écrits par le Taulier entre 1997 et 2014. Les trois premiers documents retrouvés datent de 1997, 2006 et 2007 et reconnaissaient des droits équitables aux membres de sa famille, expliquait Le Parisien : deux tiers pour David, Laura, Jade et Joy, et le dernier tiers pour Laeticia.

Mais à partir de 2011, Johnny Hallyday aurait ajouté à ces premiers écrits plusieurs amendements pour modifier certains termes. C'est à ce moment-là qu'il est indiqué que David et Laura ont "déjà reçu leur dû par le passé" et doivent "accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus", révélait RTL en février 2018. C'est également ce dernier testament que les aînés du chanteur ont découvert après sa mort et qu'ils contestent depuis. Il est également établi que Laura Smet touche 5 000 euros par mois pendant 14 ans, et que son frère David hérite de la part qu'avait Johnny dans la villa Montmorency, à Paris, estimée aujourd'hui à dix millions d'euros.

Mais le vrai changement intervient en 2014, quand les deux premiers enfants du Taulier sont rayés de la succession Hallyday dans un ultime testament, rendu public après la mort du chanteur par RTL. C'est ce point en particulier qui est contesté par les avocats de David et Laura. Mais le document a été rédigé en Californie, devant un notaire et donc soumis officiellement à la juridiction américaine. Ce que tentent de contrer David et Laura et qui pourrait prendre des années.

Héritage de Johnny Hallyday, une longue bataille judiciaire

Deux mois après la mort de Johnny Hallyday, en décembre 2017, la bataille judiciaire sur la question de son héritage s'ouvre. David et Laura, les deux aînés du Taulier, contestent le testament écrit par leur père en 2014. S'en suit une longue série de rebondissements, la découverte de quatre testaments et le début d'une guerre de succession entre les membres du clan Hallyday : Laeticia et ses filles d'un côté, David et Laura de l'autre.

Après l'audience en référé du 27 novembre dernier, David Hallyday et Laura Smet ont remporté une première victoire face à leur belle-mère. Les deux aînés de Johnny Hallyday demandaient le gel des royalties issus des ventes de l'album posthume de leur père , "Mon pays c'est l'amour", à hauteur de 75%. Un pourcentage qui représentait la part d'héritage qu'ils estiment devoir toucher ainsi que celles de leurs demi-sœurs, Jade et Joy. Le tribunal de grande instance de Paris a finalement décidé de leur donner partiellement raison.

Mardi 18 décembre, il a ordonné le gel de 37,5% des royalties. Le reste reviendra donc à Laetitia Hallyday ainsi qu'à ses deux filles, Jade et Joy et pourra être transféré vers le JPS Trust, ouvert par Johnny Hallyday en juillet 2014 à Los Angeles. La décision de la justice avait été "une grande satisfaction" pour David et Laura, soulignait leur avocate, Me Carine Piccio.

Article le plus lu - Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités

Procès Johnny Hallyday : les drôles d'arguments de Laeticia face à David et Laura
Procès Johnny Hallyday : les drôles d'arguments de Laeticia face à David et Laura

Sommaire Procès de Johnny Hallyday : les enjeux Procès Johnny Halyday : Laeticia perdante ? Quel héritage a laissé Johnny Hallyday ? Les testaments de Johnny Hallyday La succession de Johnny Hallyday ...