Clément Noël : sa "remontada" en vidéo, l'or en slalom !

Clément Noël : sa "remontada" en vidéo, l'or en slalom ! CLEMENT NOEL JO. Clément Noël est devenu champion olympique de slalom en ski alpin ce mercredi 16 février aux JO de Pékin 2022. Considéré comme l'un des favoris, le Français a réalisé une 2e manche de folie pour arracher la plus belle des médailles.

[Mis à jour le 16 février à 09h59] Une manche de folie et un come-back au meilleur des moments ! Clément Noël est devenu ce mercredi 16 février champion olympique de slalom aux Jeux Olympiques de Pékin. 6e de la première manche, le slalomeur français a volé lors de la deuxième manche disputée en début de matinée mercredi pour battre un à un ses adversaires. Réalisant le meilleur chrono de la manche, Clément Noël a pris la tête du classement provisoire avant de voir les cinq derniers slalomeurs à s'élancer buter à un à un sur son chrono stratosphérique. En tête à l'issue de la première manche, l'Autrichien Johannes Strolz a certes rivalisé sur le haut du parcours mais n'a rien pu faire face à la vista de Clément Noël, intouchable sur un bas de piste découpé au cordeau. Les dixièmes ont alors vite filé, Strolz passant derrière au dernier chrono intermédiaire (+0"31) avant de terminer finalement 2e à 60 centièmes du Français devant le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag 3e à 70 centièmes de Noël.

A 24 ans, le Vosgien natif de Remireront devient le 16e champion olympique français en ski alpin et succède en slalom à Jean-Pierre Vidal sacré en 2002 à Salt Lake City lors d'un improbable doublé, Sébastien Amiez prenant alors la 2e place. Pas de doublé cette fois puisque Alexis Pinturault termine 16e de ce slalom olympique de Pékin, concluant une quinzaine difficile. "J'avais quatre dixièmes à rattraper, donc il fallait que je sorte une grosse manche pour monter sur le podium. Voilà, c'est fait… Je ne sais pas si je réalise encore, a réagi Clément Noël après sa victoire. "J'étais quand même assez confiant en arrivant ici. Mon mois de janvier s'est mal passé, mais, aux entraînements, je savais que je pouvais skier vite. En deuxième manche, il fallait tout envoyer, mais intelligemment. C'est toujours un juste milieu à trouver."

La vidéo de la victoire de Clément Noël au slalom des JO de Pékin 2022

Cette victoire, Clément Noël l'a construite au fil d'un hiver bien difficile. Vainqueur du premier slalom de Coupe du monde de la saison à Val d'Isère, le Français a enchaîné les déceptions, plongeant dans le doute après une sortie à l'avant dernière porte à Madonna di Campiglio alors que la victoire lui tendait les bras. Les sorties de pistes et résultats décevants se sont alors enchaînés (abandon à Adelboden, 8e à Wengen, 15e à Kitzbühel, 9e à Schladming) pendant que la saison ne voyait aucun favori se détacher avec six vainqueurs différents en autant de manches (Clément Noël, Sebastian Foss-Solevaag, Johannes Strolz, Lucas Braathen, Dave Ryding et Linus Strasser). Déjà champion du monde junior, vainqueur du slalom de Kitzbûhel ou de Chamonix, Clément Noël ajoute à son palmarès un titre olympique, quatre ans après sa 4e place aux JO de Pyeongchang en 2018.

Biographie de Clément Noël

Clément Noël est né le 3 mai 1997 à Remiremont, une commune située dans le département des Vosges en région Grand Est. Il est rapidement mis sur des skis par ses parents, dès l'âge de deux ans et demi, et dévale ses premières pistes dans la petite station vosgienne de Ventron et rejoint le club de l'US Ventron à l'âge de 7 ans. Après plusieurs titres de champion de France dans les catégories de jeunes, le Français est débauché à 15 ans, en 2012, par le CS Val d'Isère et rejoint la Savoie.

L'adolescent continue de rafler des titres de champion de France chez les jeunes avant de finir par intégrer l'équipe de France B, fin 2015. Quelques mois plus tard, Clément Noël fait ses débuts en Coupe du monde lors de la saison 2016-2017. L'année suivante, le Vosgien marque ses premiers points en Coupe du monde en termine 20e du slalom à Val d'Isère en décembre, quelques mois après avoir été couronné champion de France de la spécialité. En février, il devient champion du monde junior de slalom à Davos, en Suisse. Sélectionné pour les JO de Pyeongchang à 21 ans, le jeune vosgien termine le slalom olympique au pied du podium.

Clément Noël franchit un cap lors de la saison 2018-2019 et signe ses premiers podiums en Coupe du monde avant de remporter ses trois premières victoires, dont l'une sur la mythique piste de Kitzbühel, en Autriche. Mais il repart bredouille de ses premiers championnats du monde, disputés en Suède. Désormais installé dans le gratin mondial du slalom, le Vosgien multiplie les victoires en Coupe du monde, dont deux à Chamonix, mais n'a pas encore réussi à remporter le petit globe de la spécialité. Il remporte le 16 février 2022 le slalom des JO de Pékin et devient le 16e Français sacré champion olympique en ski alpin, le 3e en slalom après Jean-Claude Killy en 1968 et Jean-Pierre Vidal en 2002.

Quelle est la spécialité de Clément Noël en ski alpin, le slalom ?

Il existe cinq disciplines en ski alpin, que ce soit en Coupe du monde, aux championnats du monde ou aux Jeux olympiques : la descente, le slalom, le slalom géant, le Super-G et le combiné, qui regroupe une manche de descente ou Super-G (épreuve de vitesse) et une manche de slalom (épreuve technique) dans la même journée. Clément Noël est spécialiste du slalom, épreuve considérée comme la plus technique du ski alpin. Les portes, matérialisées par des piquets, sont très proches les unes des autres et ne permettent aucune faute.

Autres sports