Raymond Domenech limogé du FC Nantes : Estelle Denis préfère en sourire

Raymond Domenech limogé du FC Nantes : Estelle Denis préfère en sourire Raymond Domenech n'est plus l'entraîneur du FC Nantes, après seulement un mois et demi sur le banc des Canaris et aucune victoire au compteur. Dans son émission sur la chaîne L'Equipe, sa compagne Estelle Denis a commenté mercredi la nouvelle avec détachement.

[Mis à jour le 11 février 2021 à 09h14] L'aventure entre le FC Nantes et Raymond Domenech, arrivé fin décembre pour succéder à Christian Gourcuff, aura donc tourné court : l'ancien sélectionneur des Bleus a été limogé mercredi par Waldemar Kita, après seulement 46 jours et 7 matchs sur le banc des Canaris (quatre nuls et trois défaites en Ligue 1). Le club de Loire-Atlantique a officialisé la nouvelle après la défaite face à Lens en Coupe de France (2-4) et en annonçant la nomination d'Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur. "Arrivé fin décembre sur le banc du FC Nantes, Raymond Domenech n'est malheureusement pas parvenu à donner une nouvelle impulsion au groupe professionnel, précise le communiqué. Aujourd'hui, le club souhaite amorcer un nouvel élan afin de conserver sa place dans l'élite du football français. Le FC Nantes remercie l'ancien sélectionneur de l'Équipe de France pour sa collaboration avec le club des bords de l'Erdre". Waldemar Kita a, lui, ajouté : "Cette fin de collaboration n'a pas été facile à prendre mais elle était devenue inéluctable".

Cette annonce du limogeage de Raymond Domenech a évidemment été très commentée, y compris par les chroniqueurs de l'émission TV L'Equipe d'Estelle, animée par Estelle Denis, la compagne de l'ex-coach nantais. "Je sais que Domenech est solide, qu'il est incassable, imperturbable. Je sais aussi qu'aujourd'hui, il est tout seul, comme l'indiquait son livre, très bon livre d'ailleurs", a notamment indiqué le journaliste Dominique Grimault, avant qu'Estelle Denis fasse le parallèle avec la situation doublement inconfortable de son compagnon, qui a été placé à l'isolement cette semaine après deux tests Covid contradictoires. "Bah oui puisqu'il est isolé, c'est la double peine", a-t-elle observé avec le sourire, avant d'expliquer : "Mais non, ça ne me fait pas rire. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Je n'y suis pour rien". Une bonne humeur affichée également lors de cette séquence humoristique en fin d'émission : 

Football