Sylvie Vartan : son message cinglant au père de Laeticia Hallyday

Sylvie Vartan : son message cinglant au père de Laeticia Hallyday SYLVIE VARTAN - Dans le conflit au sein du clan Hallyday, la chanteuse a plusieurs fois publiquement exprimé son soutient pour son fils, David Hallyday. Cette fois elle répond André Boudou, qui avait récemment qualifié Johnny Hallyday de "dépressif", " bourré de drogue", au moment de sa rencontre avec Laeticia Hallyday.

[Mis à jour le 6 avril 2018 à 14h43] Jeudi 5 avril, Sylvie Vartan était invitée sur l'émission de TV5 Monde. Elle a de nouveau réagi sur l'affaire de l'héritage de son ancien époux, Johnny Hallyday. Elle a en effet répondu à André Boudou, le père de Laeticia Hallyday, qui avait confié à l'Express que "quand Laeticia a rencontré [Johnny Hallyday], il n'était vraiment pas au mieux de sa forme. C'était un artiste dépressif, bourré de drogue, qui traînait 23 millions d'euros de dettes". À ces propos, Sylvie Vartan a vivement répondu : "Ah c'est drôle pour un père de donner sa fille à un drogué, alcoolique et ruiné ! C'est curieux, non ? Je ne sais pas, moi ça m'interpelle", a lancé la chanteuse. Et quand le journaliste, Patrick Simonin, a évoqué qu'Elyette Boudou, la grand-mère de Laeticia Hallyday, gère les sociétés du rockeur, Sylvie Vartan lui a signalé que "c'est encore autre chose de compliqué", avant d'envoyer ironiquement : "J'imagine que ça doit être difficile pour elle de gérer tout ça".

Sylvie Vartan, sa prise de position

Dans la bataille pour l'héritage de son ex-époux, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan soutient son fils, David Hallyday. Ce dernier ne figure pas sur le testament du rockeur et a lancé avec Laura Smet une action en justice contre Laeticia Hallyday, seule héritière désignée. Ce conflit familial ayant été rendu public, Sylvie Vartan a, à plusieurs reprises, défendu son fils dans les médias. Selon son avocat, Maître Roland Perez, la chanteuse n'avait pas envie de communiquer sur cette affaire mais se serait retrouvée obligée de le faire. "Elle n'avait pas d'autres choix", a expliqué l'avocat sur le plateau de Touche pas à mon poste. "Elle l'a dit, des documents ont été montrés, ont été sortis alors qu'ils auraient dû rester dans le secret de la justice et à cette occasion elle s'est exprimée", a clarifié Maître Roland Perez.

Sylvie Vartan avait en effet été "énormément choquée" de voir que certains documents avaient été rendus publics. En février dernier, elle s'était entretenue avec Le Figaro et avait avoué être très mal à l'aise face aux documents intimes donnés à certains médias : "Je me demande qui envoie ces renseignements où la vérité est toujours travestie", s'était-elle étonnée. Plus tard, sur le plateau de Laurent Delahousse, elle s'était dite effarée de voir publié un des nombreux testaments de Johnny Hallyday. "Ça me choque énormément" s'était-elle à nouveau indignée. Mais à quels documents faisait-elle référence ? Rappelons que RTL avait dévoilé les derniers testaments de Johnny et Laeticia Hallyday datant du 11 juillet 2014 et que Le Point avait partagé une version manuscrite de l'avant-dernier testament de Johnny (rédigé le 3 avril 2014). Le média avait également pu consulter le jugement de divorce entre Johnny et Sylvie Vartan ainsi qu'un acte notarié du 20 mars 2002.

