Booba : après la fusillade, il donne de drôles d'explications

Booba : après la fusillade, il donne de drôles d'explications Après une fusillade sur le lieu du tournage d'un de ses clips, le rappeur Booba a réagi sur les réseaux sociaux. Il a notamment donné des "explications", où il semble s'amuser de la situation.

L'essentiel

  • Le rappeur Booba a réagi sur Instagram, plusieurs heures après une fusillade survenue sur le lieu de tournage de son prochain clip, Glaive. Dans un message adressé à BFMTV, il assure ne pas avoir de lien avec les personnes blessées et que l'affaire "ne nous regarde pas".
  • La fusillade a eu lieu dans la nuit du 20 au 21 août, alors que Booba venait de quitter le lieu de tournage. Entre 15 et 20 personnes auraient surgi dans l'entrepôt utilisé par les équipes de tournage à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Au moins trois personnes ont été blessées.
  • Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour tenter de savoir qui a voulu s'en prendre à Booba, Elie Yaffa de son vrai nom, tandis que la police recherche activement les responsables de l'attaque.

En direct

15:12 - Au fait, qu'en est-il du combat entre Booba et Kaaris ?

FIN DU DIRECT - Alors que des rumeurs totalement infondées évoquent une possible implication de Kaaris dans l'attaque d'Aulnay-sous-Bois sur le tournage du clip de Booba, qu'en est-il du combat qui doit avoir lieu entre les deux rappeurs rivaux ? L'affrontement sur octogone ne se déroulera finalement pas à la salle St-Jakobshalle de Bâle, en Suisse, mais le SHC, le club de MMA en charge de l'organisation du combat entre Booba et Kaaris, a laissé entendre qu'une autre salle serait trouvée pour le combat. Reste que la Suisse n'entend pas livré d'autorisation à ce combat, ce qui devrait doucher les espoirs des deux rappeurs.

14:05 - Attaque sur le tournage du clip de Booba : que sait-on des victimes ?

Que sait-on des victimes après une escarmouche survenue sur le lieu d'un tournage du clip de Booba ? Selon LCI, trois personnes ont été blessées : Chris Macari, le réalisateur du clip, un technicien, ainsi qu'un des gardes du corps du rappeur. Les deux premiers auraient été frappés à coup de poing, de pied et de batte en fer ; le troisième blessé par balles à la jambe et hospitalisé. Leurs jours ne sont pas en danger.

13:00 - La première réaction de Booba à l'attaque sur le tournage de son clip

Booba avait déjà réagi une première fois le 21 août à l'attaque du lieu de tournage sur son clip. Dans une courte story publiée sur Instagram, il s'était filmé avec son téléphone devant BFMTV qui titrait sur l'incident. On l'entend alors dire "Armand..." accompagné d'une grimace, probablement une référence à Okou Armand Gnakouri plus connu sous le nom de Kaaris. Les deux rappeurs entretiennent en effet une forte rivalité, et certains pensaient que l'attaque sur le tournage du clip de Booba pouvait avoir un lien avec Kaaris. "C'est bon tout ça" conclue Booba dans sa story, visiblement amusé. Plusieurs internautes ou des médias spécialisés comme Thesaurap ont reposté la vidéo sur Twitter.

12:36 - Les explications de Booba après l'attaque de son tournage

Booba a réagi sur les réseaux sociaux après l'attaque du lieu de tournage de son clip Glaive dans la nuit du 20 au 21 août. Sollicité par BFMTV, il a répondu à la chaîne à travers une story Instagram, et ses explications sont pour le moins surprenantes. "20 minutes après qu'on soit parti [...] des gens sont venus pour apparemment saboter le clip et récupérer les rush du tournage. Plusieurs personnes qui n'avaient rien à voir ont été frappées etc" explique-t-il d'abord. Le rappeur réagit ensuite avec légèreté : "Eh voilà quoi, cela ne nous regarde pas" lance-t-il en semblant citer un sketch des Inconnus, avant de conclure "à vous les studios".

En savoir plus

Des blessés dans l'assaut, Booba pas touché

Au moins une personne travaillant sur le tournage a été touchée par plusieurs balles à la cuisse. BFMTV précise qu'il s'agit du manager de Booba et que ses jours ne sont pas en danger. Booba n'était sur place au moment de l'agression, le rappeur ayant déjà quitté les lieux lorsque l'attaque a eu lieu. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête judiciaire et la police recherche activement les individus ayant pris part à cette agression, qui ont pu prendre la fuite.

Une fusillade surréaliste, une attaque coordonnée contre Booba ?

Trois collaborateurs de Booba ont été blessés dans la rixe, mais aucun d'entre eux n'est grièvement touché. Selon Europe 1, les agresseurs s'en sont violemment pris à l'équipe de tournage, utilisant notamment des battes de base-ball, des bâtons et des barres de fer. BFMTV rapporte que les enquêteurs de la police d'Aulnay-sous-Bois ont découvert sur les lieux de l'agression 4 étuis percutés de calibre 9 mm, une cartouche de 9 mm, mais aussi une cartouche à blanc.

Une attaque sur le tournage du clip de Booba

C'est en réalité lorsque l'équipe de tournage était en train de ranger le matériel que les assaillants ont fait irruption sur les lieux, dans l'entrepôt d'Aulnay-sous-Bois où elle travaillait. Booba avait mobilisé plusieurs personnes pour mettre en vidéo son titre "Glaive", mis en ligne le 1er août. Le 19 août, de premières images du clip avaient été publiées sur les réseaux sociaux. On découvrait alors que Booba avait choisi d'illustrer sa chanson par des séquences montrant un boxeur sur un ring et que les premières séquences avaient été tournées à Nanterre.

Article le plus lu - Incendies en Amazonie : des images terribles › Voir les actualités

Booba : après la fusillade, il donne de drôles d'explications
Booba : après la fusillade, il donne de drôles d'explications

Plus d'infos sur Booba Fusillade contre Booba : le rappeur indemne Fusillade contre Booba :  assaillants Fusillade contre Booba : un clip en tournage L'essentiel Le rappeur Booba a réagi sur Instagram,...