Parcours surprises en Coupe du monde La Croatie en 1998

La Croatie a réussi un authentique exploit en 1998 : celui de terminer sur le podium de la compétition pour sa première participation à une phase finale de Coupe du monde !

Au stade Bollaert de Lens, les Croates s'offrent une victoire facile face à un modeste adversaire, la Jamaïque (3-1). Contre le Japon, au match suivant, Davor Suker débloque la situation à un quart d'heure de la fin. Grâce à cette nouvelle victoire (1-0), les hommes de Miroslav Blazevich sont assurés de participer aux huitièmes de finale. La défaite concédée devant l'Argentine (0-1) en clôture du 1er tour est anecdotique.

L'Allemagne ridiculisée

Face à la Roumanie de Gheorghe Hagi, les Croates assurent l'essentiel en marquant grâce à l'inévitable Suker, juste avant la mi-temps, sur penalty. Le scénario se complique ensuite (du moins c'est ce que l'on croit d'abord), l'Allemagne se dressant face à eux en quart de finale. Que nenni ! La Croatie déjoue tous les pronostics et s'offre une victoire triomphale, trois buts à zéro.

lilian thuram, bourreau des croates en demi-finale.
Lilian Thuram, bourreau des Croates en demi-finale. © Jacky Créneau

Le 8 juillet, les joueurs au maillot à damier disputent contre toute attente une demi-finale face à la France, pays organisateur. Le Stade de France et une grande partie de ses 76 000 spectateurs sont réduits au silence en tout début de seconde période, quand Davor Suker ouvre le score. La suite, vous vous en souvenez sûrement : coupable sur le but croate, Lilian Thuram se rattrape la minute suivante en marquant son premier but international, puis en doublant la mise (2-1).

La veille de la finale France-Brésil, les Croates terminent leur magnifique parcours en dominant les Pays-Bas (2-1) dans le match pour la 3e place, une nouvelle fois grâce au but décisif de Davor Suker, meilleur buteur du Mondial.