11 novembre 2018 : le centenaire de l'armistice continue d'être célébré

11 novembre 2018 : le centenaire de l'armistice continue d'être célébré ARMISTICE 11 NOVEMBRE - Après la commémoration à l'Arc de Triomphe par 72 chefs d'Etat internationaux dont Macron, Trump et Merkel, le centenaire continue d'être célébré à travers de nombreuses expositions à Paris.

[Mis à jour le 13 novembre 2018 à 12h36] Dimanche 11 novembre 2018, l'Élysée a célébré en grande pompe le centenaire de l'armistice de 1918 en présence de nombreux chefs d'État invités par Emmanuel Macron, dont le président américain Donald Trump, qui a vu son convoi bloqué par plusieurs militantes Femen avant d'arriver à l'Arc de Triomphe. Après une cérémonie de commémoration du centenaire de l'Armistice pluvieuse sur la place de l'Étoile autour de l'Arc de Triomphe, marquée par l'arrivée tardive de Donald Trump et de Vladimir Poutine, les chefs d'État se sont rendus à La Villette pour un Forum sur la paix où s'exprimaient notamment Emmanuel Macron et le Premier ministre du Canada Justin Trudeau. Donald Trump, chantre de l'"America First", n'a pas souhaité assister à ce forum appelé à devenir annuel, et a rendu hommage aux soldats américains tombés pendant la guerre au cimetière de Suresnes. Une manifestation a été organisée dans l'après-midi du 11 novembre pour protester contre la venue du président américain à Paris.

Des personnes portent un masque de Donald Trump, à gauche, et un masque d’Emmanuel Macron, lors d’un rassemblement anti-Trump sur la place de la République à Paris, le dimanche 11 novembre 2018. ©  Vadim Ghirda/AP/SIPA 

Le président français a tenu ce dimanche un discours émouvant pour le centenaire de l'Armistice de 1918, qui insistait sur le fait de tirer des leçons du passé : "La France sait ce qu'elle doit à ses combattants et à tous les combattants venus du monde entier. Elle s'incline devant leur grandeur. La France salue avec respect et gravité les morts des autres nations que, jadis, elle a combattues. Elle se tient à côté d'elles. ""Nos pieds ne se détachent qu'en vain du sol qui contient les morts"" écrivait Guillaume Apollinaire. Que sur les tombes où ils reposent, fleurisse la certitude qu'un monde meilleur est possible si nous le voulons, si nous le décidons, si nous le construisons, si nous l'exigeons de toute notre âme. En ce 11 novembre 2018, cent ans après un massacre dont la cicatrice est encore visible sur la face du monde, je vous remercie pour ce rassemblement de la fraternité retrouvée du 11 novembre 1918. Puisse ce rassemblement ne pas être seulement celui d'un jour. Cette fraternité, mes amis, nous invite, en effet, à mener ensemble le seul combat qui vaille : le combat de la paix, le combat d'un monde meilleur." 

Après le 11 novembre 2018, le centenaire continue d'être célébré avec des événements et expositions organisés en France et dans la capitale jusqu'en janvier 2019. Consultez le programme ci-dessous et retrouvez les temps forts du 11 novembre 2018 :

Centenaire du 11 novembre

Un programme riche en événements est prévu sur la capitale jusqu'à la fin janvier 2019. Cérémonies, visites guidées, conférences, colloques et lectures musicales, voici ci-dessous les expositions au programme du centenaire du 11 novembre :

