Aya Nakamura : encensée aux États-Unis, l'éloge du célèbre New York Times

Aya Nakamura : encensée aux États-Unis, l'éloge du célèbre New York Times AYA NAKAMURA - Le prestigieux journal américain du New York Times place Aya Nakamura dans les 15 artistes européens à écouter en ce moment.

[Mis à jour le 23 mai 2019 à 16h05]"J'ai grandi sans icône féminine française noire. Il est temps de changer ça". Dans les colonnes du prestigieux New York Times, la chanteuse, nouvel espoir de la pop urbaine en France, s'est fait une place de choix : le journal la place parmi les quinze artistes européens à écouter. Le New York Times, qui rappelle que l'album "Nakamura" s'est déjà écoulé à plus de 200 000 exemplaires, a pu rencontrer Aya Nakamura dans un hôtel parisien. "Malgré une réticence à aborder directement la question du féminisme, Nakamura a clairement fait comprendre qu'elle souhaitait changer la façon dont le succès des femmes est perçu en France, particulièrement celui des femmes noires", est-il expliqué dans les colonnes du Times.

Plusieurs tubes de la chanteuse d'Aulnay-sous-Bois sont mis en avant par le journal, notamment "Pookie", ou "Djadja", dont la vidéo a été vue quelque 367 millions de fois sur la plateforme YouTube. Pour le New York Times, écouter Aya Nakamura est parfait "pour les fans de Rihanna et Drake". Rien que ça ! D'ailleurs, "pour les fans de Lana Del Rey", le journal américain recommande une autre artiste francophone : Angèle, très populaire en France. La musique en français à la cote aux États-Unis !

Article le plus lu - Le présumé chauffard de Lorient a "beaucoup pleuré" › Voir les actualités

Aya Nakamura : encensée aux États-Unis, l'éloge du célèbre New York Times
Aya Nakamura : encensée aux États-Unis, l'éloge du célèbre New York Times

[Mis à jour le 23 mai 2019 à 16h05] "J'ai grandi sans icône féminine française noire. Il est temps de changer ça". Dans les colonnes du prestigieux New York Times, la chanteuse, nouvel espoir de la pop urbaine en France, s'est fait une place...