Héros à l'étranger Laurent Blanc à Manchester United

Quand Laurent Blanc débarque à Manchester, en 2001, les médias pestent contre l'étrange recrutement d'Alex Ferguson. Pourquoi faire venir un international à la retraite de bientôt 36 ans ?

laurent blanc, l'actuel entraîneur de bordeaux, a terminé sa carrière à mu.
Laurent Blanc, l'actuel entraîneur de Bordeaux, a terminé sa carrière à MU. © Serge Agombart

Une fois de plus, le manager des Red Devils a vu juste. Bousculé par le départ inattendu de Jaap Stam à la Lazio, Ferguson parvient enfin à enrôler  un joueur qu'il désire depuis plus de cinq ans. Les débuts de Laurent Blanc, élu "Pirata d'oro" (meilleur joueur de l'Inter Milan) l'année précédente, laisse le public sceptique.
Lors de la première saison, Manchester perd 5 matchs contre des concurrents directs : Bolton, Liverpool, Arsenal, Newcastle et Chelsea. Les premières lettres de chaque équipe, se moque la presse, forme le nom de "Blanc".

Pourtant, après une adaptation difficile, le défenseur français impose son talent et sa classe aux yeux de tous. Le public l'adopte et lui consacre une chanson, "Larry White" (traduction anglophone de son nom) ! Il parvient progressivement à faire oublier l'absence de Stam et devient le patron-formateur d'une jeune défense mancunienne formée par Michael Sylvestre, John O'Shea, Wesley Brown et Rio Ferdinand. En mai 2003, Laurent Blanc tire sa révérence sur un titre de champion d'Angleterre.

Bien qu'il soit désormais retraité des terrains, Laurent Blanc fait toujours parler de lui à Manchester. Son ami et ancien entraîneur Alex Ferguson aurait aimé l'engager l'été dernier comme adjoint. Le manager écossais, qui compte se retirer en 2010, a sans doute déjà en tête le nom de son successeur...