Grève SNCF RATP : des perturbations conséquentes dès le 5 décembre ?

Grève SNCF RATP : des perturbations conséquentes dès le 5 décembre ? GREVE SNCF RATP - Une grève illimitée contre la réforme des retraites, à l'appel des syndicats de la RATP, se dessine dans les transports à compter du 5 décembre 2019. Quelles sont les perturbations attendues ?

[Mis à jour le 16 octobre 2019 à 12h05] L'appel à la grève du 5 décembre initié par cinq syndicats de la RATP (Unsa-RATP, la CFE-CGC RATP, Sud-RATP, Solidaires-RATP et FO-RATP) prend de plus en plus d'ampleur. La CGT des services publics a annoncé ce vendredi 11 octobre qu'elle rejoignait le mouvement du 5 décembre, souhaitant également le "retrait du projet de réforme" des retraites voulu par le gouvernement. Dans un communiqué, la fédération a annoncé que cette grève représenterait une "perspective majeure dans le combat à mener pour défendre nos retraites et faire reculer le gouvernement". Les "journées d'action isolées [...] ne correspondent plus aux attentes des militants et des agents", a-t-elle ajouté, préconisant "d'œuvrer au "tous ensemble". Plusieurs organisations syndicales et de jeunesse (CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, UNEF) ont lancé l'appel à une "première journée de grève interprofessionnelle" contre la réforme des retraites le jeudi 5 décembre dans le communiqué ci-dessous :

La CGT RATP, deuxième organisation syndicale de la régie publique, souhaite se joindre également au mouvement même si elle n'a pas encore déposé de préavis de grève. Pierre Laguéraudie de la CGT RATP avait lancé sur RTL : "on est en train de réfléchir, comme en 95, pour partir sur une grève beaucoup plus longue". La RATP est donc en passe de reproduire le scénario de la grève de 1995, qui avait paralysé l'ensemble du réseau RATP durant 3 semaines. Il s'agissait là aussi de s'opposer à une réforme sur les régimes spéciaux, voulue à l'époque par Alain Juppé. De quoi annoncer une fin d'année compliquée sur le réseau des transports en commun parisiens (métros, bus, RER A & B et Tramway) mais pas que... 

La SNCF sera-t-elle en grève aux côtés de la RATP dès le 5 décembre ?

SUD-Rail, qui n'est autre que le troisième syndicat à la SNCF, a également lancé un préavis de grève reconductible pour le 5 décembre prochain. Et ce n'est pas tout : le 5e syndicat de la SNCF FO-Cheminots a fait savoir également dans un communiqué qu'il souhaitait rejoindre le mouvement de la RATP : "FO soumet la proposition de rejoindre, par un appel interprofessionnel, la grève unie des syndicats de la RATP et des transports à compter du 5 décembre prochain pour empêcher et mettre en échec le projet Macron/Delevoye."

Si les syndicats des cheminots dénoncent la fin des régimes spéciaux de retraite, avec le nouveau système universel à points, ils s'inquiètent également de la fin du statut des cheminots qui sera effective en 2020. En effet, à partir du 1er janvier, avec la réforme SNCF votée en juillet 2018, l'embauche des salariés sans le statut des cheminots sera effective. Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots, a lancé au Parisien : "On va retourner à la guerre contre cette réforme et contre celle sur la retraite. Si possible avant le 1er janvier 2020. Ce gouvernement ne nous parle pas, quand ça leur pétera à la tête, ça pétera." Les perturbations de la grève illimitée du 5 décembre pourraient paralyser toute la France...

Grève RATP : un mouvement illimité dès jeudi 5 décembre 2019

Les 5 syndicats de la RATP UNSA, SOLIDAIRES, FO, CFE-CGC et SUD ont fait savoir dans un communiqué qu'ils appelaient à une grève illimitée à partir du jeudi 5 décembre 2019. "Devant la gravité de la situation, le gouvernement doit utiliser ce temps pour prendre les dispositions nécessaires afin de respecter le contrat social, avec le maintien de nos garanties statutaires, qui lie les salariés à l'entreprise et à l'Etat", ont-ils indiqué dans un communiqué. "C'est un nouveau coup de semonce pour que le gouvernement nous réponde" a déclaré Jean-Marc Judith de l'UNSA RATP. "Pour l'instant, il n'y a pas de concertation. Nous laissons justement le temps au gouvernement de réagir. En nous y prenant trois mois à l'avance, nous espérons favoriser une convergence avec d'autres secteurs. Nous avons trois mois devant nous".

Les transporteurs urbains de France se joignent au mouvement 

Du côté des transports routiers et inter-urbains (bus de ville), la troisième fédération des routiers FO Transports et Logistique ainsi que l'Unsa Transport appellent les salariés du secteur à une grève illimitée et nationale en même temps que la RATP et la SNCF, dès le 5 décembre, pour lutter contre la réforme des retraites. "Ce projet de retraite universelle par points est un recul sans précédent concernant l'ensemble des travailleurs de ce pays, du privé comme du public", a indiqué FO Transports et Logistique au Figaro.

Grève RATP : les prévisions de trafic

Pour connaître l'état du trafic RATP (métro, RER, bus, tram en temps réel), consultez cette page. Pour le RER, vous pouvez également suivre les comptes Twitter @RERB@RERA@RERC, @RERD ou @RERE Pour suivre le trafic des trains en temps réel, consultez www.sncf.com/fr/prevision-trafic.

Grève SNCF : les prévisions de trafic

Plusieurs outils sont disponibles sur le Web pour prendre connaissance des prochaines perturbations de trafic. Pour le réseau transilien, il suffit de se rendre sur la plateforme dédiée (http://www.transilien.com/ ou http://www.abcdtrains.com/) pour vérifier si son trajet est assuré par la SNCF. Sur mobile, il est aussi très pratique de se rendre sur le compte Twitter @SNCF_infopresse, et @SNCF. Les usagers de la SNCF peuvent rapidement vérifier l'état du trafic et savoir si un train en particulier a été supprimé ou s'il part avec du retard. Pour les informations concernant les TGV, le numéro de téléphone mis à disposition est le 0 805 90 36 35. Pour les informations concernant les Transilien, il faut appeler le 0 805 90 36 35. Rappelons qu'en période de grève, toute personne souhaitant annuler son voyage peut le faire au guichet sans aucun frais, quel que soit le tarif du billet.

Article le plus lu - La mère voilée prise à partie raconte son "traumatisme" › Voir les actualités