  • Dimanche 18 novembre de 16h à 17h : concert de la victoire et de la paix avec les participations du Chœur Mélomen et du Rainbow Symphony Orchestra. Adresse : Auditorium du Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris. Entrée gratuite sur inscription obligatoire.
  • Jusqu'au dimanche 25 novembre de 14h à 16h : visite guidée "Apollinaire et Montparnasse avant la guerre" organisée en partenariat avec le comité des centenaires de Calligrammes et de la mort d'Apollinaire. Elle parcoure le Montparnasse de la Belle Époque, maintes fois célébré par le poète. Adresse : 2 rue Victor Considérant, 75014 Paris. Visite gratuite sur inscription obligatoire.
  • Jusqu'au vendredi 30 novembre de 1h à 23h : exposition "Les Calligrammes du centenaire" organisée avec le comité des centenaires de Calligrammes et de la mort d'Apollinaire. Elle présente une dizaine de calligrammes issus du recueil de poèmes de Guillaume Apollinaire, en lien avec Paris et la Grande Guerre. Adresse : Grilles du square Laurent Prache, 75006 Paris. Visite gratuite sur inscription obligatoire.
  • Jusqu'au dimanche 2 décembre de 14h à 16h : visite guidée "Le Montmartre d'Apollinaire" organisée en partenariat avec le comité des centenaires de Calligrammes et de la mort d'Apollinaire. Elle parcoure le 18e arrondissement dans les pas des figures amies d'Apollinaire, sans oublier certains lieux emblématiques fréquentés par le poète. Adresse : Larmarck-Caulaincourt, 75018 Paris. Visite gratuite sur inscription obligatoire.
  • Jusqu'au 15 décembre de 1h à 23h : exposition de photographies "Objets de Poilus" réalisée par Philippe Abergel. Elle présente ces objets centenaires sous un format polaroïd. Adresse : sur la façade de la Caserne Napoleon, 4 Rue de lobau, 75004 Paris.
  • Jusqu'au 15 décembre de 1h à 23h : exposition "Le camp retranché de Paris : Stratégique forêt" organisée en partenariat avec l'Office National des Forêts. Elle retrace l'histoire et le rôle des forêts franciliennes dans la stratégie militaire de défense de Paris pendant la Grande Guerre. Adresse : sur les grilles de l'Hôtel de Ville, Rue de Rivoli, 75004 Paris.
  • Jusqu'au 15 décembre de 1h à 23h : exposition "Portraits de l'étranger" organisée en partenariat avec l'association Génériques. Elle revient sur la contribution des étrangers à l'effort de guerre, sur la rencontre entre les différentes populations et leur représentation dans l'imaginaire collectif. Adresse : Jardin d'Agronomie Tropicale, 5 bis avenue de la Belle-Gabrielle, 75012 Paris.
  • Jusqu'au 22 janvier 2019 : Exposition "L'Armistice, 11 novembre 1918. Un document, une histoire". Le texte original de la convention d'armistice est exposé au public avec ses multiples annexes. Adresse : Château de Vincennes, Avenue de Paris, 94300 Vincennes.

Le 11 novembre, qui acte la fin de la Première Guerre mondiale, appelée aussi "Grande Guerre", laisse derrière lui 9,7 millions de morts dont 1,4 millions de Français. Les passionnés d'histoire peuvent se rendre sur les sites emblématiques de la Grande Guerre de 1914-18. Partez sur les traces des Poilus à travers la Somme, la Lorraine ou la Champagne :

11 novembre 2018 : les temps forts

Retour sur le programme de la commémoration du centenaire du 11 novembre 1918 qui a eu lieu dimanche 11 novembre 2018 :

