Coupe du monde : critiques et polémiques, la mise au point des Bleus

Coupe du monde : critiques et polémiques, la mise au point des Bleus COUPE DU MONDE – Ils sont champions du monde et déjà critiqués de toutes parts. Alors que cette coupe du monde 2018 est terminée depuis dimanche, les Bleus ont réagi aux différentes polémiques auxquelles ils font face...

L'essentiel

Après le rêve, le réveil est parfois un peu brutal. Si le capital des Bleus champions du monde est loin d'être entamé, ces derniers subissent d'ores et déjà un certain nombre de critiques depuis dimanche et leur finale de Coupe du monde 2018, remportée face à la Croatie. Il y a bien sûr les mauvais perdants, qui pointent la manière de remporter cette Coupe du monde ou encore l'extrême droite, qui tente de relancer ici et là d'éternelles polémiques abjectes sur la composition de l'équipe de France. Mais surtout, il y a ces supporters, qui se sont sentis oubliés voire snobés depuis dimanche soir et qui n'ont pas pu profiter autant qu'ils le souhaitaient de cette coupe du monde ramenée au pays et de "leurs" champions. Une vague de débats qui ont forcé certains Bleus et même l'Elysée à réagir... Suivez avec nous en direct les ultimes actualités de cette Coupe du monde 2018.

En direct

09:58 - Le Graët confirme que le Crillon était envisagé

Le Président de la FFF a confirmé que les Bleus envisageaient un passage au Crillon mais que rien n'était confirmé : "On n’a jamais rien envoyé au Crillon. Ça a été envisagé oui mais jamais confirmé. Le Crillon est un lieu de location des joueurs. Il était prévu pour 22h à la sortie de l’Elysée. Les joueurs sont sortis à 22h et en aucun cas le balcon n’a été loué, ni demandé à l’hôtel."

09:54 - Le Graët : "La vitesse du car était imposée"

Le patron de la FFF a répondu sur les polémiques autour de la vitesse du bus, cette dernière était imposée : "La vitesse du car était imposée pour la sécurité (...) Nous aurions souhaité que ça aille moins vite. La sécurité était énorme. Je considère que l’Elysée et les services d’ordre ont été remarquables. Ce n’est pas rien d’organiser une descente des Champs. On est quand même dans une période où la sécurité doit être très protégée (...) Ce n’était pas prévu. Le travail de sécurité a été parfaitement réussi."

09:45 - Noël Le Graët confirme Didier Deschamps

Le président de la Fédération Française de Football a confirmé au micro de RMC et BFM TV la présence de Didier Descahmsp jusqu'à la fin de son mandat : "On a un contrat jusqu’à 2020. Même quand ça allait un petit moins bien, j’ai dit qu’il serait présent jusqu’à cette date. Là, il a gagné, et de quelle façon ! C’est vraiment quelqu’un qui travaille énormément." Le double vainqueur de la Coupe du monde vise certainement la victoire à l'Euro pour faire exactement la même chose qu'en 1998."

09:35 - Griezmann en viste à Mâcon vendredi

Comme la plupart de ses coéquipiers, Antoine Griezmann va venir saluer la population de sa ville de naissance, après cette victoire en Coupe du monde. L'attaquant des Bleus est attendu demain à Mâcon, où il apparaitre au balcon de la mairie pour saluer les supporters.

09:32 - Rami revient aussi sur le style de jeu des Bleus

Dans ce même entretien accordé à L'Equipe, Adil Rami évoque le style de jeu des Bleus, qui a été très critiqué pendant la Coupe du monde : "Après l'Argentine, on a compris qu'on avait un style de jeu. Et que ce style convenait à tout le monde au final, les attaquants comme les défenseurs. Ce qu'on a montré contre les Argentins, c'est ce qu'on savait faire de mieux (...) Le talent, c'est bien, mais si tu ne cours pas pour ton coéquipier, si tu ne couvres pas ton pote qui a perdu la balle ou qui s'est fait dribbler, si tu n'as pas ce don du sacrifice, l'équipe n'ira pas loin. On ne peut pas gagner une Coupe du monde qu'avec le talent".

