Alexis Pinturault : un talent précoce et multicartes

Alexis Pinturault : un talent précoce et multicartes Polyvalent et performant sur quatre disciplines du ski alpin, Alexis Pinturault pourrait être l'une des stars des JO de Sotchi côté français, à seulement 22 ans. Il est en piste aujourd'hui dans le slalom géant.

Alexis Pinturault est un enfant des Alpes. Né à Moûtiers (Savoie) le 20 mars 1991, il a passé sa scolarité entre Annecy-le-Vieux et Albertville, et est aujourd'hui licencié du club de ski de Courchevel. Entouré de sa mère Hege, norvégienne, et de son père Claude, il découvre les pistes de ski dès l'âge de deux ans. Enfant, il pratique aussi de nombreux autres sports et hésite longtemps entre le ski et le football. En 2006, à l'âge de quinze ans, Pinturault doit faire un choix et décide de se consacrer au ski.

Une option payante : deux ans plus tard, il intègre l'équipe de France et remporte en 2009 son premier titre majeur, celui de champion du monde junior de géant. Un déclic : "Pour moi tout a commencé à s'accélérer quand j'ai été champion du monde junior pour la première fois. C'est à partir de ce moment-là que j'ai clairement envisagé mon avenir dans le ski", confie-t-il sur son site officiel.

Evacuer la frustration des championnats du monde

Effectivement les choses s'accélèrent au début des années 2010 pour Pinturault. Il signe son premier podium en Coupe du monde en 2011, dans l'épreuve du slalom géant, puis confirme les années suivantes en remportant des victoires en slalom, en slalom géant et en super combiné (slalom + descente). De manière générale, Pinturault est capable de se distinguer sur le slalom, le slalom géant, le combiné et le Super-G. Quatre épreuves auxquelles il participe aux championnats du monde sans parvenir à monter sur le podium mais en accomplissant une performance rare : se placer dans les six premiers à chacune de ces courses. Pinturault a mis toutes les chances de son côté pour briller aux JO de Sotchi. Et ses belles victoires dans le slalom de Wengen le 19 janvier, puis dans le super-combiné de Kitzbühel le 26 janvier, à quelques jours des Jeux, devraient lui donner des ailes. Si la réussite est au rendez-vous, il pourrait même être l'une des grandes stars de ces Jeux et l'un des grands contributeurs du tableau des médailles côté français. Après sa déception en combiné, il sera revanchard sur le slalom géant et le slalom spécial.

Les dates à retenir

14 février : Combiné : descente à 8h, slalom à 12h30

16 févier : Super-G à 8h

19 février : Slalom géant - 1ère manche à 8h, 2e manche à 11h30

22 février : Slalom - 1ère manche à 13h45, 2e manche à 17h15

Crédit photo : Christian Jansky - Wikimedia Commons

EN VIDEO – Alexis Pinturault sera le leader de l'équipe de France de ski alpin à Sotchi.

A lire aussi

Article le plus lu : Coupe du monde : qui est qualifié ? : voir les actualités

Annonces Google