Chandeleur : recette (simple) de crêpe fine et origine de la fête

Chandeleur : recette (simple) de crêpe fine et origine de la fête CREPE DE CHANDELEUR 2019 - Sucrée, salée, la recette de crêpe se décline à toutes les sauces et c'est la clé de son succès. Si chacun a ses préférences, connaissez-vous l'origine de la Chandeleur ? Linternaute fait le point.

[Mis à jour le 24 septembre 2018 à 17h52] La date officielle de la fête de la Chandeleur 2019 tombe samedi 2 février 2019, soit 40 jours après Noël. Pas besoin de grand-chose pour réaliser la recette des crêpes. Farine, sel, sucre, oeufs, lait, beurre... Et encore, veganisme oblige, de nombreuses recettes sans lait, sans oeufs ou encore sans beurre fleurissent désormais dans les livres de cuisine et sur la toile.

Avec du jambon, du fromage, de la salade, de la pâte à tartiner, de la confiture, du sirop d'érable ou simplement avec un peu de sucre, il y en a pour tous les goûts. Simplicité, convivialité, gourmandise, voilà ce qui fait le succès de cette fête. Mais d'où vient-elle ? Que sait-on vraiment des origines de la Chandeleur ?



Qu'est-ce que la chandeleur ?

La Chandeleur doit son nom à la "Festa candelarum" : en latin, "fête des chandelles". Dans la tradition chrétienne, il est d'usage d'allumer des chandelles ou des cierges. Cette tradition est notamment vivace dans les églises : chez les catholiques, le prêtre peut profiter de cette fête pour bénir les chandelles des personnes venues prier, achetées à l'avance et qui seront utilisées dans l'année. Les fidèles en ramènent souvent une chez eux et l'exposent à leur fenêtre le 2 février. Pour les chrétiens, cette clarté rappelle la "lumière" prodiguée par le Christ et est un symbole du renouvellement de la foi mais aussi de la pureté de la Vierge Marie. Autrefois, il était d'usage d'enlever les objets liés à Noël (houx, crèche...) à l'occasion de la Chandeleur. Célébrée 40 jours après la veillée de Noël, sa date est fixe, au contraire d'autres évènements comme Mardi Gras ou Pâques.

La Chandeleur de nos jours, ce n'est pas seulement les crêpes, mais aussi le cidre qui les accompagne ! En fonction de la garniture des crêpes, le cidre le plus indiqué peut changer : du cidre à la poire sublimera par exemple les crêpes au chocolat quand du cidre rosé se mariera délicatement avec les crêpes fourrées à la confiture. Un bon cidre brut fera l'affaire pour des crêpes à la pomme.

En vidéo - Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Définition de la chandeleur

Comment définir la chandeleur en quelques mots ? Comme les origines latines et païennes de la fête ne sont pas tout à fait avérées, il est de coutume de dire que c'est une fête catholique. Pour compléter la définition, la chandeleur commémore la présentation au temple de Jésus, d'où le nom d'origine de la célébration : "fête de la présentation". Dans sa version longue, la définition de la chandeleur fait également allusion à la "purification de Marie". Une "tradition de la loi de Moïse", précise le site liturgiecatholique.fr, selon laquelle la mère doit accomplir le rite de purification après l'accouchement. (Lévitique 12, 8). 

Date de la Chandeleur

Le chiffre à retenir est 40. Dans la liturgie chrétienne, la Chandeleur est fixée au 2 février, c'est à dire 40 jours après la veillée de Noël du 24 décembre. La date est en effet censée représenter un épisode biblique : la Présentation au temple de l'enfant Jésus par sa mère, Marie. Cet évènement raconté dans la Bible aurait eu lieu 40 jours après la naissance du Christ. Plus tard, au IVe siècle, la papauté a fixé la célébration de la naissance du Christ au 25 décembre, jour de la Nativité, c'est à dire Noël. La Chandeleur est donc fixée quarante jours après Noël, au 2 février, dans la tradition catholique. Il s'agit du 33ème jour de l'année et même la survenue d'années bissextiles ne change pas sa date. L'Eglise anglicane a dérogé à la règle, en fixant la célébration religieuse au dimanche précédent ou suivant cette date. Pour les orthodoxes, qui ont conservé le calendrier julien, la fête a lieu le 14 février, puisque Noël est repoussé début janvier selon notre nomenclature. Dans certains villages de France, on savoure les crêpes à retardement, lors de la mi-Carême : à mi-chemin du Carême et ses privations, on fait une pause gourmande en mangeant des crêpes, on se déguise et on participe à des défilés, notamment de carnavals. Contrairement à d'autres fêtes chrétiennes, comme Pâques, la Chandeleur ne glisse pas dans le calendrier au gré d’événements astronomiques (phases de la Lune, etc.). La Chandeleur annonce d'autres fêtes mélangeant liturgie chrétienne et tradition populaire comme Mardi Gras, le carnaval et le Carême, qui ont lieu - ou commencent - de manière générale, courant février (en fonction de la date de Pâques).