09:26 - Rami a changé d'avis sur Deschamps

Dans l'interview accordée à L'Equipe et publiée dans l'édition aujourd'hui, Adil Rami explique qu'il a vu Didier Deschamps évouluer au cours de cette Coupe du monde. "J'ai été voir le coach lundi, a-t-il confié. Je trouve qu'il a changé et je lui ai fait passer le message. C'était important de lui dire ce que je ressentais. Je l'apprécie énormément, comme tout le groupe, car durant cette compétition, j'ai beaucoup appris sur lui et de lui (...)  Par le passé, j'ai eu des doutes sur lui, j'ai eu du mal à accepter son fonctionnement. Je le trouvais dur, strict. C'était stressant de jouer en étant scruté de la sorte".

18/07/18 - 23:48 - Faustine Bollaert stupéfaite par l’attitude des Bleus

FIN DU LIVE. Lors du retour triomphal des Bleus lundi 16 juillet, ils ont défilé sur les Champs-Elysées. Un moment très fort que les joueurs victorieux de la Coupe du monde ont voulu partager sur les réseaux sociaux. Une situation qui n’a pas plus à l’animatrice, Faustine Bollaert. « J'étais un peu stupéfaite quand on a vu les Bleus. Évidemment, j'ai trouvé ça fabuleux de les voir tout partager sur les réseaux sociaux. Mais un moment, j'avais envie de dire : “Lâchez vos téléphones, profitez ! Regardez ! Ouvrez grands vos yeux ! Prenez tout cet amour ! Ne le regardez pas par écrans interposés !“  », a-t-elle déclaré sur Europe 1.

18/07/18 - 23:12 - Didier Deschamps ne compte pas quitter ses fonctions de sélectionneur

Après la victoire de ses joueurs en finale de Coupe du monde, Didier Deschamps est bien décidé à poursuivre dans ses fonctions de sélectionneur. En contrat jusqu’en 2020, il espère bien aller au bout.  « Je n'ai pas pensé à partir pour deux raisons. Une, je suis quelqu'un qui tient ses engagements et je fais en sorte d'atteindre les objectifs qui me sont fixés. La deuxième, qui est aussi importante pour moi, c'est une question de confiance et de respect par rapport à mon président (Noël Le Graët, ndlr)», a-t-il assuré sur TF1 ce mercredi soir. «À partir du moment où il compte sur moi jusqu'en 2020, je serai là. Il faudra me supporter encore deux ans», a-t-il lâché, en riant.

18/07/18 - 22:12 - Didier Deschamps comprend les critiques des joueurs belges

Lors de son interview sur TF1 ce mercredi soir, Didier Deschamps a répondu aux joueurs belges qui s’en sont pris au style de jeu de l’équipe de France.  « Quand vous êtes joueur de haut niveau, vous venez de vivre une grande déception, vous êtes éliminés, je peux comprendre qu'ils n'aient pas la lucidité, le recul nécessaire à chaud. Ils ne se rendent pas compte de la portée de leurs mots. Ça fait partie du sport», a déclaré le sélectionneur français. En tant qu’ancien joueur de football, il a ajouté qu’il pouvait comprendre ce genre de propos.

18/07/18 - 21:04 - Didier Deschamps répond à la polémique des Champs-Elysées

Ce mercredi soir, le sélectionneur victorieux de la Coupe du monde a accordé une interview à TF1. Il a répondu à la polémique de la descente du bus sur les Champs-Elysées qui a été jugée beaucoup trop courte par les nombreux supporters présents.  « Sincèrement, tous les joueurs n’avaient qu’une envie, c’était de repasser une deuxième fois… », a confié Didier Deschamps, interviewé par Julien Arnaud. « Si on avait pu prolonger ce partage de joie et d’émotions avec le public français, on l’aurait fait bien volontiers (…) mais en termes d’organisation, cela ne dépendait pas de moi, ni de la fédération et nous, on a suivi ce qui nous a été proposé », a expliqué Didier Deschamps pour tenter de clore cette polémique.