  • Samedi 10 novembre à 18 heures : inauguration par Anne Hidalgo d'un parterre de 94 415 primevères aux couleurs du drapeau français sur le parvis de l'Hôtel de Ville, en mémoire des Parisiens disparus dans le conflit.
  • Dimanche 11 novembre à 10 heures : Plus de cent dirigeants internationaux dont Vladimir Poutine, Angela Merkel et Donald Trump, étaient réunis à l'Arc de Triomphe de Paris pour une lecture de la liste des noms et âges des soldats décédés dans l'exercice de leur mission dans les 12 derniers mois. 
  • Dimanche 11 novembre à 11 heures : le président de la République française Emmanuel Macron a pris la parole sous l'Arc de Triomphe à Paris en présence de 72 chefs d'Etat. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a fini par rendre hommage au soldat inconnu sous l'arc de triomphe de Paris, en présence de la centaine de dirigeants.
  • Dimanche 11 novembre à 15 heures : 98 délégations étrangères dont 72 chefs d'Etat et de gouvernement et 15 personnalités d'organisations internationales étaient conviés au Forum de la Paix, ouvert symboliquement par la chancelière allemande Angela Merkel, à Porte de la Villette. Celui-ci a pour objet de "rappeler la nécessité de défendre et renforcer le multilatéralisme mondial". La chancelière allemande a tenu un discours d'ouverture mémorable, insistant sur le fait que la paix est un combat de tous les jours : "Nous voyons bien que la coopération internationale, un équilibre pacifique entre les intérêts des uns et des autres, et même le projet européen de paix sont de nouveau remis en question (...) La paix que nous avons aujourd'hui, qui nous paraît parfois par trop évidente, cette paix est loin d'être une évidence et il faut que nous nous battions pour elle". Le président américain Donald Trump, dont les décisions unilatérales ont provoqué des tensions, a boudé l'événement.
  • Dimanche 11 novembre à 17 heures : inauguration du Monument dédié aux 94 415 morts parisiens de la Première Guerre mondiale, sur le mur d'enceinte du cimetière du Père Lachaise. 

11 novembre 1918

L'armistice de 1918 est un traité qui occupe une grande place dans l'histoire. Que s'est-il passé le 11 novembre 1918 ? Après l'échec des offensives allemandes de juin et juillet 1918 durant la Grande Guerre, les Américains et Britanniques débutent une offensive au mois d'août 1918 qui fait définitivement reculer les forces allemandes. Au terme de deux mois de résistance de l'Etat-Major allemand, le texte de l'armistice est négociée et actée dans le "Wagon de l'Armistice" le 11 novembre 1918, à 5h15 du matin. Il s'agit du wagon de commandement du Maréchal Foch près du quartier général allié, non loin de la gare de Rethondes dans l'Oise. A 11 heures du matin le 11 novembre 1918, l'armistice prend effet sur le front.

En signant le fameux traité à Rethondes, le 11 novembre 1918, les forces alliées et l'Allemagne ont mis officiellement fin à leur conflit en posant plusieurs conditions. Toujours le 11 novembre, Charles Ier, alors empereur d'Autriche, a finalement renoncé au trône - sa dynastie des Habsbourg avait régné plus de 600 ans. Depuis 100 ans, même chez les plus jeunes, le jour du 11 novembre symbolise le dénouement de la Grande Guerre.

Le rendez-vous du 11 novembre comporte de de nombreuses anecdotes, et son histoire reste méconnue ou oubliée par de nombreux anciens écoliers. Que disait le traité de Versailles ? Quelles ont été les conditions de l'armistice 1918 ? En savoir plus dans notre dossier consacré à l'armistice 1918.

11 novembre férié

Le choix de la date du 11 novembre n'est pas un hasard : il s'agit d'un choix "français" puisque cette date tombe pile sur celle de la fête traditionnelle du saint patron des Francs, St-Martin. Le canon s'est donc tû à la onzième heure du onzième jour du onzième mois de l'année 1918 sur le front au Nord-Est de l'Hexagone… et par conséquent dans toute l'Europe. Les soldats sortent alors des tranchées sans crainte mais les festivités sont forcément endeuillées. À partir de 11 heures du matin le 11 novembre 1918, volées de cloches et sonneries de clairon annoncent la fin des combats sur le front occidental. Ils retentissent après quatre ans de guerre qui ont laissé une France exsangue et 1 500 000 victimes, jeunes pour la plupart. Au total, la Grande Guerre a fait plus de 8 millions de morts et de blessés. À 16 heures, au Palais Bourbon, Clémenceau lit les conditions d'armistice. Il salue également Alsace et Lorraine tout en rendant hommage à la Nation.

