Adrien Rabiot : famille, salaire... Tout savoir sur le milieu de terrain

Adrien Rabiot : famille, salaire... Tout savoir sur le milieu de terrain International français, Adrien Rabiot est un joueur de football qui évolue au poste de milieu de terrain au sein du club de la Juventus de Turin. Connu pour sa personnalité singulière, le joueur est relativement discret sur sa vie de couple et de famille...

Rappelé par Didier Deschamps en août 2020, après plus de deux ans d'absence en équipe de France, Adrien Rabiot a disputé l'Euro 2021 avec les Bleus et pourrait disputer la prochaine Coupe du monde même si sa place à la Juventus est menacée. Le joueur du Paris Saint-Germain a pourtant un parcours chaotique en équipe de France. Dans un mail adressé à la FFF et au sélectionneur Didier Deschamps, le milieu de terrain avait refusé de faire partie des onze suppléants sélectionnés pour remplacer les éventuels blessés durant la Coupe du monde 2018 en Russie. Une décision qui l'avait écarté des sélections suivantes. Après son "énorme erreur", le joueur d'1m88 sait pertinemment qu'il a une carte à jouer durant cet Euro. De ses débuts en passant par son parcours au PSG, découvrez toutes les infos sur le milieu de terrain des Bleus. 

Biographie courte d’Adrien Rabiot

C’est le 3 avril 1995 à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne qu’Adrien Rabiot voit le jour. Elevé par un père passionné de football, le jeune garçon tombe tout naturellement dans la marmite ! En 2001, le jeune garçon commence à jouer au sein de l’US Créteil. Talentueux et prometteur, le footballeur en herbe tape dans l’œil des recruteurs du club de Manchester City qui lui proposent un contrat de formation. Une collaboration qui tourne court au bout de six mois seulement, car le club ne respecte pas, selon le clan Rabiot, certaines clauses du contrat. C’est donc après quelques mois passés à l’étranger que le jeune Adrien Rabiot revient en France. Après un passage par le Pau FC, le milieu de terrain intègre en 2009 le pôle Espoirs de Castelmaurou puis, l’année suivante, le centre de formation du Paris Saint-Germain.

Adrien Rabiot a tout juste 15 ans lorsqu’il commence son aventure avec le club parisien. Il est alors loin de se douter qu’il en deviendra l’un des joueurs emblématiques pendant près de neuf saisons. Avec les moins de 17 ans et les moins de 19 ans, le milieu de terrain décroche ses premiers titres et engrange de l’expérience. Il lui faudra attendre 2012 pour qu’un certain Carlo Ancelotti, alors entraîneur de l’équipe première, le remarque et lui fasse intégrer le groupe professionnel. L’aventure avec son club de cœur débute alors que le jeune joueur n’a que 17 ans. C’est sous l’ère Laurent Blanc que le milieu de terrain obtient davantage de temps de jeu. Adrien Rabiot profite également des blessures de son concurrent direct Thiago Motta pour montrer son talent.

Désireux de jouer, Adrien Rabiot souhaite pourtant explorer de nouveaux horizons. Le footballeur envisage son transfert vers le club italien de l’AS Roma, mais l’opération se solde par un échec. Le club du PSG, lui tenant rigueur de cette volonté de partir, le place à l’écart de l’équipe pro au début de la saison 2014-2015. Sous pression, Adrien Rabiot se réengage et obtient dans la foulée sa première titularisation en Ligue 1. Les saisons suivantes, le milieu de terrain s’impose peu à peu comme un joueur essentiel du dispositif parisien. Avec l’arrivée de l’entraîneur Unai Emery en 2016, Adrien Rabiot acquiert une nouvelle dimension et devient une pièce maîtresse notamment lors des matchs de Ligue des champions.

La saison 2018-2019 est la dernière que le milieu de terrain passe sous les couleurs du Paris Saint-Germain. En conflit avec la direction, Adrien Rabiot sera écarté des terrains une bonne partie de la saison. Libéré de son contrat avec son club formateur, le footballeur s’engage en 2019 avec le club de la Juventus de Turin. Après des débuts poussifs, le milieu de terrain s’impose progressivement parmi les Bianconeri.

Parallèlement à sa carrière en club, Adrien Rabiot est régulièrement appelé pour défendre les couleurs de la France. D’abord chez les jeunes, puis avec l’équipe première. Mais là encore, des tensions apparaissent régulièrement entre le joueur et le staff. Alors que le sélectionneur Didier Deschamps l’appelle parmi les réservistes en vue de la Coupe du monde 2018, Adrien Rabiot l’informe de son refus de se mettre à la disposition de l’équipe de France. Une décision qui lui vaut alors d’être écarté de la sélection nationale pendant deux ans. Mais Didier Deschamps le rappelle en 2020 pour disputer la Ligue des nations et le sélectionne pour participer à l’Euro 2020.

Palmarès d’Adrien Rabiot

Avec le club du Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot a remporté le championnat de Ligue 1 à six reprises : en 2013, 2014, 2015, 2016, 2018 et en 2019. Le milieu de terrain soulève également la Coupe de France en 2016 et 2018 ainsi que la Coupe de la Ligue en 2015, 2016, 2017 et en 2018. Il gagne aussi le Trophée des champions en 2015, 2017 et 2018. Avec l’équipe de la Juventus de Turin, le joueur français est champion de la Serie A en 2020 face à l’Inter Milan, gagne la Supercoupe d’Italie en 2020 face à Naples et remporte la Coupe d’Italie en 2021 contre l’Atalanta Bergame.

Salaire d’Adrien Rabiot

A la Juventus de Turin, Adrien Rabiot gagne 7 millions d’euros par an, soit près de 583 000 euros mensuels. Les bonus, eux, s’élèveraient à 2 millions d’euros par an. Il serait classé à la cinquième place des joueurs les plus payés, parmi toutes les équipes de football italiennes. A la signature de son contrat avec la Juventus en 2019, Adrien Rabiot aurait également touché une prime s’élevant à 10 millions d’euros. Au sein de l’équipe du Paris Saint-Germain, le salaire d’Adrien Rabiot s’élevait à 3 millions d’euros en 2018-2019.

Famille d’Adrien Rabiot

La presse se fait régulièrement l’écho de la relation d’Adrien Rabiot avec sa mère Véronique Rabiot qui n’est autre que son agent. Un partenariat qui dénote dans l’univers du football et qui fait l’objet de très nombreux commentaires. Considérée par certains comme trop protectrice ou, au contraire, comme l’un des artisans du succès de son fils, Véronique Rabiot suscite les débats. En 2019, l’international français a perdu son père, Michel Provost, atteint depuis de nombreuses années d’une grave maladie neurologique.

Football