SNCF : Thalys suspend la vente des billets de train à cause de la canicule

SNCF : Thalys suspend la vente des billets de train à cause de la canicule En ce jeudi de canicule, si la SNCF incite les usagers à annuler ou reporter leur voyage en TGV ou Intercités en leur proposant le remboursement, les lignes Thalys ont pris la décision de cesser la vente des billets.

[Mis à jour le 25 juillet 2019 à 18h52] Ce jeudi 25 juillet, en raison des perturbations engendrées par la canicule, avec des températures exceptionnelles de 43 degrés notamment à Paris, les lignes Thalys qui effectuent des liaisons entre la France, la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas ont cessé la vente des billets. "Nous conseillons à nos voyageurs de reporter leur voyage", annonce l'entreprise d'exploitation ferroviaire sur son compte Twitter, avant de présenter ses excuses :

Parallèlement, la SNCF préconise aux usagers se déplaçant vers ou depuis les 20 départements placés en vigilance rouge de reporter ou d'annuler leur trajet. Pour rappel, les département placés en alerte rouge par Météo France sont les suivants : Aisne, Aube, Eure, Eure-et-Loir, Loiret, Marne, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Paris et petite couronne, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Yonne, Essonne et Val-d'Oise. La SNCF s'engage à échanger ou rembourser les billets des trains TGV et Intercités circulant toute la journée de ce jeudi 25 juillet 2019. Le remboursement et l'échange sans frais peut s'effectuer jusqu'au lundi 29 juillet inclus sur OUI.sncf ou sur l'application OUI à l'onglet "Mes voyages".

Pour les clients "qui doivent absolument se déplacer", la SNCF préconise de se munir de nombreuses bouteilles d'eau et demande aux usagers de redoubler d'attention face à ses voisins en gares et dans les trains. La compagnie ferroviaire prévoit par ailleurs la distribution des bouteilles d'eau dans les gares, ainsi que de packs d'eau à bord des trains. Parmi les départements concernés, l'Île-de-France a été placée pour la première fois en alerte rouge. Par conséquent, l'autorité des transports Ile-de-France Mobilits (IDFM) dont dépend la RATP a également appelé les Franciliens à "limiter leurs déplacements dans la mesure du possible".

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, préconise également d'éviter de prendre le train ce jeudi. "Face au caractère exceptionnel de la situation dans les départements placés en vigilance rouge, la ministre appelle tous les voyageurs qui le peuvent à éviter ou reporter tous les déplacements non essentiels, et ce en particulier aux heures les plus fréquentées et les plus chaudes".

Réduction de la vitesse des trains pendant la canicule

Lorsque la température extérieure atteint les 37 degrés, la température des rails dépasse alors les 55 degrés. Conséquence, les rails peuvent alors se déformer. Pour éviter les accidents, la SNCF a décidé de diminuer la vitesse de ses trains sur plusieurs lignes. C'est le cas entre Orléans et Paris où la vitesse a été abaissée à 160 km/h au lieu des 200 km/h habituels, selon La République du Centre. Soyez alertes, certains trains peuvent être également supprimés ou remplacés par des cars.

En 2020, 50% du billet SNCF sera remboursé dès une heure de retard

En 2020, sur initiative du Parlement européen, les usagers de la SNCF seront remboursés de 50% du prix du billet pour une heure de retard, et de 100% du tarif pour deux heures de retard. On vous dit tout.

Le Parlement européen a rédigé un nouveau texte de loi en faveur des usagers des transports ferroviaires le 15 novembre dernier. Dans le texte, il est mentionné que les passagers d'un train en retard de plus de deux heures pourraient se faire rembourser la totalité de leur billet. Si le train affiche un retard de plus d'une heure, les billets de train seraient remboursés de moitié et si le train accuse d'un retard de 90 à 120 minutes, l'usager pourrait être remboursé à hauteur de 75% du prix du billet. Ces remboursements devraient concerner aussi bien les TGV que les TER et les Intercités.

C'est une révolution qui s'annonce sur le territoire de l'indemnisation. En effet, jusqu'à présent à la SNCF, les passagers se font rembourser seulement 25% du prix du billet quand le train présente de 30 à 119 minutes de retard. Seulement à partir de 2 heures de retard, l'usager peut exiger un remboursement de 50% de son billet. Enfin, à partir seulement de 3 heures de retard, l'usager peut être remboursé à hauteur de 75%. De plus, seuls les TGV et Intercités sont concernés par ces remboursements, pas les TER.

Le texte de loi du Parlement européen prévoit également un meilleur accueil des personnes à mobilité réduite qui devraient être prises en charge automatiquement dans les gares de plus de 10 000 passagers. Le texte prévoit également, pour les usagers à vélo, 8 places de vélo obligatoires par train. Enfin, en cas de correspondance manquée pour cause de retard de train, une correspondance automatique et gratuite devra être mise en place. Ce nouveau texte de loi devra être approuvé par le Conseil des ministres européen l'été prochain pour être effectif.

OUI.sncf est la nouvelle appellation de Voyages-sncf.com depuis le 7 décembre 2017. L'offre de voyages s'est réinventée en proposant des offres à petits prix plus pertinentes via "l'Alerte Petits Prix" et un service de relation client disponible 24/24 et 7j/7, et des nouvelles pages pour inspirer ses clients : le "OUI des régions". OUI.sncf propose plusieurs offres : TGV INOUI, INTERCITÉS, OUIGO, TER, Eurostar, Thalys, TGV Lyria, trois compagnies de bus, 400 compagnies aériennes, 500 000 offres d'hôtels référencés, plus de 5 000 offres de séjours au ski et 30 loueurs de voitures.

Article le plus lu - Typhon Faxai au Japon : les images › Voir les actualités

SNCF : Thalys suspend la vente des billets de train à cause de la canicule

[Mis à jour le 25 juillet 2019 à 18h52]  Ce jeudi 25 juillet, en raison des perturbations engendrées par la canicule , avec des températures exceptionnelles de 43 degrés notamment à Paris, les lignes Thalys qui effectuent des liaisons entre la France,...

Je gère mes abonnements push