Michael Jackson : après Leaving Neverland, sa filleule témoigne

Michael Jackson : après Leaving Neverland, sa filleule témoigne Après la diffusion du documentaire choc Leaving Neverland, plusieurs membres de la famille Jackson ont contre-attaqué pour défendre le Roi de la pop des accusations de pédophilie.

Près de dix ans après sa mort, les soupçons de pédophilie qui entourent Michael Jackson depuis les années 1990 refont plus que jamais surface. Le mois dernier, ils ont été attisés par la diffusion du documentaire Leaving Neverland, dans lequel le réalisateur Dan Reed donnait la parole à deux victimes présumées du chanteur, Wade Robson et James Safechuck. Depuis, la famille du Roi de la pop, qui continue de clamer l'innocence de Michael Jackson, a décidé de contre-attaquer. Dans un autre documentaire, baptisé Neverland First hand et diffusé sur YouTube, le clan Jackson prend le contre-pied de Leaving Neverland, en donnant cette fois la parole à plusieurs proches de la star, notamment sa nièce Brandi Jackson et son neveu, Taj Jackson.

Pour défendre son oncle, la première raconte la relation qu'elle a elle-même eu avec Wade Robson (l'un des deux témoins de Leaving Neverland) pendant près de dix ans lorsqu'ils étaient adolescents. "Pendant des années, tout allait bien, jusqu'à ses 17 ou 18 ans. J'ai vu son comportement changer (...) il mentait constamment", explique la jeune femme. "Il a toujours été un peu opportuniste (...) il a toujours su tirer profit de situations qui allaient lui être bénéfiques financièrement", ajoute Brandi Jackson.

Outre cette riposte familiale, une autre personne proche de Michael Jackson a décidé de prendre la parole : sa filleule, Lucy Lester, âgée de 27 ans. "Je suis sûre à cent pour cent que je n'ai jamais rien vu qui pourrait suggérer" que Michael Jackson ait abusé d'enfants. "Je n'ai jamais rien vu ou entendu qui m'a mis mal à l'aise. Je ne crois pas qu'il l'ait fait et il y a d'autres facteurs à considérer, comme les bénéfices financiers visés par les personnes qui l'accusent", ajoute la jeune femme au site GloucesterLive. 

Leaving Neverland relance les accusations de pédophilie

Avec la diffusion du documentaire Leaving Neverland sur M6, les accusations de pédophilie qui visent Michael Jackson ont refait surface. Plus que jamais, les téléspectateurs sont plus divisés que jamais sur le Roi de la pop. Dans son film, Dan Reed donne exclusivement la parole à deux victimes présumées de la star, Wade Robson et James Safechuck, âgés aujourd'hui de 36 et 41 ans, et qui ont séjourné à Neverland quand ils avaient 7 et 10 ans.

Jadis très proches du chanteur, ils accusent désormais Michael Jackson d'avoir abusé d'eux sexuellement il y a maintenant près de 30 ans. S'ils avaient d'abord défendu leur idole lors de précédentes accusations et pendant le procès de 2005, c'est une toute autre version qu'ils livrent dans Leaving Neverland. Ce qui n'est pas sans agacer les fans de l'interprète de "Thriller", qui dénoncent un documentaire mensonger et à charge contre leur idole. Selon de nombreux défenseurs du chanteur, Wade Robson et James Safechuck ne cherchent qu'à se faire de l'argent en accusant leur ancien mentor de pédophilie.

Malgré des soupçons qui refont surface régulièrement depuis 25 ans, l'acquittement de Michael Jackson en 2005 est, pour les fans, la preuve qu'il est innocent. Dès les années 90, de nombreux témoignages se sont accumulés sur Michael Jackson, faisant état de sordides comportements de la star avec des enfants : fellations forcées, attouchements, viols, séquestrations, versements d'argent contre silence... Selon certains témoins, dont le réalisateur Dan Reed, au moins une douzaine d'enfants auraient été victimes du chanteur.

Les témoignages de Wade Robson et James Safechuck

Depuis sa programmation sur la chaîne HBO au début du mois aux États-Unis, Leaving Neverland a fait couler bien de l'encre. Divisé en deux épisodes, le film de Dan Reed donne la parole à deux victimes présumées de Michael Jackson, Wade Robson et James Safechuck, qui ont rencontré leur idole quand ils avaient 7 et 10 ans. Masturbation, jeux sexuels, fellations mutuelles... Les détails donnés par les deux victimes présumées sont glaçants. "Il n'y avait pas de doute : j'étais fou amoureux de Michael. Et il disait qu'il m'aimait", se souvient Wade Robson dans le documentaire. Il rencontre la star à la fin des années 80, alors qu'il n'a que sept ans. Rapidement, l'enfant et la star deviennent inséparables. Selon lui, Michael Jackson aurait abusé de lui pendant sept ans.

"On avait des relations (...) Il y avait des jouets partout, pleins d'activités à faire, on ne faisait même plus la différence", explique Wade Robson. Dans Leaving Neverland, James Safechuck explique de son côté se souvenir de ce "pénis d'adulte dans (sa) petite bouche d'enfant de sept ans". Il raconte comment, selon lui, Michael Jackson le manipulait : "Je lui demandais de ne pas le faire, mais il le faisait et me disait 'oh, tu vas aimer ça'". Après plusieurs semaines aux côtés de la star et comme Wade Robson avant lui, il raconte qu'il a ensuite été "remplacé" par un autre garçon dans le cœur et dans "le lit" de Michael Jackson. "C'était comme être chassé (…) je voulais juste rentrer chez moi, j'ai pleuré", se souvient-il.

Michael Jackson accusé de pédophilie : qu'a tranché la justice ?

Ce n'est pas la première fois que des accusations de pédophilie contre Michael Jackson font surface. En 1993, Evan Chandler avait accusé la star d'avoir abusé sexuellement de son fils Jordan. Le 25 janvier 1994, la famille Chandler avait signé un accord financier avec l'équipe de Michael Jackson pour que la plainte soit retirée. La justice américaine avait clos l'enquête en septembre de la même année après ce retrait, faute de preuves à charge. En 2003, le documentaire "Living with Michael Jackson" dévoilait des informations sur la vie privée et le quotidien de Michael Jackson.

Plusieurs éléments, notamment sa relation privilégiée avec des enfants qu'il invitait à son domaine de Neverland et avec qui il partageait sa chambre, attiraient l'attention. Gavin Arvizo, alors âgé de 14 ans, avait notamment accusé le chanteur de l'avoir fait boire du vin, lui avoir montré des sites pornographiques et de s'être masturbé devant lui et son frère. Michael Jackson était arrêté par la police en novembre. Ont alors commencé deux années d'enquête. Un procès s'était ouvert le 31 janvier 2005 et s'est conclu en mai 2005 par un non-lieu. Le jury a innocenté Michael Jackson par neuf voix contre trois, à la lumière de témoignages contradictoires ou de preuves insuffisantes.

Article le plus lu - Vincent Lambert : une mort sans douleur ? › Voir les actualités

Michael Jackson : après Leaving Neverland, sa filleule témoigne
Michael Jackson : après Leaving Neverland, sa filleule témoigne

Sommaire Michael Jackson : le documentaire choc Les accusateurs de Michael Jackson Ce que dit la justice sur Michael Jackson Près de dix ans après sa mort, les soupçons de pédophilie qui entourent Michael Jackson depuis les années...