Julian Alaphilippe : jusqu'où va-t-il garder le maillot jaune du Tour ?

Julian Alaphilippe : jusqu'où va-t-il garder le maillot jaune du Tour ? Le Tour de France 2019 a débuté de la meilleure des manières pour Julian Alaphilippe, qui a réussi le couplé victoire d'étape - maillot jaune, mardi. Le coureur français compte bien défendre sa place de leader le plus longtemps possible malgré ses limites supposées en haute montagne.

[Mis à jour le 9 juillet 2019 à 17h03] Julian Alaphilippe a une nouvelle fois épaté la galerie, mardi, en s'imposant avec talent et panache lors de la 3e étape du Tour de France 2019 et en s'emparant du même coup de la place de leader du classement général. Si le principal intéressé s'est montré prudent sur sa capacité à conserver cette première place ("Je vais me battre pour le garder mais je risque de couiner à la Planche des Belles Filles", a-t-il notamment indiqué en évoquant le juge de paix de la 6e étape , jeudi), la manière avec laquelle le coureur français a attaqué puis résisté au peloton lors de la 3e étape a bluffé de nombreux observateurs du monde du cyclisme et certains imaginent même l'Auvergnat parti pour un long bail avec le maillot jaune. C'est notamment le cas de Thomas Voeckler, lui-même porteur de la tunique pendant dix jours, à deux reprises, en 2004 et en 2011, qui déclarait ce matin dans le journal L'Equipe : "Je vais être à contre-courant de tout le monde car personne ne le voit, mais moi, j'y crois dur comme fer. La Planche, ce n'est pas très long. Ce serait l'Iseran ou Val-Thorens, je ne dis pas, mais là ce ne sont pas non plus des grands cols (...) Le maillot jaune va le galvaniser. Allez, je me mouille, il va le garder entre neuf et dix jours". De son côté, Christian Prud'homme, le directeur du Tour de France, a confié à ce sujet, à Ouest-France : "Je n'en sais rien et ça me plaît bien de ne pas savoir ! La logique voudrait que Julian Alaphilippe garde le maillot à Nancy. Sur l'étar, je vois mal comment un coureur comme lui pourrait perdre son maillot jaune. Après, il y aura un test sans aucun doute à La Planche des Belles Filles (...), qui a toujours donné un classement qui dit beaucoup etlà, il y aura encore un mur supplémentaire à 20 %. Tout ce que je peux dire, c'est que s'il le garde à LA Planche des Blles Filles, sont objectif dans les années suivantes ne sera pas d'aller chercher le maillot jaune en première semaine mais de l'avoir trois semaines plus tard à Paris".

En savoir plus

Biographie de Julian Alaphilippe

Né le 11 juin 1992, à Saint-Amand-Montrond, d'un père musicien, Julian Alaphilippe prend sa première licence au sein du club l'Entente cycliste Montmarault-Montluçon. Le jeune cycliste s'épanouit tout d'abord dans le cyclo-cross, discipline où il devient vice-champion du monde juniors en 2010, avant qu'une grave blessure au genou freine sa progression. Il signe ensuite pour trois ans dans l'équipe l'Armée de Terre, en Continental pro. En 2012 et 2013, il devient champion de France de cyclo-cross espoirs, ce qui lui permet de signer un contrat avec Etixx-IHNed, réserve de l'équipe Omega Pharma-Quick-Step. Alaphilippe réalise ses débuts professionnels en 2014, année où il remporte sa première victoire, lors de la dernière étape du Tour de l'Ain. En 2015, le Français se révèle aux yeux du grand public en prenant la deuxième place lors de la Flèche Wallonne et de Liège-Bastogne-Liège, derrière Alejandro Valverde. L'année suivante, il participe à son premier Tour de France, durant lequel il se glisse dans quelques échappées en montagne. Lors de la course en ligne des JO de Rio, il semble le plus fort, mais une chute proche de l'arrivée annihile ses chances de médaille d'or (4e). Après un podium sur Milan-San Remo et sur le Tour de Lombardie, Alaphilippe remporte une étape de montagne sur la Vuelta 2017. Sa saison 2018 est la plus aboutie avec une victoire sur la Flèche Wallonne, deux victoires d'étapes et le maillot du meilleur grimpeur sur le Tour de France, victoires d'étape sur le Critérium du Dauphiné, au Tour du Pays-Basque... Cette année, il ajoute à son palmarès son premier ''Monument'', après sa victoire sur Milan-San Remo et de nouveau remporté la Flèche Wallonne.

Le salaire de Julian Alaphilippe

Très sollicité, Julian Alaphilippe a finalement décidé de prolonger son contrat avec l'équipe belge de Deceuninck - Quick-Step, début juin 2019, pour une durée de 2 ans. Alors que plusieurs médias avançaient une offre de plusieurs millions d'euros de la part d'Ineos, le puncheur a accepté l'offre de son manager Patrick Lefévère. On ne connaît pas le montant exact de sa revalorisation salariale, mais le Français devrait disposer d'un salaire compris entre 1 et 1,5 million d'euro, ce qui ferait d'Alaphilippe l'un des
coureurs français les mieux rémunérés du moment.

Julian Alaphilippe et le Tour de France

Julian Alaphilpe ne comptabilise que deux participations au Tour de France. Le Français débute sur la Grande Boucle en 2016, avec un peu de malchance, puisqu'il est à la lutte pour une victoire d'étape vers Culoz, avant qu'un incident mécanique le prive d'un premier succès. En 2018, il fait son retour sur les routes françaises, après un forfait suite à une opération du genou en 2017. Alors en pleine possession de ses moyens, il remporte l'étape au sommet du Grand-Bornand puis celle à Bagnères de Luchon. Grâce à ses deux succès et une belle combativité dans les cols, le puncheur remporte également le maillot à pois du meilleur grimpeur.

Article le plus lu - 3 enfants tués, percutés par un train près de Reims › Voir les actualités

Cyclisme

Julian Alaphilippe : jusqu'où va-t-il garder le maillot jaune du Tour ?
Julian Alaphilippe : jusqu'où va-t-il garder le maillot jaune du Tour ?

Sommaire Biographie de Julian Alaphilippe Salaire de Julian Alaphilippe Julian Alaphilippe et le Tour de France [Mis à jour le 9 juillet 2019 à 17h03] Julian Alaphilippe a une nouvelle fois épaté la galerie, mardi, en...