Bosnie - France : notes, résumé, réactions… Le débrief du match

Chargement de votre vidéo
"Bosnie - France : notes, résumé, réactions… Le débrief du match"

Bosnie - France : notes, résumé, réactions… Le débrief du match BOSNIE - FRANCE 2021. Sans génie, l'équipe de France de foot s'est imposée en Bosnie-Herzégovine, hier soir, sur le score de 1-0, grâce à un but d'Antoine Griezmann et plusieurs arrêts décisifs d'Hugo Lloris. Un résultat qui permet aux Bleus de s'installer confortablement en tête du groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Découvrez le résumé du match et toutes les réactions.

Le résumé de Bosnie - France

L'équipe de France de foot avait à cœur de s'imposer en Bosnie-Herzégovine, hier soir, pour rattraper son match nul initial face à l'Ukraine mercredi dernier (1-1), et après son succès au Kazakhstan dimanche (0-2). C'est chose faite, sans briller (0-1), et cela permet aux Bleus de s'installer en tête du groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Tout ne fut pourtant pas simple à Sarajevo. Après un but refusé d'entrée injustement à Mbappé (3e), les Français avaient du mal à mettre du rythme en début de rencontre et se faisaient bousculer par les Bosniens, bien regroupés en phase défensive, à l'image des Ukrainiens il y a une semaine. Le Français le plus en vue étaot Hugo Lloris, auteur d'une première parade devant Todorovic sur une frappe de loin (24e) avant de réaliser un arrêt exceptionnel devant Ahmedhodzic sur un corner tiré par Pjanic (26e). Au retour des vestiaires, les Bleus prenaient plus le jeu à leur compte et finissaient par trouver la faille par Antoine Griezmann, bien trouvé par Adrien Rabiot dans la surface (0-1, 60e). Solides, les joueurs de Didier Deschamps auraient tout de même pu concéder un penalty sur une faute de Rabiot sur Krunic, non signalée par l'arbitre (71e). Ils tiendront malgré tout ce résultat important jusqu'au bout. 

Bosnie - France : le débrief

10:09 - Rahimic (Bosnie) : "On perd, mais nous savons contre qui"

La réaction d'Elvir Rahimic, le sélectionneur adjoint de la Bosnie-Herzégovine, hier soir, en conférence de presse : "Après une défaite, tout le monde est déçu, tout le monde a des regrets et des critiques à formuler, mais on peut dire que c'était quand même un bon match. On perd, mais nous savons contre qui. On s'incline face à la meilleure équipe du monde. Et j'insiste, c'était un beau match, avec du spectacle. Concernant les changements, nous avions pris la décision avant le début du match. On peut toujours se dire qu'il aurait fallu les faire plus tôt. Mais si ça avait été le cas, on aurait peut-être encaissé plus de buts".

09:55 - Les Bleus s'envolent en tête du groupe D

L'équipe de France a réalisé une excellente opération en s'imposant mercredi soir en Bosnie-Herzégovine (0-1). Car, dans le même temps, l'Ukraine a concédé un match nul surprenant devant le Kazakhstan (1-1). Les Bleus comptent donc 7 points après trois matches, soit 4 de plus que l'Ukraine et 5 que la Finlande, qui compte un match de moins. La Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan ferment la marche dans cette poule D, avec 1 point pris en deux matches.

09:42 - Lizarazu salue la prestation de Lemar

Interrogé aujourd'hui par L'Equipe, au lendemain de cette victoire de la France en Bosnie, le consultant estime que c'est Thomas Lemar (pourtant crédité de la note de 4/10 dans les colonnes du quotidien sportif) qui a été le Bleu le plus séduisant : "C'est un joueur que j'ai toujours apprécié. On l'avait presque perdu à l'Atletico, où il a l'air de revenir en grâce. J'aime sa polyvalence - car il peut évoluer dans un milieu à trois en relayeur, carrément sur un côté ou en meneur de jeu - son activité et son assurance technique, avec son excellent pied gauche. Il avait été parfois intéressant au Kazakhstan (2-0, dimanche), mais là, il a été encore bien plus tranchant dans ses prises de balle et plus efficace dans ses passes. Et il a été performant sur les 90 minutes. En plus, il offre un profil différent par rapport aux autres joueurs offensifs et est très intéressant pour les latéraux, qui peuvent s'appuyer sur lui".