En 1919, le projet de l’hommage à un soldat inconnu mort à la Première guerre, symbole anonyme de tous les "Poilus", est adopté par les députés français. L’année suivante, le soldat inconnu qui doit être transféré à Paris est désigné par un autre soldat à Verdun, par le dépôt sur un des cercueils d’un bouquet de fleurs. Dans la foulée, en 1920, le Parlement vote la loi suivante à l’unanimité

"Article 1er : Les honneurs du Panthéon seront rendus aux restes d’un des soldats non identifiés morts au champ d’honneur au cours de la guerre 1914-1918. […]
Article 2 : […] Les restes du Soldat inconnu seront inhumés sous l’Arc de Triomphe." Cela sera fait le 28 janvier 1921.

Le 24 novembre 1922, le Parlement déclare le 11 novembre "fête nationale" avec la dénomination de "Jour du Souvenir". Dès lors, le 11 novembre devient un jour férié. Le 11 novembre de l’année suivante, suite à l’idée émise par plusieurs artistes, une "Flamme du Souvenir" est allumée par le ministre de la Guerre André Maginot. Flamme sacrée qu’un "Comité de la Flamme" a depuis la tâche de raviver tous les jours au crépuscule. Elle ne s’est jamais éteinte, même pendant l’Occupation.

Pour la maintenir en vie, une cérémonie très stricte du "ravivage de la flamme" est observée au quotidien depuis 92 ans, toujours la même. Elle a lieu tous les soirs à 18h30. Les Associations sont conduites, en défilé, jusque sous l'Arc de triomphe, avec les porteurs de gerbes en tête puis les portes-drapeaux. Drapeau de "La flamme", clairon et tambour de la Garde républicaine sont disposés aux abords de la Dalle sacrée. La sonnerie de la Flamme retentit ; la flamme est ravivée ; les gerbes déposées. Ensuite, la sonnerie "Aux Morts" résonne, les drapeaux s'abaissent et une minute de silence est suivie. On signe le Livre d'Or, on se salue puis tous se retrouvent enfin au pied de la tombe, pour écouter les musiciens jouer "Honneur au soldat inconnu".

11 novembre et Saint-Martin

Saint-Martin est saint patron de la France. La tradition chrétienne veut que "Quand Clovis attribua sa victoire de 507 à la protection de Saint-Martin et Saint-Hilaire, Saint-Martin devint alors le saint patron des Francs. Les Mérovingiens furent imités ensuite par les Carolingiens et plus tard par les Capétiens qui se déclarèrent "abbés laïcs de St Martin de Tours".

Pont ou week-end du 11 novembre

Egalement appelé Jour du Souvenir, le 315e jour de l'année (316e en cas d'année bissextile comme cela a été le cas en 2016) peut entraîner un "pont" du mois de novembre, weekend prolongé à la clé pour les salariés comme pour les travailleurs indépendants. En 2018, si le jour férié du 11 novembre est tombé un dimanche, l'année prochaine, le 11 novembre 2019 aura en revanche lieu un lundi.

Magasins ouverts le 11 novembre

Bien que le 11 novembre soit un jour férié, les grandes surfaces classiques de type Auchan, Carrefour, Lidl, Cora, Géant Casino, Leader Price, Aldi, Action ou Leclerc restent ouvertes. Il en est de même pour les magasins de bricolage ou de décoration de type Castorama, Leroy Merlin ou Ikea. Mais attention, l'ouverture de ces grandes surfaces se font au cas par cas selon le département et la ville où vous vous trouvez. Afin de vérifier si le magasin près de chez vous est ouvert le 11 novembre, rendez-vous sur la page de recherche du site internet de l'enseigne en question. Renseignez votre code postal et vérifiez les horaires de votre magasin.

Article le plus lu - Strasbourg : la police applaudie, dernières infos › Voir les actualités

Jours de fête - commémoration

11 novembre 2018 : le centenaire de l'armistice continue d'être célébré
11 novembre 2018 : le centenaire de l'armistice continue d'être célébré

Sommaire Centenaire du 11 novembre 11 novembre 2018 11 novembre 1918 11 novembre férié 11 novembre et Saint-Martin Pont ou week-end du 11 novembre Magasins ouverts 11 novembre [Mis à jour le 13 novembre 2018 à 12h36] ...

Annonces Google