Emiliano Sala : l'heure des obsèques, Nantes et Cardiff en conflit

Emiliano Sala : l'heure des obsèques, Nantes et Cardiff en conflit SALA - L'enterrement d'Emiliano Sala se déroulera samedi en Argentine, en présence de nombreux proches du joueur, dont Nicolas Pallois et, peut-être, sa compagne Luiza Ungerer. Depuis l'annonce de la mort du joueur, le FC Nantes et Cardiff City ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le paiement du transfert.

L'essentiel après la mort d'Emiliano Sala

  • Les obsèques d'Emiliano Sala, retrouvé mort dans l'avion qui s'est abîmé dans la Manche le 21 janvier, sont prévues ce samedi, en Argentine, dans le village de Progreso, où le joueur a grandi et fait ses premiers pas de footballeur.
  • Luiza Ungerer, la compagne du joueur, n'a pas donné d'indications sur sa présence à l'enterrement. En revanche, des représentants du FC Nantes (Nicolas Pallois et son épouse, le secrétaire général du club) et de Cardiff City (l'entraîneur Neil Warnock notamment) ont confirmé qu'ils feraient le déplacement.
  • Les deux clubs sont par ailleurs toujours en litige concernant le transfert d'Emiliano Sala. La transaction avait été enregistrée le jour-même de sa disparition mais le club gallois a gelé le premier versement de 6 millions d'euros.

Les dernières infos

21:31 - Des joueurs du FC Nantes à l'enterrement d'Emiliano Sala ?

Les obsèques du jeune footballeur décédé à la suite d'un terrible accident d'avion se tiendront demain, samedi, à Progreso, en Argentine. Pour l'occasion, l'entraîneur du FC Nantes a d'ores et déjà fait savoir jeudi que le défenseur central du club, Nicolas Pallois, qui était également un ami proche d'Emiliano Sala, se rendra en Argentine. Il représentera ainsi tous les anciens coéquipiers du numéro 9 des canaris. Avec lui, le secrétaire général du club français, Loïc Morin, représentera pour sa part l’encadrement du FC Nantes. En revanche, le président, Waldemar Kita, et le directeur général du club, Franck Kita, ne devraient pas faire partie du cortège funéraire d'Emiliano Sala.

20:03 - Revivez la minute d'applaudissements pour Emiliano Sala à la veille de son enterrement, lors de Niort-Troyes

L'UEFA avait décrété que, tout au long de cette semaine, qui se conclura ce week-end par l'enterrement en Argentine d'Emiliano Sala, tous les matchs de Ligue des Champions et d'Europa League seraient marqués par une minute d'hommage au footballeur. Ce soir, pour la rencontre qui oppose Niort à Troyes (Ligue 2), une minute d'applaudissements a été marquée, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessous. 

18:48 - Le village de Sala en deuil

Daniel Ribero, le président du club de San Martin, à Progreso (Argentine) où Emiliano Sala a joué pendant dix ans, se prépare à vivre des heures pénibles. "C’est un jour tristement historique pour Progreso, a-t-il confié à l'AFP. Nous n’aurions jamais imaginé, nous sommes encore en état de choc. La dernière fois qu’il est venu, pendant le Mondial en Russie, il nous a demandé la permission pour venir partager notre "asado" (barbecue) au club".

17:08 - Une fresque en l'honneur d'Emiliano Sala dans le Pas-de-Calais

Une fresque à l'effigie d'Emiliano Sala a vu la jour dans la commune du Portel, dans le département du Pas-de-Calais, entre le stade de football de la commune et la Manche. Elle est l'œuvre d'un artiste rompu à ce genre d'exercices, un certain KMU, qui explique aujourd'hui dans les colonnes de la Voix du Nord : "Je ne suis pas fan de foot, mais tout le monde a entendu parler de ce footballeur et de son histoire. C’était un bon attaquant, il n’avait pas la grosse tête. Il était classe. J’ai eu envie de lui rendre hommage".

14:15 - Le corps de Sala est arrivé en Argentine

L'avion transportant le corps d'Emiliano Sala et reliant Londres à Buenos Aires, a atterri en Argentine aux alentours de 12h, heure française, ce vendredi. Le convoi funéraire va ensuite se diriger vers la ville de Progreso, où les proches du footballeur lui rendront hommage. La famille Sala (ses parents Horacio et Mercedes, sa sœur Romina, son frère Dario) est également sur place depuis plusieurs jours.

13:20 - Qui est Luiza Ungerer, la petite amie d'Emiliano Sala ?