Chandeleur 2019

L'année prochaine, la chandeleur est prévue le samedi 2 février 2019. De date fixe, elle tombe comme chaque année un 2 février, mais le jour de la semaine change (elle avait par exemple eu lieu un vendredi en 2018). A l'inverse d'une date du calendrier religieux comme le Mardi gras ou le Vendredi saint, dont la date change mais le jour de la semaine non, comme leurs noms l'indiquent.

Chandeleur 2020

Pour savoir à quel moment de la semaine vous allez déguster vos crêpes, voici les dates des chandeleurs des années suivantes :

  • Chandeleur 2020 : dimanche 2 février 2020
  • Chandeleur 2021 : mardi 2 février 2021
  • Chandeleur 2022 : mercredi 2 février 2022

Origine de la Chandeleur

Les origines de la Chandeleur demeurent disputées. Dans l'Empire Romain, il était d'usage, mi-février, de fêter les Lupercales. Cette période, riche en célébrations débridées (à l'image des Saturnales de la mi-décembre, qui auraient engendré Noël), se célébrait au Lupercal, une grotte située au pied du Palatin à Rome, en l'honneur de Faunus, divinité des troupeaux et de la fécondité. Or, le mois de février marquait, dans une société fondée sur l'agriculture, une période importante : celle des premières semailles.

La période correspond également, en Europe du nord, à l'ancien culte celte irlandais d'Imbolc. Les paysans célébraient alors la divinité de la fécondité en organisant des parades aux flambeaux. Pas sûr, néanmoins, que ces fêtes païennes aient directement engendré la fête que nous connaissons. Des réjouissances célébrant la présentation de Jésus au Temple, quarante jours après la veillée de Noël, sont signalées dans les textes au Proche-Orient dès le IVe siècle. Le pape Gélase aurait "officialisé" le rite un peu plus tard, l'étendant à l'ensemble de la chrétienté, qui n'était pas encore divisée (les églises catholiques, orthodoxes ou protestantes apparaîtront bien plus tard). La fête aurait également été popularisée par l'empereur bizantin Justinien. 

Pour les chrétiens, le 2 février correspond à un épisode biblique : la Présentation de Jésus au Temple. Il est raconté par l'évangéliste Luc : "Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier né de sexe masculin sera consacré au Seigneur". Traditionnellement, le rite juif demandait aux parents d'un nouveau né de participer à une cérémonie de purification de la mère, quarante jours après l'accouchement. Dans la Bible, Marie et Joseph se présentent au Temple à Jérusalem (qui fut plus tard détruit par Rome) à ce moment précis et procèdent au sacrifice de deux colombes, selon les préceptes révélés par Moïse. Un vieil homme sage nommé Syméon serait entré dans le Temple et aurait reconnu la "nature divine" du nouveau-né en le prenant dans ses bras. L'homme aurait vu dans l'enfant la "lumière" qui éclairerait les païens. La scène de la présentation au Temple a servi de sujet à de nombreux peintres : Fra Bartolomeo, Hans Holbein, Philippe de Champaigne, Simon Vouet... Un cantique en est aussi né, ou chant de Syméon, composé à partir des paroles qu'aurait alors tenues le prophète : "Maintenant, Seigneur, tu peux me laisser m'en aller dans la paix, tu peux me laisser reposer... car mes yeux ont vu le Salut que tu prépares à la face des peuples."

Chandeleur et tradition des crêpes

Chair dorée et forme de disque, leur apparence ressemble à celle de la galette de l'Epiphanie. Selon la croyance populaire, les crêpes figurent le retour du soleil après les nuits à rallonge de l'hiver . En ce début du mois de février, l'astre se lève de plus en plus tôt à l'est et se couche de plus en plus tard à l'ouest (la durée du jour s'allonge de 3 minutes par jour). La consommation de crêpes serait donc un hommage à la renaissance de la nature, au cycle de saisons et plus précisément au printemps qui s'annonce. Dans les campagnes, on disait aussi que la farine de l'année serait perdue si elle ne servait pas aux crêpes de la Chandeleur. Aux alentours du Ve siècle, les paysans utilisaient donc la farine en trop des semailles pour préparer des crêpes symbolisant une prospérité à venir. La version qui prétend que le pape Gélase distribuait des crêpes aux pauvres romains semble apocryphe. De nombreuses traditions liées aux crêpes ont vu le jour, notamment en France. L'une d'elles consiste à tenir un louis d'or (ou plus communément, une pièce de monnaie) dans une main et à retourner une crêpe en la jetant en l'air depuis sa poêle. Une retombée élégante et non pliée de la pâte serait de bonne augure pour les finances du foyer. Par ailleurs, les plus supersticieux conserveront la première crêpe dans une armoire : là, elle aurait le don d'attirer la chance.