18/07/18 - 10:02 - L'équipe type du Mondial

La FIFA a dévoilé l'équipe type de la Coupe du monde 2018 et elle ne plaît pas à tout le monde. On y retrouve quatre Français avec des choix qui semblent étranges comme la présence d'Hugo Lloris alors que ce dernier n'a pas été élu meilleur gardien du tournoi puisque c'est Thibaut Courtois qui a eu droit à cet honneur : Lloris - Trippier, Varane, Lovren, Young - Paulinho, Modric - Hazard, Griezmann, Neymar, Mbappé.

17/07/18 - 23:50 - FIN DU LIVE - "Les Bleus 2018 : Au cœur de l’épopée russe"

FIN DU DIRECT - Après quelques cafouillages et un couac autour de la fête au Crillon, les Français ont pu se consoler en regardant un documentaire exclusif "Les Bleus 2018 : Au cœur de l’épopée russe" diffusé sur TF1 ce mardi 17 juillet. 4 épisodes finalisés en un temps record, avec un montage très rythmé et en totale immersion avec Bleus. Si vous l'avez raté, le film est disponible en replay pendant 7 jours sur MyTF1.fr

17/07/18 - 16:33 - Le coup de gueule des supporters

Les Français sont champions du monde mais si la fête était grandiose pour les joueurs, elle l'était moins pour les supporters. Le groupe de supporters Les Irrésistibles ont posté plusieurs messages pour exprimer un gros mécontentement : "Ça y est, on est Champions du monde, on a vécu notre Everest. Des années pour y accéder, des galères, de la souffrance, des joies, des larmes. Des années pour y accéder, mais quelques secondes pour en redescendre. 30 secondes exactement : dix secondes pendant lesquelles trois joueurs sont passés comme des flèches avec le trophée devant notre tribune, 45 minutes après l'avoir soulevé au stade Loujniki, tels trois présentatrices du Juste Prix nous exposant le robot ménager. Nous ne ferons pas la chasse aux sorcières pour connaître chaque responsabilité, on a bien d'autres choses à faire. Mais nous n'oublierons pas ce que n'ont pas fait les joueurs dimanche ! Nous n'oublierons jamais la Honte des Champs lundi !"

17/07/18 - 11:53 - Ben Arfa critique les Bleus

On l'avait oublié durant cette Coupe du monde, pourtant, Hatem Ben Arfa était consultant pour France Football et ce dernier a réagi sur le sacre en coupe du Monde de l'équipe de France : "On ne va pas se le cacher : le style et l'identité ultraréalistes des Français sont assez moches, écrit l'ancien international. Et je n'ai pas envie que ce style-là devienne désormais la norme dans les centres de formation ou les clubs."

16/07/18 - 16:46 - Les Bleus sont sur le sol français !

L'équipe de France vient d'arriver à l'aéroport de Roissy ! Les Bleus sont donc enfin de retour sur le sol français après plus d'un mois en Russie. C'est un grand moment qui attend les joueurs de l'équipe de France.

LIRE PLUS

En savoir plus

Coupe du monde 2018 : le résumé

La Coupe du monde 2018 s'est déroulée du jeudi 14 juin au dimanche 15 juillet, en Russie. 32 équipes étaient qualifiées pour cette compétition et se sont affrontées lors d'une soixantaine de matchs lors de la phase de poules jusqu'à la fin du mois de juin. Quelques grosses surprises ont eu lieu dans ces premières semaines de compétition, avec l'élimination de favoris comme l'Allemagne tenante du titre. Lors des huitièmes de finale, à partir du 30 juin, d'autres grandes nations de football ont été sorties comme l'Espagne, l'Argentine (par l'équipe de France) ou encore le Portugal. 

