Richard Jouve : un espoir de médaille en ski de fond ?

Richard Jouve : un espoir de médaille en ski de fond ? RICHARD JOUVE. Qualifié en quarts de finale du sprint libre de ces JO 2022, le fondeur tricolore espère décrocher une médaille individuelle à Pékin.

Qualifié pour les quarts de finale du sprint libre hommes en ski de fond des JO 2022 ce mardi matin, Richard Jouve peut rêver d'une médaille olympique en individuel après celle obtenue en bronze en sprint par équipes avec Maurice Manificat lors des JO de PyeongChang en 2018. Le fondeur de Méribel devra faire à une vive concurrence. Lucas Chanavat, autre tricolore mais surtout le Norvégien Johannes Klaebo, triple champion olympique en 2018 à PyeongChang font partie des favoris. 

Biographie Richard Jouve. Richard Jouve, âgé de 27 ans, est né le 25 octobre 1994 à Briançon (département des Hautes-Alpes) comme Luc Alphand, vainqueur du Classement général de la Coupe du Monde et Pierre Vaultier, double champion olympique de snowboard cross. Fondeur du club de Méribel après avoir longtemps été licencié à Montgenèvre, Richard Jouve espère décrocher une nouvelle médaille olympique à Pékin. Après le bronze en sprint par équipes obtenu à PyeongChang en 2018, le natif de Briançon espère cette fois-ci décrocher aux JO 2022, une breloque individuelle.  

Quel est le palmarès de Richard Jouve ? 

Chef de file de l'Equipe de France de ski de fond, Richard Jouve a découvert assez tôt la discipline lors des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse en 2012. Alors âgé de 18 ans, le natif de Briançon décroche la médaille d'argent en relais avec Jules Lapierre, Valentin Chauvin et Jean Tiberghien. Il fait ses débuts en Coupe du Monde en 2015 où pour sa deuxième saison, il confirme avec une deuxième place obtenue au sprint libre de Planica (Slovénie) le 16 février 2016. Lors de ses premiers Jeux olympiques à PyeongChang en 2018, il termine à la troisième place du sprint par équipes. Médaillé de bronze avec Maurice Manificat en Corée du Sud, Richard Jouve a profité de cette breloque olympique pour continuer à performer en Coupe du Monde, avec une médaille de bronze en relais 4 x 10 km lors des Mondiaux de Seefeld (Autriche). En Coupe du Monde, le fondeur comptabilise cinq podiums individuels et deux podiums en sprint pas équipes.