Hugo Lloris : les raisons qui l'ont poussé à prendre sa retraite internationale

Hugo Lloris : les raisons qui l'ont poussé à prendre sa retraite internationale Après quatorze ans d'équipe de France, le capitaine et gardien des Bleus a annoncé, lundi 9 janvier 2023, au journal du 20 Heures de TF1 et dans une interview accordée à L'Équipe, qu'il prenait sa retraite internationale.

La rumeur courait, c'est désormais officiel. Le capitaine de l'équipe de France et gardien de but des Bleus tire sa révérence. Lundi 9 janvier, au micro de TF1 et dans une interview accordée à L'Équipe, Hugo Lloris a annoncé sa retraite internationale. "Il arrive un moment où il faut savoir passer la main", a déclaré le Niçois. Et de préciser : "Je n'ai pas envie de m'approprier la chose, j'ai toujours dit et répété que l'équipe de France n'appartenait à personne, et on doit tous faire en sorte que cela soit le cas, moi le premier. Je pense que derrière, l'équipe est prête à continuer, il y a également un gardien qui est prêt [Mike Maignan]."

Pour Hugo Lloris, prendre sa retraite internationale aujourd'hui, c'est aussi "sortir en étant au plus haut". Mais le capitaine de l'équipe de France a également évoqué une raison plus personnelle à son départ. "Il y a aussi un choix familial, je ressens le besoin de passer plus de temps avec mon épouse et mes enfants", a-t-il expliqué dans les colonnes de L'Équipe

Au micro de TF1, lundi soir, Hugo Lloris a confié se "sentir privilégié d'avoir joué autant de matchs sous le maillot des Bleus, d'avoir apporté du bonheur aux supporters, d'avoir partagé de grands moments avec [s]es coéquipiers, avec différents sélectionneurs, mais surtout Didier Deschamps". À 36 ans, Hugo Lloris part donc la tête haute, mais aussi avec plusieurs records à son palmarès. Ainsi, il peut se targuer de détenir celui du nombre de sélections avec les Bleus (145), jusqu'ici détenu par Lilian Thuram (142), mais aussi d'avoir réalisé pas moins de 121 matchs en tant que capitaine des Bleus, du jamais vu également. Questionné sur son record de longévité au sein de l'équipe de France sur TF1, Hugo Lloris est resté modeste ce lundi soir : "Je vais le savourer. Mais il y a certainement un joueur qui va battre tous les records, en tout cas c'est tout ce que je lui souhaite [...] On parle de Kylian Mbappé bien évidemment."

Son parcours de joueur

Né le 26 décembre 1986 à Nice, Hugo Lloris démarre le foot à l’âge de 6 ans au CEDAC, club de foot du quartier niçois de Cimiez. Déjà gardien de but, il est repéré par l'ancien international au poste Dominique Baratelli et intègre l’OGC Nice à ses 10 ans. Faisant toutes ses classes dans le club professionnel de la ville, Hugo Lloris est sélectionné dans les équipes de France de jeunes à partir de 2003 et remporte l’Euro des moins de 19 ans en 2005. A son retour en club, il devient gardien remplaçant du Gym pour la saison 2005-2006, derrière Damien Grégorini. En tant que gardien n°2, il dispute les coupes nationales et participe au bon parcours de Nice en Coupe de la Ligue. Il est titulaire pendant toute la compétition (1er match professionnel face à Châteauroux le 26 octobre 2005) et s'incline en finale face à l'AS Nancy-Lorraine (1-2). Gardien titulaire de l’OGC Nice les deux saisons suivantes, Hugo Lloris réalise de très bonnes prestations qui lui permettent d’être choisi par l'Olympique Lyonnais, alors au sommet du football français (7 titres de champions de France consécutifs de 2002 à 2008), pour remplacer Grégory Coupet.

Il réalise une bonne première saison 2008-2009 sous le maillot de l'OL et est élu meilleur gardien de Ligue 1 par l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP). Il honore sa première sélection en équipe de France A le 19 novembre 2008 lors d'un match amical face à l'Uruguay (0-0). Alors n°2 des gardiens français derrière Steve Mandanda, il devient n°1 chez les Bleus à l’été 2009. Pendant la saison 2009-2010, il joue un rôle décisif dans le bon parcours de son club en Ligue des champions (l'OL s'incline en demi-finale de la compétition après avoir éliminé notamment le Real Madrid) et dispute la Coupe du monde 2010. Après la défaite de la France dès le premier tour en Afrique du Sud, il est nommé capitaine des Bleus par le nouveau sélectionneur Laurent Blanc.

A l’été 2012, Hugo Lloris quitte Lyon après être parvenu à remporter cette même année ses deux seuls titres avec l'OL (Trophée des Champions et Coupe de France) pour le club anglais de Tottenham Hotspur. Remplaçant à ses débuts à Londres, il devient le gardien titulaire de Tottenham après quelques journées. Après deux saisons sans grande saveur, il est nommé capitaine en 2015 et enchaîne les arrêts de grande classe avec son club qui redevient un grand d’Angleterre (3e de Premier League en 2016 et 2018, vice-champion d'Angleterre en 2017, finaliste de la Ligue des Champions en 2019). Ces années sont marquées par ses prestations exceptionnelles en équipe de France, récompensées par un titre de vice-champion d’Europe 2016 et de champion du monde 2018. Considéré comme l’un des tout meilleurs gardiens du monde, Hugo Lloris est de nouveau le capitaine des Bleus à l’Euro 2021, terminé en 8e de finale face à la Suisse et est reconduit à son poste pour la Coupe du monde 2022.

Son parcours en Bleu

Hugo Lloris a fait ses débuts en équipe de France dès novembre 2008 avant de s'imposer comme le gardien numéro 1 pour la Coupe du monde 2010, marquée par le fiasco et la grève du bus de Knysna. Le gardien n'y perdra pas sa place et devient même capitaine en novembre 2010 avant l'Euro 2012 où les Bleus atteignent les quarts de finale. Même chose au Mondial 2014 au Brésil où l'aventure s'arrête au même stade face à l'Allemagne. Lloris et les Bleus tiennent leur revanche deux ans plus tard lors de l'Euro en France mais la victoire en demi contre ces mêmes Allemands est suivie d'une défaite frustrante en finale contre le Portugal. Reconduit par Didier Deschamps en tant que capitaine pour la Coupe du monde 2018, il succède à son sélectionneur et ancien capitaine des Bleus au moment de soulever la Coupe du monde après la finale à Moscou. Hugo Lloris a également remporté la Ligue des nations 2021 avec les Bleus. Lors de la Coupe du monde 2022, il dépasse le nombre de sélections de Lilian Thuram et devient le joueur le plus capé.

Autour du même sujet

Football