Plusieurs nations ont en revanche surpris les plus grands lors de cette Coupe du monde comme le Mexique, le Japon, la Suisse ou encore la Croatie, avec un niveau de jeu particulièrement impressionnant pendant le début de la compétition. Seuls ces derniers parviendront en revanche jusqu'à la finale, après des matchs plus laborieux. En plus de la Croatie finaliste, on retiendra de cette Coupe du monde 2018 et notamment de cette phase finale, un Brésil peu convaincant, une Russie flamboyante, une Angleterre renaissante et une Belgique au meilleur de sa forme. Mais c'est la France qui va s'imposer le 15 juillet en finale (4-2) face aux Croates. 

Résultats et gagnant de la Coupe du monde

Les résultats de la Coupe du monde peuvent être classés en deux parties. La première, celle de la phase  de poules comporte une liste très large de résultats qu'il est difficile de synthétiser en une seule et même liste. Pour consulter ces premiers résultats de la Coupe du monde, consultez nos pages de groupes (voir ici). La seconde vague de résultats, celle de la phase finale est sans doute celle qu'on retiendra de cette Coupe du monde 2018 en Russie. C'est ce tableau qui va aboutir à la victoire de l'équipe de France le 15 juillet. Pas toujours inspirés lors de cette compétition, les Bleus n'en ont pas oublié pour autant d'être réalistes et efficaces, en plus d'être particulièrement solides et solidaires défensivement, lors des sept rencontres qu'ils ont disputés et en particulier des quatre dernières, des huitièmes de finale à la finale. Les fulgurances des Pogba, Mbappé et Griezmann auront fait le reste.

Calendrier Coupe du monde 2018
Cliquez sur l'image pour agrandir © Rudy Salin/Linternaute

Buts de la finale de la Coupe du monde

La finale de la Coupe du monde a apposé la France à la Croatie ce dimanche 15 juillet 2018, dans le stade Loujniki de Moscou et devant 80 000 personnes. La France a ouvert le score à la 18e minute, sur coup franc, un peu contre le jeu. Dominée, elle a bénéficié d'un but contre son camp de Mandzukic de la tête sur son premier coup de pied arrêté. Mais elle a été reprise dix minutes plus tard, avec un but de Perisic pour les Croates. C'est à la 38e minute, qu'Antoine Griezmann a redonné l'avantage aux Bleus sur penalty, après une main du même Perisic dans la surface. Le score était de 2 buts à 1 à la mi-temps.
En seconde période, entre deux assauts croates, Pogba a inscrit un troisième but français à la 59e, sur un bon travail de Mbappé et Griezmann, puis Mbappé lui-même a élargi l'avance avec une frappe à 30 mètres. La France s'est de nouveau laissé surprendre à la 69e minute avec un ballon bêtement perdu par Lloris qui a tenté un crochet trop audacieux face à Mandzukic... Mais cela ne suffira pas à changer l'issue de la rencontre.

► Voir les buts de cette finale dans notre résumé de France-Croatie.

Equipe type de la Coupe du monde

La Fifa a organisé un jeu concours pour désigner l'équipe type de cette coupe du monde 2018. Ce jeu n'est pas encore terminé, mais on connait d'ores et déjà trois ou quatre joueurs qui devraient y figurer à coups sûrs puisque le Belge Thibault Courtois a été désigné meilleur gardien, Kylian Mbappé meilleur jeune et le Croate Luka Modric meilleur joueur. S'ajoute à ces joueurs le Britannique Harry Kane, mathématiquement meilleur buteur de la compétition. Plusieurs autres joueurs peuvent s'ajouter à cette liste. Du côté des gardien de buts, l'anglais Pickford n'a pas démérité et Hugo Lloris aurait certainement hérité du titre de meilleur gardien sans sa boulette en finale. En charnière centrale, l'uruguayen Godin et le Français Samuel Umiti, ainsi que Raphaël Varane et le Brésilien Thiago Silva pourraient se disputer les deux places. Chez les latéraux, se sont le français Hernandez et le Belge Meunier qui tiennent la corde.