Sylvie Vartan : les failles de Johnny, son absence... Le témoignage de la chanteuse

Lors de ses apparitions publiques, Sylvie Vartan parle également de Johnny Hallyday. Dans une interview accordée à Gala le 4 avril, la chanteuse avait évoqué la relation entre David et Johnny Hallyday. Elle avait également rappelé son incompréhension face aux dernières volontés de Johnny et ne avait dit ne pas comprendre pourquoi son fils aîné a été écarté du testament. "Orphelin de père, David l'est depuis pas mal d'années déjà, mais là, c'est vraiment violent", avait confié la chanteuse. Elle avait alors expliqué que même si Johnny Hallyday était fier de son fils, David Hallyday n'a pas toujours eu son père auprès de lui. "Comme Johnny était très souvent en tournée, il lui était difficile d'être aussi présent qu'il l'aurait souhaité", avait-elle déclaré. Concernant la succession du rockeur, elle avait tenu à rappeler que "Johnny avait quatre enfants, pas deux. Quatre". Pour Sylvie Vartan, que David et Laura Smet n'apparaissent pas sur le testament de leur père est "incompréhensible". Sylvie Vartan avait également déploré le fait qu'il y a "des choses, comme le manque, qui ne peuvent être effacées, ni réparées, on ne peut pas revenir en arrière". La chanteuse avait ensuite évoqué qu'être artiste est une "bénédiction car c'est la possibilité de s'exprimer" et que David et Laura Smet ont "cette chance là".

Sylvie Vartan évoque la tentative de suicide de Johnny Hallyday

Lors de l'interview pour Gala, Sylvie Vartan s'était également confié sur de la tentative de suicide de Johnny Hallyday, en 1966, un mois après la naissance de David Hallyday. Selon elle, Johnny Hallyday voulait peut-être échapper à sa condition de père. "On voulait tous les deux avoir un enfant mais peut-être Johnny était-il trop jeune et pas tout à fait prêt à être père, alors que moi j'étais déjà une vieille âme par rapport à lui", avait-elle expliqué. Cet épisode tragique pourrait être dû à la propre histoire de Johnny Hallyday, qui a été abandonné par son père : "D'un point de vue psychologique, je crois qu'on est tous conditionnés par ce qu'on a vécu et on a tendance, à quelques rares exceptions, à reproduire le même schéma", avait déclaré Sylvie Vartan avant de préciser que "Johnny était quelqu'un de profond, mais porteur d'un mal-être". Par la suite, Johnny et David Hallyday se sont rapprochés pour créer l'album "Sang pour Sang". "Il [Johnny Hallyday] était complètement bluffé par David, avait précisé Sylvie Vartan. Il était très fier de lui mais, en même temps, il ne fallait pas lui faire de l'ombre".

Sylvie Vartan, son absence du cortège officiel lors de l'hommage à Johnny

Pour Gala, Sylvie Vartan avait également évoqué l'hommage populaire qui a été rendu à Johnny Hallyday à la Madeleine, en décembre dernier. Une cérémonie qui a suscité l'émotion des milliers de fans présents : "C'était déchirant. Merveilleux. Je m'attendais à beaucoup de monde, mais à ce point, non ! On ressentait tellement d'amour", avait-elle confié. Sylvie Vartan a également parlé de son absence dans le cortège officiel mené par Laeticia Hallyday. "Si on me l'avait proposé, j'aurais refusé de toute façon. Je ne me voyais pas défiler derrière Johnny", avait expliqué la chanteuse. Elle avait aussi parlé de l'inhumation du rockeur au cimetière de Lorient : "De même pour Saint-Barth, je ne voulais pas le voir mis en terre. Pour moi, c'était irréel".

Johnny aurait été jaloux du second mari de Sylvie Vartan

Les relations entre Johnny et David Hallyday semblent avoir été complexes. Le mois dernier, un proche du clan Hallyday avait appris à Paris Match que Johnny était un père qui "en avait fait voir de toutes les couleurs" à David et Laura Smet. Une autre source s'était confiée auprès de Gala et avait évoqué la distance entre David et son père après son divorce avec Sylvie Vartan : "David a été élevé comme un Américain, avant de se lancer dans la chanson, avec l'aide de son beau-père, le producteur Tony Scotti. Johnny, comme il l'a confié dans son autobiographie 'Destroy', [il] était d'ailleurs jaloux de ce lien", avait avancé la source. Sylvie Vartan et Tony Scotti sont mariés depuis 1984 et il semblerait que David ait vu en lui "un père de substitution". 