09:30 - Lloris : "On gagné grâce à notre état d'esprit"

Décisif en première période dans le but de l'équipe de France, le gardien et capitaine des Bleus Hugo Lloris s'est aussi arrêté au micro de M6 hier soir : "C'était un peu laborieux, surtout en première période. On a eu du mal dans l'utilisation du ballon et ils nous on fait mal en contre-attaque, sur les coups de pied arrêtés, mais l'état d'esprit est remarquable. Honnêtement, on a mal joué aujourd'hui et on gagné grâce à notre état d'esprit. C'est quelque chose sur lequel on peut s'appuyer et ce n'est pas la première fois. Il faut continuer à avancer et à s'améliorer pour les échéances importantes à venir en juin et juillet".

09:17 - Deschamps : "Tous les matches sont compliqués"

Le sélectionneur de la France Didier Deschamps a reconnu, au micro de M6, que cette victoire en Bosnie-Herzégovine était importante lors de cette campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022: "Notre première période était en dessous de ce qu'on est capables de faire. C'était mieux en deuxième, mais ce n'était pas facile. Tous les matches sont compliqués. Il y a des choses que j'ai vues ce soir que je n'avais pas vues depuis un petit moment. L'essentiel, c'est la victoire. Malgré plusieurs joueurs mis au repos, la mise en route a été assez difficile. Je ne veux pas trouver d'excuses aux joueurs car je suis très exigeant avec eux, mais c'est vrai qu'avec les déplacements, le décalage horaire et ce troisième match, c'était difficile... Mais ce résultat est important, avec les 3 matches à venir au mois de septembre face à nos adversaires directs. Rien n'est fait, mais en gagnant ici ce soir, on se met à la meilleure place, la première, avec 7 points en 3 matches".

09:08 - Les stats impressionnantes de Griezmann

L'unique buteur des Bleus hier soir a également fait part de sa satisfaction au sujet des ses stats sous le maillot tricolore (il a joué hier son 46e match d’affilée en bleu, un record, et inscrit son 35e but qui lui permet d’être, seul, le quatrième meilleur buteur en sélection) : "Je suis très fier de mon parcours en équipe de France, j’ai envie d’aller le plus loin possible. On a une belle compétition à vivre l’été prochain".

09:01 - Griezmann : "Il y aura d’autres matchs où on ne fera pas que du beau jeu"

Antoine Griezmann est revenu, au micro de M6, hier, sur les difficultés rencontrées par l'équipe de France face à la Bosnie : "C’était compliqué car il y a un peu de fatigue. On a du mal à jouer face à une défense à cinq, il faudra bien revoir ça et se préparer afin de voir où et comment on peut réussir à faire mal. On sait qu’on est attendus lors de chaque match. Il y en aura d’autres où on ne fera pas que du beau jeu. On a pris les trois points, c’est l’essentiel".

08:56 - Rabiot : "Je donne tout pour cette équipe"

Adrien Rabiot s'est confié au micro de la chaîne L'Equipe, hier soir, peu après Bosnie - France, en observant notamment : "C'est sûr qu'on peut faire plus, avec l'équipe qu'on a, le potentiel qu'on a. Mais il faut comprendre de l'extérieur, pour ceux qui connaissent le foot que de jouer dans des stades comme ça, dans cette atmosphère-là, ce sont des situations pas simples. C'est bien d'avoir fait le boulot ce soir". Le milieu de terrain des Bleus s'est également exprimé sur son retour en grâce en sélection : "Je me sens bien depuis mon retour en septembre. Je sais ce que veut le coach, et je me suis intégré dans cette nouvelle génération que je connais bien. Je donne tout pour cette équipe. Je pense avoir démontré au coach qu’il peut compter sur moi".

08:50 - Les notes de L'Equipe après Bosnie - France

Au lendemain de cette victoire de l'équipe de France de football en Bosnie-Herzégovine, le quotidien sportif attribue des notes plutôt modestes aux Bleus. Les joueurs qui sont sortis du lot sont Hugo Lloris, qui obtient la note de 7/10, Antoine Griezmann et Presnel Kimpembe, crédités d'un 6/10. Suivent Pavard, Varane, Hernandez, Coman, Pogba (5/10), puis Rabiot, Lemar et Mbappé, qui récoltent un 4/10. Côté bosnien, seuls Todorovic et Kolasinac obtiennent une note supérieur à la moyenne (6/10).