Eclipse de Lune 2019 : les plus belles photos de ce mardi 16 juillet

Eclipse de Lune 2019 : les plus belles photos de ce mardi 16 juillet ECLIPSE DE LUNE - Une éclipse de lune partielle était visible dans la nuit de mardi à mercredi avec un ciel dégagé, offrant un spectacle unique. Découvrez les images prises en France et dans le monde, dont certaines partagées sur Twitter et Instagram.

[Mis à jour le 17 juillet 2019 à 13h01] L'éclipse de Lune partielle, parfaitement visible à l'oeil nu en France dès 22 heures, a offert un spectacle magnifique cette nuit. Coïncidence ou pas, elle marquait le 50e anniversaire du lancement de la mission Apollo 11, programme spatial américain au cours duquel les hommes se sont posés pour la première fois sur la Lune. Aux alentours de 23h30, lorsque la Lune a couvert plus de 65% de la Terre, l'astre s'est paré d'une teinte rouge. Le spectacle s'est terminé à 2h18 ce mercredi 17 juillet. Retrouvez les plus belles photos de l'éclipse de Lune ci-dessous prises en France mais aussi dans le monde entier, car elle était également observable depuis l'Amérique du Sud, l'Europe, l'Afrique et l'Asie. Certaines de ces photos ont été partagées sur les réseaux sociaux, principalement Instagram et Twitter.

Déroulé de l'éclipse partielle de Lune

Ce mardi 16 juillet 2019, le spectacle a commencé à 20h44 heure française et s'est terminé le mercredi 17 juillet 2019 à 2h18 (heure française). A 22 heures 02, la Lune est entrée dans l'ombre de la Terre et l'éclipse commençait à être visible. Le pic a eu lieu à 23h31 heure française. À cette heure-ci, la moitié du disque lunaire, plongée dans l'ombre de la Terre, était paré d'une couleur lumineuse allant du rosé au rouge pourpre, phénomène aussi appelé "Lune de Sang". Sur la façade atlantique de la France, à 1h, heure française, l'ombre terrestre a quitté la Lune sur l'horizon ouest. 2h18 heure française, la Lune était sortie de la pénombre.

A Paris, l'éclipse lunaire était visible à partir de 21h43. Plus vous étiez situés au nord de la France, et plus la Lune était basse sur l'horizon, ce qui signifie que le Nord de la France a dû patienter un peu plus que le Sud de la France pour voir le phénomène. S'il était évidemment préférable de se placer dans une zone dégagée, l'éclipse lunaire était relativement simple à observer. 

Une prochaine éclipse de Lune ?

Avant cette éclipse de Lune partielle du 16 juillet, un phénomène très rare s'est produit dans sa totalité en France le lundi 21 janvier dernier : l'unique éclipse totale de Lune de l'année. La prochaine éclipse totale de Lune ne se produira pas avant le 16 mai 2022. Du côté des étoiles, il ne faudra absolument pas manquer cet été les Perseïdes et leur pluie d'étoiles filantes pendant la désormais célèbre Nuit des étoiles.

Qu'est-ce qu'une éclipse de Lune partielle ?

L'éclipse de Lune de mardi 16 juillet était partielle, phénomène qui se produit lorsque la Terre se déplace entre la Lune et le Soleil sans que ces trois astres soient complètement alignés. C'était "la dernière éclipse de Lune, tous types confondus, que nous pouvions voir sur les deux prochaines années" explique le Dr Andrew Jacob de l'Observatoire de Sydney à Clubic. En effet, la prochaine éclipse de Lune, qui pour le coup sera totale, n'aura pas lieu avant le 16 mai 2022. 

Qu'est-ce qu'une Lune de sang ?

A mesure que la Lune s'avance dans l'ombre de la Terre, la Lune prend une teinte rouge, ce que l'on appelle phénomène de Lune de sang. "Les rayons de plus grande longueur d'onde (le rouge) continuent d'atteindre la Lune et lui donnent une teinte cuivrée. C'est ce même phénomène qui donne sa couleur aux couchers du soleil", explique France 3 Région. La couleur rouge de la Lune varie en fonction des conditions atmosphériques, allant de l'orangé au rouge vif.

Comment observer une éclipse de Lune ?

Si le ciel est dégagé, il n'y a pas de problème pour observer une éclipse de Lune à l'oeil nu, sans aucun danger (contrairement à l'éclipse solaire) et sans équipement particulier. Nous vous conseillons de vous placer en direction de l'horizon sud-est dégagé. Comme pour la Super Lune, au cas où vous vous trouvez dans une zone où les nuages voilent sa visibilité, vous pouvez vous armer de votre télescope, de vos jumelles ou d'une paire de lunettes astronomiques pour observer encore mieux l'éclipse lunaire.

Comment photographier une éclipse de Lune ?

Pour ceux qui souhaitent immortaliser le phénomène, vous pouvez aussi bien vous munir d'un objectif standard de 50 mm comme d'objectifs à plus longue focale (entre 200 mm et 2 700 mm sur capteur full frame). L'important étant de pouvoir disposer d'un trépied pour éviter le flou de bougé. L'usage d'un téléobjectif est évidemment idéal afin que la lune rentre entièrement dans le cadre, mais pour les photographes munis d'une petite focale, vous pourrez réaliser un filé d'éclipse (surimpressions successives des différentes phases de l'éclipse sur la même photographie). Etant donné la faible luminosité durant l'éclipse de lune, réglez votre appareil avec une sensibilité de moyenne à élevée en fonction de la phase de l'éclipse, ainsi qu'une grande ouverture.

Article le plus lu - Disparition de Steve : le rapport de l'IGPN publié › Voir les actualités

Salons / Evénements

Eclipse de Lune 2019 : les plus belles photos de ce mardi 16 juillet
Eclipse de Lune 2019 : les plus belles photos de ce mardi 16 juillet

Sommaire Photos de l'éclipse de Lune Déroulé de l'éclipse de Lune Prochaine éclipse de Lune Eclipse de Lune partielle Lune de sang : qu'est-ce que c'est ? Comment observer une éclipse de Lune Photographier une...