Pierre Troisgros : le chef triplement étoilé est décédé

Pierre Troisgros : le chef triplement étoilé est décédé Ce mercredi 23 septembre 2020, l'un des plus grands noms de la gastronomie française s'est éteint à l'âge de 92 ans. Pierre Troisgros, chef roannais triplement étoilé au Guide Michelin, pionnier de la "nouvelle cuisine", a fait ses gammes dans le restaurant familial de la "Maison Troisgros".

Pierre Troisgros, monument de la gastronomie française, est décédé ce mercredi 23 septembre 2020 à son domicile dans le département de la Loire. "Son fils Michel et son épouse se sont rendus sur place et sont sous le choc", a annoncé Patrice Laurent, directeur de la Maison Troisgros, à l'Agence France-Presse. "On devait jouer aux cartes cet après-midi" s'est confié Pierre Brissot, un de ses très proches, à France 3. "De lui je me souviendrai d'une personne très affable et discrète à la fois" a-t-il ajouté. 

Le chef triplement étoilé a passé sa vie derrière les fourneaux, faisant de son restaurant familial, la Maison Troisgros, à Ouches, l'un des meilleurs restaurants au monde. Le chef cuisinier pratiquait une cuisine innovante, à la fois simple et créative. Il invente en 1963 son plat emblématique, "l'escalope de saumon à l'oseille façon Troisgros", première manifestation de ce qui deviendra la "Nouvelle Cuisine".

Le chef étoilé a entretenu une grande complicité avec le Lyonnais Paul Bocuse, qu'il a rencontré au Lucas Carton à Paris, avec son frère Jean. Tous les trois, ils faisaient les 400 coups. "On est les seuls et les derniers à avoir chassé sur les Champs Elysées. Avec Jean et Paul, on avait une tactique : l'un lançait des miettes de pain, des moineaux arrivaient, l'autre en assommait un, le troisième sautait sur le moineau un peu groggy et le soir on lâchait le moineau dans la cuisine. C'était d'un pittoresque..." se souvenait Pierre Troisgros. Il a rejoint ce mercredi 23 septembre son grand copain, décédé comme lui à 92 ans, le 20 janvier 2018.

Biographie de Pierre Troisgros

Pierre Troisgros fait ses armes dans le restaurant familial, Maison Troisgros, qui devient très vite un lieu incontournable de la cuisine française, dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes. Puis il monte à Paris et se forme dans les meilleurs restaurants, aux Crillon et Lucas Carton. Dans les années 1950, il retourne dans le restaurant familial avec son frère Jean, et c'est à ce moment-là que commence la course aux étoiles. En 1955, l'établissement Maison Troisgros décroche sa première étoile au Guide Michelin, puis la deuxième en 1965 et la troisième, le Graal, en 1968. Le restaurant attire les stars du monde entier, de Johnny Hallyday à Jacques Brel, en passant par François Mitterrand. En 1983, son frère Jean décède subitement. C'est à ce moment-là qu'il sera épaulé par son fils Michel et son épouse Marie-Pierre. En 1996, il quitte les fourneaux, alors âgé de 68 ans. L'établissement est aujourd'hui dirigé par son fils Michel Troisgros, 62 ans, et son petit-fils, César Troisgros, 33 ans.

A la tête de la maison familiale désormais, c'est en douceur que le chef Michel Troisgros s'est imposé en cuisine. Pas facile de reprendre l'un des meilleurs restaurants du monde lorsqu'on est le cadet de la famille. En faisant le tour de France des meilleures tables, Michel s'est constitué un solide apprentissage. De retour à Roanne, son père Pierre Troisgros lui avait transmis l'immense savoir-faire familial. Depuis 1998, il dirige la Maison Troisgros "révélant sa nature non conformiste". Sa créativité culinaire et sa vision tant moderne qu'élégante de l'hôtel ont fait entrer le nom de Troisgros dans le XXIe siècle. La Maison Troisgros est triplement étoilée depuis plus d'un demi-siècle.

Mort de Pierre Troisgros

Pierre Troisgros est mort le mercredi 23 septembre 2020. C'est le journal Le Progrès qui a annoncé la nouvelle peu après 17h. Le chef roannais s'est éteint à son domicile au Coteau, près de Roanne dans le département de la Loire, en début d'après-midi.

Les hommages affluent après l'annonce du décès de Pierre Troisgros, saluant la mémoire d'un chef multi-étoilé qui avait fait rayonner la culture et la haute-cuisine française dans le monde. Le chef Christophe Marguin lui rend hommage en saluant "le dernier sénior de la région. Un des très grands chefs de la cuisine des années 70 qui avec son frère a révolutionné la gastronomie française. Ce sont de grands Monsieur, il était le dernier de cette génération.

Biographie