Sylvie Vartan, ses piques contre Laeticia Hallyday

Sylvie Vartan, en se plaçant du côté de son fils et de Laura Smet, s'oppose donc à Laeticia Hallyday, dernière épouse de Johnny Hallyday. Les relations entre les deux femmes semblent tendues et les déclarations de Sylvie Vartan ne risquent pas de les rapprocher. Dans son interview pour Gala, la mère de David avait laissé entendre qu'elle avait déjà essayé de se rapprocher de Laeticia Hallyday, en vain semble-t-il. "Il faut toujours essayer de se rapprocher, c'est bien mieux. Mais encore faut-il être deux à le vouloir" avait lancé Sylvie Vartan.

Ce n'est pas la première fois que la chanteuse lance une pique à Laeticia Hallyday. "Je n'ai rien à dire à Laeticia Hallyday. J'ai toujours eu des rapports courtois avec elle, et je dois dire qu'aujourd'hui, la donne est différente" avait-elle déclaré le 25 février dernier sur France 2. Par la suite, au micro d'Europe 1, elle s'était déjà dit "perplexe" et "n'en revenait pas" de cette bataille familiale. La chanteuse avait également confié qu'elle ne reconnaissait pas Johnny Hallyday dans son testament. Tout en disant que son ex-mari n'avait pas "pu renier son propre sang et sa propre histoire (...) de son plein gré", elle avait sous-entendu qu'il existait une influence de Laeticia Hallyday sur le rockeur. Rappelons également qu'après l'hommage populaire rendu à Johnny Hallyday, Sylvie Vartan avait reproché à Laeticia Hallyday d'avoir choisi d'inhumer le rockeur à Saint-Barthélémy "si loin de ses fans".

Il semblerait que les relations entre les deux femmes pouvaient être parfois tendues même avant la polémique actuelle concernant l'héritage. Un proche du clan Hallyday s'était confié au Point : "Elle [Sylvie Vartan] n'apprécie pas Laeticia, c'est un secret de polichinelle. Elle considère que Laeticia a tout fait pour isoler son mari de ses anciennes connaissances, à l'inverse de sa propre conception de la famille", avait expliqué la source. 

Sylvie Vartan se confie sur son hommage à Johnny Hallyday

Vendredi 16 mars, Sylvie Vartan donnait un concert au Grand Rex et avait rendu hommage au rockeur. Elle avait réalisé un émouvant duo virtuel avec Johnny, nécessitant un trucage numérique. Selon Europe 1, Sylvie Vartan avait souhaité "retrouver Johnny jeune et flamboyant", pour chanter avec lui "J'ai un problème", l'un de leurs plus grands succès. L'image de Johnny Hallyday était alors apparue sur un écran vidéo derrière la chanteuse. Après son concert, l'ancienne compagne du rockeur s'était entretenue avec Le Parisien et était revenue sur sa prestation. "Je ne sais pas comment ça rendait, avait confié la chanteuse. Les gens me disent que c'était bien. On a eu beaucoup de mal à le monter techniquement. C'était spécial", avait-elle ajouté.

Sylvie Vartan avait également repris une dizaine de tubes de l'idole des jeunes. "On dit souvent que chaque époque a son lot d'êtres exceptionnels. Ce fut le cas de Johnny. C'est lui qui a mis le feu au cœur de toute une génération et a déclenché une sorte de révolution. Et nous on l'a tous suivi" avait-elle déclaré en ayant du mal à cacher son émotion. Sur scène, Sylvie Vartan était apparue très émue. "Et encore j'ai répété plusieurs fois, alors que d'habitude je ne le fais pas pour ce genre de séquences très émouvantes, avait-elle confié au Parisien. Et j'ai tellement pleuré à chaque répétition. C'était très dur".

Sylvie Vartan avait également repris "Que je t'aime", "Gabrielle", "Noir, c'est noir" et "Sang pour Sang", écrit par leur fils David pendant que des photos de familles étaient projetées. La chanteuse avait fait ensuite projeter leur duo de 2009 sur L'Hymne à l'amour d'Edith Piaf que Johnny Hallyday et elle avaient interprété sur la scène de l'Olympia. "L'amour que l'on a eu l'un pour l'autre ne s'éteindra jamais. Salut l'artiste !" avait lancé Sylvie Vartan avant de quitter la scène à la fin de son concert. Étaient présentes dans le public, Ilona et Emma Smet, ses petites-filles, et Alexan­dra, la femme de David Hallyday.

Article le plus lu - Italie : un pont autoroutier s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google