Au milieu, comment ne pas penser à Ngolo Kanté malgré sa finale en demi-teinte ? Le Français semble un choix évident, malgré les bonnes prestations du Croate Brozovic, quand plus haut, Pogba, Coutinho, De Bruyne et bien évidemment Modric seraient de la partie. En attaque, l'équipe type de cette Coupe du monde devrait aligner Eden Hazard à gauche, avec un Suédois, Forsberg, sur le qui-vive sur le banc. A droite, le choix de Mbappé pourrait s'imposer, mais celui du Croate Perisic semblerait aussi cohérent. Plus haut encore, Griezmann, Lukaku et Harry Kane, meilleur buteur de cette Coupe du monde, sembleraient tous les trois avoir leur place. 

Photos de la Coupe du monde

Palmarès de la Coupe du monde, le classement "des étoiles" 

Le palmarès de la Coupe du monde est riche de 21 années de compétition. La France, avec sa deuxième étoile, succède aux très grands que sont le Brésil, l'Allemagne, l'Espagne, ou encore l'Italie mais aussi, en des temps plus anciens, comme l'Uruguay, premier vainqueur en 1930 puis récidiviste 20 ans plus tard, en 1950. Au "classement des étoiles", autrement dit le palmarès des équipes qui ont remporté le plus de Coupes du monde, on trouve en tête le Brésil (5 titres), puis l'Italie et  l'Allemagne (4 titres). La France est en troisième position de ce classement des étoiles à égalité avec l'Argentine, l'Uruguay, l'Espagne et l'Angleterre.

► Parcourir le palmarès de la Coupe du monde

Débordements lors de la Coupe du monde

Il n'y a pas qu'en Russie que la fête a eu lieu pendant un mois et notamment ce dimanche 15 juillet pour la finale. En France, des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans les fans zones de nombreuses villes pour regarder leur équipe triompher match après match sur écran géant. A Paris, se sont 90 000 personnes qui se sont rassemblées sur le Champ de Mars pour la finale. Dès 14heures, la préfecture de paris a été obligée de bloquer l'accès au site, à cause d'une affluence trop forte, ce qui a donné lieu à des mouvements de foule.

D'autres incidents ont eu lieu après la victoire des Bleus. Alors que la foule s'est rassemblée sur les Champs Elysées pour célébrer la victoire en Coupe du monde, une poignée de casseurs est venue gâcher la fête, obligeant les policiers à user de bombes lacrymogène et à évacuer la zone avec des canons à eaux. D'autres villes ont été touchées par les débordements lors de cette Coupe du monde. Au total, près de 300 personnes ont été placées en garde à vue dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur. 45 policiers et gendarmes ont été blessés au cours d'incidents. On dénombre aussi deux accidents mortels, dans l’Oise et en Haute-Savoie, lors de cette soirée.

Prochaine Coupe du monde, Qatar 2022

La prochaine Coupe du monde aura lieu au Qatar en 2022. Un pays où la chaleur en juin et juillet est insoutenable. Au cours d'une conférence de presse en pleine Coupe du monde en Russie, le président de la Fifa Gianni Infantino a ainsi indiqué que le Mondial Qatari se déroulerait "à la fin de l'automne". "Les championnats ont déjà été informés de cette décision, qui est une bonne décision parce qu’on ne peut pas jouer au football en juin et juillet au Qatar", a indiqué l'intéressé. La Coupe du monde au Qatar va même largement déborder sur l'hiver puisqu'elle se déroulera très exactement du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Article le plus lu : Coupe du monde : la mise au point des Bleus : voir les actualités

Annonces Google