Damso : son album "Lithopédion" déjà disponible, coup de com' ou pas ?

Damso : son album "Lithopédion" déjà disponible, coup de com' ou pas ? DAMSO - Le nouvel album de Damso, "Lithopédion", a fuité deux jours avant la date de sortie prévue. S'agit-il d'un coup de com' prémédité par le rappeur ? Les fans s'interrogent.

[Mis à jour le 14 juin 2018 à 11h39] "Lithopédion", le nouvel album de Damso, devait sortir ce vendredi 15 juin. Seulement, il semblerait que certains points de vente n'aient pas attendu la date prévue pour mettre en rayon le nouvel opus du rappeur. C'est Damso lui-même qui a prévenu ses fans le 13 juin sur son compte Twitter. Le rappeur a posté une photo où l'on peut voir son album déjà installé sur les présentoirs de vente de la Fnac. "On avait dit vendredi les gars", commente-t-il simplement. Cette mise en vente prématurée a rapidement fait fuiter tous ses nouveaux morceaux sur internet.

Si au premier abord on pourrait penser qu'il s'agit d'une erreur commise par la Fnac, on peut aussi imaginer que le rappeur aurait lui-même prémédité la fuite de son nouvel opus quand on connaît dans quelles circonstances était sorti le dernier album de Damso... Tout comme "Lithopédion", "Ipséité" avait été dévoilé par la Fnac deux jours avant la date officielle prévue en 2017, rapporte MCE. Sur Twitter, les fans de Damso se demandent si le rappeur n'aurait pas tout planifié et organisé lui-même la sortie avant l'heure de son album. "Il a tout calculé", "depuis sa venue dans le rap game tout est prévu" peut-on notamment lire. Difficile de savoir s'il s'agit ou non d'un coup de com' orchestré par Damso lui-même.

Damso en concert

Coup de com' ou non, la sortie de "Lithopédion" s'accompagnera en tout cas d'une tournée des Zéniths en France, Suisse et Belgique. Damso commencera sa série de concerts le 16 novembre prochain à Amnéville. Le rappeur passera ensuite à Marseille, Genève, Lyon, Nantes et Bordeaux, et finira avec un concert à Paris à l'Accorhotels Arena. Damso rencontre un tel succès qu'il avait été choisi pour créer l'hymne officiel de la Belgique pour la Coupe du monde 2018. Seulement, l'Union belge de football avait mis fin à cette collaboration en mars dernier à la suite d'une polémique autour des paroles de certaines chansons du rappeur, jugées sexistes. C'est la députée bruxelloise Viviane Teitelbaum qui avait obtenu l'annulation de la collaboration à cause des textes "vulgaires" et "violents" du rappeur rapporte le HuffPost.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google