Chandeleur et recette des crêpes

Rappel important pour la saison de la Chandeleur : la recette des crêpes ! Pour réaliser les crêpes les plus simples, la recette est bien connue. D'abord, mettre de la farine dans un saladier. Ajouter ensuite du sucre, des oeufs et du beurre fondu. Battre ensuite le tout, en versant petit à petit du lait : vous obtiendrez ainsi une pâte fluide et lisse. Il convient ensuite de laisser reposer la pâte à température ambiante pendant une à deux heures. Une phase ultra-importante, qu'il convient de ne pas éviter. 

Après cela, vous pouvez verser cette pâte sur une poêle chauffée. N'oubliez pas d'étaler de l'huile sur la poêle entre chaque crêpe à l'aide d'un essuie-tout. Sans cela, il sera impossible de la faire sauter, comme l'exige la tradition de la Chandeleur. Pour bien la faire voler, décollez là d'abord légèrement avec une spatule, puis secouez la poêle, pour vous assurer que la crêpe est bien décollée. Ensuite, un coup de poignet sec et ferme devrait donner le résultat escompté ! 

Une fois que vous connaissez la recette basique des crêpes, toutes les variantes de garniture sont permises (nutella, marmelade d'orange, sucre et citron, crème de marron et chantilly, banane sauce chocolat...) et se déclinent presque à l'infini. On peut aussi s'inspirer des crêpes "tendances", à l'image de celles de l'hiver dernier, qui d'après le magazine "Elle" étaient : la crêpe en mode "câlin", soufflée et moelleuse ; la crêpe version décalée, avec des combinaisons telles que beurre-sucre-yuzu-shiitaké-jambon truffé chez Gigi dans le 3e arrondissement de Paris ou encore la crêpe façon luxe comme dans les grands restaurants qui marient langoustine et blé noir. 

Fête de la Chandeleur

Le jour de la Chandeleur de l'an 962, l'empereur Othon Ier est sacré Empereur des Romains. En 1440, c'est Frédéric de Habsbourg qui devient à son tour maître du Saint-Empire romain germanique. En 1610, le roi de France Henri IV signe une alliance avec les principautés protestantes allemandes : c'est l'un des motifs qui conduiront à son assassinat, quelques mois plus tard. En 1920, l'Estonie accède à l'indépendance à l'issue d'une guerre contre l'armée rouge soviétique. Vingt-trois ans plus tard, en 1943, cette même Armée rouge remporte une victoire historique en mettant fin à la bataille de Stalingrad, disputée depuis des mois avec les nazis. En 1990, l'ANC, le parti politique de Nelson Mandela est légalisé : l'Afrique du sud met progressivement fin à la politique d'apartheid. Neuf ans plus tard, Hugo Chavez devient officiellement chef de l'Etat au Vénézuela. 

Chandeleur et proverbes

A la fête de la Chandeleur correspondent de nombreux proverbes, souvent liés à la météo. De "À la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend vigueur" (indice : "Si la Chandeleur pleure, l'hiver ne demeure") à "À la Chandeleur, grande neige et froideur" en passant par "Si le ciel n'est ni clair ni beau, nous aurons plus de vin que d'eau (Bordelais)", les pronostics sur la fin ou le maintien des températures hivernales vont bon train. "À la Chandeleur, la neige est à sa hauteur" signifie même dans la tradition du proverbe que c'est souvent le jour de la Chandeleur que le Québec connaît son épaisseur de neige maximum.

La Chandeleur au Luxembourg, un petit air d'Halloween

La Chandeleur n'est pas fêtée qu'en France. Au Luxembourg, la fête des chandelles est appelée Liichtmëssdag, et les enfants en sont les rois. Le 2 février, des grappes de bambins parcourent les rues avec un lampion fait maison à la main et entonnent des chants traditionnels dans les maisons ou les magasins. La fête ressemble à Halloween sans les costumes effrayants : en effet les enfants peuvent espérer obtenir en récompense de leurs efforts des sucreries ou de la petite monnaie (avant, on remettait aux marmots du lard, des petits pois ou encore des biscuits). 

Les îles Chandeleur

C'est au large du Golfe du Mexique, près des côtes de la Louisiane. Un ensemble d'îles y porte le nom de Chandeleur. L'explorateur français Pierre Le Moyne d'Iberville les a découvertes le 1er février 1700. Une veille de Chandeleur...  

Chandeleur et gourmandise 

Avec ses crêpes, la Chandeleur éveille l'intérêt des gourmands. Pour autant, les disques de pâte ronds et dorés à la poêle ne sont pas les seules mets sucrés consommés ce jour-là. A Marseille, on se rue sur les navettes chaque 2 février. Les savoureuses pâtisseries en forme de barque sont traditionnellement parfumées à la fleur d'oranger. Quant à la Corse, on y confectionne bien des crêpes mais leur pâte contient de la farine de châtaigne.  

Avec cette vidéo TF1, partez à la rencontre d'une famille de crêpiers depuis quatre générations : 

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Jours de fête - commémoration

Annonces Google