Jason Lamy-Chappuis : le porte-drapeau veut de l'or

Jason Lamy-Chappuis : le porte-drapeau veut de l'or Fer de lance de l'équipe de France aux JO de Sotchi, Jason Lamy-Chappuis rêve de rééditer son exploit de 2010 : décrocher une médaille d'or en combiné nordique. Il est en piste avec le relais jeudi 20 février.

On rêvait de voir Jason-Lamy Chappuis refaire le coup de Vancouver. Rappelez-vous, en 2010, il avait fait vibrer des millions de Français devant leur téléviseur grâce à une incroyable dernière ligne droite dans l'épreuve de ski de fond du combiné nordique. Au bout de l'effort, Lamy-Chappuis devançait ses concurrents sur la ligne et offrait une superbe médaille d'or à l'équipe de France. Une performance qui lui avait permis de se révéler aux yeux du grand public et de faire mieux connaître son sport, un mélange de saut à skis et de ski de fond. Malheureusement, le Français n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu sur les épreuves individuelles.

Déjà deux victoires cette saison

Ce jeune homme de 28 ans, né en 1986 à Missoula aux Etats-Unis, d'une mère américaine et d'un père français, cumule son statut de sportif de haut niveau avec celui de contractuel au sein des Douanes françaises. Aux JO de Sotchi, Lamy-Chappuis aura également de nombreuses responsabilités à assumer. Outre un statut de champion olympique à défendre, il devra montrer l'exemple à tous ses coéquipiers puisqu'il a été désigné porte-drapeau de l'équipe de France pour ces Jeux olympiques. Depuis le début de la saison 2013-2014, Lamy-Chappuis semble plutôt bien s'accommoder de cette pression puisqu'il a déjà remporté deux épreuves, à Lillehamer et à Schonach, et occupe la troisième place au classement général de la Coupe du monde. A Sotchi, ses plus sérieux concurrents devraient être l'Allemand Frenzel, le Japonais Watabe et l'armada norvégienne (Kokslien, Krog, Klemetsen, Graabak).

Celui qui compte également trois Coupes du monde à son palmarès (2010,2011, 2012), n'a pas réussi à briller dans les deux épreuves individuelles à Sotchi mais peut encore compter sur l'épreuve de combiné nordique par équipes. Avec ses coéquipiers Braud, Lacroix, Buffard ou Laheurte, il tentera de faire mieux qu'en 2010 où le relais français avait échoué au pied du podium (4e). Quoi qu'il en soit, Lamy-Chappuis pourra compter sur le soutien inconditionnel de ses supporters de Bois d'Amont (Jura), le village de montagne où il a grandi à partir de l'âge de 4 ans. 

Les dates à retenir

12 février : épreuve individuelle petit tremplin) : saut à skis à 10h30, ski de fond à 13h30 (en direct commenté sur Linternaute.com)
18 février : épreuve individuelle (grand tremplin) : saut à skis (grand tremplin) à 10h30, ski de fond à 13h
20 février : épreuve par équipes : saut à skis (grand tremplin) à 9h, ski de fond à 12h

Crédit photo : Fédération française de ski

EN VIDEO - Le 14 octobre 2013, Jason-Lamy Chappuis était désigné porte-drapeau de l'équipe de France olympique à Sotchi

A lire aussi

Article le plus lu : Coupe du monde : qui est qualifié ? : voir les actualités

Annonces Google