Luiza Ungerer, la compagne d'Emiliano Sala, qui s'est faite connaître du grand public il y a quelques jours, est une joueuse brésilienne de volley-ball de haut niveau. Agée de 31 ans, la jeune femme a débuté sa carrière au Brésil avant de rejoindre la France et le club de Calais en 2011. Elle a ensuite évolué sous les couleurs du club du VB Nantes de 2013 à 2018. C'est dans la cité des Ducs que Luiza Ungerer avait rencontré l'attaquant argentin, avec qui elle était en couple depuis 2017. La volleyeuse a rejoint le club de Béziers au début de la saison 2018-2019.

11:40 - Un nouvel hommage à Sala prévu lors du match Bordeaux - Toulouse

A l'image de deux autres des anciens clubs qu'a fréquentés Emiliano Sala, les Girondins de Bordeaux salueront la mémoire de l'attaquant argentin, dimanche (15h), à l'occasion du derby face à Toulouse. Une cérémonie est prévue avant le coup d'envoi et une minute d'applaudissements sera respectée. Les supporters bordelais devraient aussi préparer plusieurs tifos en l'honneur du joueur.

11:24 - Nabil Djellit "pas surpris" par les tensions autour du transfert de Sala

Le journaliste de France Football s'est exprimé hier sur l'antenne de la chaîne L'Equipe au sujet du conflit opposant le FC Nantes à Cardiff pour le paiement du transfert d'Emiliano Sala. "Très sincèrement, j’avais suivi le transfert d’Emiliano Sala et ke ne suis vraiment pas surpris qu’il y ait des tensions autour de ce dossier car les relations sont très tendues entre Nantes et Cardiff City, a-t-il indiqué. Ce transfert était vraiment compliqué à boucler, les positions des deux clubs n’étaient pas toujours claires. Avant même la tragédie, les relations étaient extrêmement compliquées et tendues. Ça part en cacahuètes et ça ne me surprend absolument pas".

11:11 - Le FC Nantes et Cardiff City toujours pas d'accord sur le transfert de Sala

La polémique fait tache, compte tenu du contexte, mais paraissait inévitable au regard de l'enjeu financier : le FC Nantes, qu'Emiliano Sala venait de quitter pour rejoindre Cardiff City (le contrat avait été signé), réclame toujours au club gallois le premier versement correspondant au transfert du joueur. Le journal L'Equipe rappelle ce matin que la somme totale que Cardiff avait accepté de débourser au moment de la conclusion de la transaction était de 17 millions, plus 2 millions d'euros de bonus (liés notamment au maintien des Bluebirds en première division) et que le paiement devait se dérouler en plusieurs phases : un premier versement de 6 millions d'euros dans les cinq jours suivant l'enregistrement du transfert (daté du 21 janvier,le jour du drame), un deuxième de 6 millions d'euros la saison prochaine et un dernier de 5 millions d'euros dans deux ans. Sans nouvelles de Cardiff concernant le premier versement, le FC Nantes a donc décidé d'écrire à son homologue gallois pour le mettre en demeure de régler sa dette. Pour l'heure, le paiement n'a toujours pas eu lieu. Mehmet Dalman, le président de Cardiff, a expliqué en début de semaine à la BBC : "Si contractuellement, nous sommes obligés de payer, nous le ferons (...) mais il y a des anomalies dans le contrat (...) Il est normal que je défende les intérêts du club".

11:03 - Une délégation des Girondins de Bordeaux à l'enterrement d'Emiliano Sala

Le club bordelais, dont Emiliano Sala a porté les couleurs à son arrivé en France, a indiqué que deux de ses représentants seraient présents ce samedi à Progreso, pour assister aux obsèques du footballeur. Marcelo Vada, entraîneur de Sala dans les équipes de jeunes et père de Valentin Vada, ami proche de l'attaquant argentin, ainsi que Alain Deveseleer, directeur général délégué des Girondins de Bordeaux, seront ainsi à l'enterrement.

LIRE PLUS

Article le plus lu - Gilets jaunes : Paris, province... un acte 14 spécial › Voir les actualités

Emiliano Sala : l'heure des obsèques, Nantes et Cardiff en conflit
Emiliano Sala : l'heure des obsèques, Nantes et Cardiff en conflit

L'essentiel après la mort d'Emiliano Sala Les obsèques d'Emiliano Sala, retrouvé mort dans l'avion qui s'est abîmé dans la Manche le 21 janvier, sont prévues ce samedi, en Argentine, dans le village de Progreso, où le joueur...

Annonces Google