Perrine Laffont : pas de médaille pour la Française, 4e de la finale

Perrine Laffont : pas de médaille pour la Française, 4e de la finale PERRINE LAFFONT. Championne olympique en titre, Perrine Laffont est passée à côté de ces JO 2022 en terminant à la 4e place.

Championne olympique, championne du monde... Perrine Laffont visait le deuxième sacre olympique et rentrer dans l'histoire de sa discipline. Dans une finale très relevée, la Française n'a pas pu élever son niveau et termine à une décevante 4e place. "C'était dur ce soir, j'ai eu du mal à me relâcher et à skier comme aux entraînements. C'est dur, j'irai manger du chocolat avec Ben. Il en faut des 4e. Je rêvais de monter sur ce podium. Il n'y a pas que des favorites sur le podium, les JO ça reste une course d'un jour. Certains sont bons le jour J, certains arrivent mieux à gérer cette compétition" a expliqué Perrine Laffont après sa finale au micro de France 2.

Biographie Perrine Laffont. Perrine Laffont est née le 28 octobre 1998 à Lavelanet, dans le département de l'Ariège en région Occitanie. Elle est initiée au ski dès son plus jeune âge dans la station des Monts d'Olmes, proche du domicile familial, par ses parents (son père est moniteur de ski et sa mère présidente du Boss Club des Monts d'Olmes) et s'oriente rapidement vers le ski de bosses, à partir de 5 ans. Elle commence rapidement les compétitions et s'inscrit en sport-études ski alpin avec l'intention de devenir monitrice. Elle débute à seulement 15 ans sur le circuit professionnel de ski acrobatique, lors de la saison 2013-2014 et convainc le sélectionneur de l'équipe de France de la sélectionner pour ses premiers Jeux olympiques, à Sotchi en 2014, après seulement quelques étapes de Coupe du monde.

L'Ariégoise créé la surprise en se qualifiant pour la finale de ski de bosses en Russie et termine à la quatorzième place. Perrine Laffont emmagasine de l'expérience et finit par remporter, en février 2016, sa première victoire en Coupe du monde avant de terminer la saison à la troisième du classement de la Coupe du monde. Pour ses deuxièmes championnats du monde, en 2017 en Espagne, elle obtient la médaille d'argent sur l'épreuve individuelle de bosses avant d'être sacrée championne du monde, à 18 ans, lors de l'épreuve des bosses parallèles. Une première pour une skieuse française.

Parmi les favorites avant le début des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018, la Française justifie ce statut en remportant le titre olympique en ski acrobatique, dans l'épreuve des bosses. Perrine Laffont ne s'arrête pas là et conserve son titre aux Mondiaux de Park City (États-Unis) en 2019 tout en remportant pour la première fois le classement général de la Coupe du monde, après avoir pourtant annoncé que la saison 2018-2019 serait une année de transition avant de se tourner vers Pékin 2022.

"Pépette", ou "Pep's", comme la surnomment ses proches et ses supporters, domine largement sa discipline depuis plusieurs saisons maintenant. Elle a remporté les quatre derniers globes de cristal et a même glané aux Mondiaux d'Almaty (en 2021) le dernier titre qui manquait à son palmarès, à savoir le sacre mondial en single. Reine de sa discipline, Perrine Laffont arrive à Pékin avec l'ambition de conserver son titre de championne olympique.

Quel est le palmarès de Perrine Laffont ?

Perrine Laffont possède l'un des plus beaux palmarès du ski français. A seulement 23 ans, l'Ariégeoise a tout simplement gagné tout ce qu'il était possible de gagner dans sa discipline du ski de bosses. Elle a été sacrée championne olympique à Pyeongchang en 2018 et elle est triple championne du monde, une fois en single (2021) et deux fois en parallèles (2017 et 2019). La Française a remporté quatre fois la Coupe du monde de ski de bosses. Elle comptabilise 37 podiums dont 23 victoires en Coupe du monde.

Quel est le salaire de Perrine Laffont ?

Malgré son palmarès fourni et sa domination sur sa disciple, Perrine Laffont ne roule pas sur l'or, même si la Française attire plus les sponsors depuis sa médaille d'or olympique obtenue en 2018 à Pyeongchang et pour laquelle elle a obtenu une prime de 50.000 euros de la part du gouvernement français, comme tous les médaillés olympiques. L'Ariégeoise ne peut vivre de son sport que grâce à de multiples partenariats avec des sponsors. Peu considérée par la fédération française de ski, Perrine Laffont a une obligation de résultats pour pouvoir continuer sa carrière. Elle résumait la situation ainsi au journal Le Monde en 2018, après les JO : "Notre situation est simple : pas de résultats, pas de budget. On a toujours un peu le couteau sous la gorge."

Avec qui Perrine Laffont est-elle en couple ?

Perrine Laffont reste très discrète sur sa vie privée et elle n'a jamais étalé ses relations, que ce soit dans la presse ou sur ses réseaux sociaux. L'Ariégeoise n'a jamais précisé si elle était en couple ou si elle était célibataire et préfère avant tout évoquer sa carrière ou ses passions.

Autres sports