Ces clubs promus qui cartonnent Le Chievo Vérone crée la surprise en Italie en 2002

En Italie, comme en Espagne ou en Angleterre, la hiérarchie est difficile à bousculer dans le championnat. Ce sont souvent les trois ou quatre mêmes équipes qui occupent les premières positions en fin de championnat. La performance réalisée par le Chievo Vérone lors de la saison 2001-2002 n'en est que plus remarquable.

Le Chievo Vérone va occuper le fauteuil de leader jusqu'à la fin du mois de novembre

Lorsque débute la saison, on s'attend à voir triompher la Juventus Turin, l'Inter Milan, le Milan AC ou encore l'AS Roma mais sûrement pas le néo-promu du Chievo Vérone. Ce petit club d'un quartier de Vérone, qui a grandi dans l'ombre de l'autre club de la ville, le Hellas Vérone, va pourtant occuper le fauteuil de leader jusqu'à la fin du mois de novembre. L'équipe entraînée par Luigi Del Neri, s'appuie sur plusieurs joueurs talentueux comme Bernardo Corradi ou Simone Perrotta qui deviendront ensuite internationaux italiens.

Au fil de la saison les gros clubs parviennent tout de même à reprendre la main et c'est finalement la Juventus Turin qui est sacrée championne devant l'AS Roma, l'Inter Milan et le Milan AC. Mais le Chievo ne s'effondre pas et parvient à décrocher la cinquième place qualificative à l'époque pour la coupe de l'UEFA. Elle échoue même d'un petit point dans la course à la qualification pour la Ligue des Champions.