Portugal - France : résumé en vidéo, notes… Benzema s'est débloqué

Chargement de votre vidéo
"Portugal - France : résumé en vidéo, notes… Benzema s'est débloqué"

Portugal - France : résumé en vidéo, notes… Benzema s'est débloqué PORTUGAL - FRANCE. A l'issue d'un match à trois penaltys, l'équipe de France de foot et le Portugal se sont quittés sur un score de parité, hier soir, dans le groupe F de l'Euro 2021. Un résultat qui satisfait finalement les deux équipes, emmenées par leurs buteurs Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, auteur de deux buts chacun. Découvrez le résumé du match et toutes les réactions.

France - Portugal : le résumé du match

Assurée de sa qualification avant même le coup d'envoi du match, hier soir, face au Portugal, l'équipe de France savait pourtant l'importance de terminer à la première place afin de négocier un 8e de finale plus "abordable" et d'éviter l'Angleterre ou la Belgique. Impossible donc de se relâcher pour ce troisième match de la poule F, ou de faire tourner. Kylian Mbappé était le premier à se mettre en évidence. Lancé en orbite par Pogba, l'attaquant du PSG tombait sur Rui Patricio, auteur de son premier arrêt de classe du match (16e). Hugo Lloris, dans l'autre but, commettait lui l'irréparable en concédant un penalty après avoir heurté dans les airs un autre joueur du PSG, Danilo Pereira. Cristiano Ronaldo en profitait pour donner l'avantage au Portugal (1-0, 31e). Bousculés, apathiques, les Bleus avaient la chance de revenir dans le temps additionnel, là aussi sur penalty, après une légère faute de Semedo sur Mbappé. Benzema, plein de sang-froid, égalisait et marquait son premier but en bleu depuis son retour (1-1, 45e+2). Il en marquera un deuxième dès le retour des vestiaires pour donner l'avantage aux Bleus (1-2, 47e). La rencontre s'emballait alors et M. Mateu Lahoz sifflait son troisième penalty pour une faute de main de Koundé dans la surface. Cristiano Ronaldo ne se faisait pas prier pour égaliser (2-2, 60e). Dans la foulée, Pogba et Griezmann passaient tout près du troisième but français mais tombait sur un Rui Patricio exceptionnel (68e). Le score en restait là et convenait finalement aux deux équipes, qualifiées pour les huitièmes de finale de l'Euro 2021. Le résumé du match en vidéo :

Portugal - France : l'actu en direct

17:50 - Les notes de L'Equipe après Portugal - France

Le quotidien sportif salue dans son édition du jour les prestation de Karim Benzema et de Paul Pogba, qui récoltent tous les deux la note de 7/10. Suivent, pour l'équipe de France, N'Golo Kanté, Kylian Mbappé (6/10), RaphaËl Varane, Presnel Kimpembe, Antoine Griezmann (5/10). Jules Koundé, Lucas Hernandez, Corentin Tolisso (4/10) et surtout Hugo Lloris (3/10) ont en revanche déçu. Du côté du Portugal, Cristiano Ronaldo, auteur des deux buts de son équipe, sur penalty, obtient seulement la note de 6/10, le joueur ayant le plus séduit étant Renato Sanches (7/10).

14:40 - Les buts de Benzema, un soulagement pour les Bleus

Interrogé hier sur la performance de Karim Benzema, auteur des deux buts français lors de ce France - Portugal, Didier Deschamps est resté sobre en indiquant tout de même : "Cela fait plaisir pour Karim. Il était en recherche de ça, il n’a pas perdu sa confiance, ni la mienne. Tant mieux qu’il ait été au rendez-vous ce soir". Raphaël Varane, son coéquipier au Real Madrid, a également félicité son partenaire : "Ces buts vont lui permettre d'avoir un maximum de confiance et on a besoin d'un Karim en pleine confiance pour les matchs à élimination directe".

13:59 - Fernando Santos (Portugal) : "La France est difficile à battre"

Le sélectionneur du Portugal s'est montré satisfait du jeu produit face à la France et surtout de la qualification pour les 8e de finale de cet Euro 2021. "Nous avons été très forts, très constants, a-t-il souligné après le match. On a bien construit notre jeu, en repartant de derrière. Dans l'ensemble, on a mérité ce match nul, même si on peut toujours mieux faire. On a atteint notre objectif en nous qualifiant ce soir (...) On voulait absolument gagner ce match, mais il fallait garder notre organisation. La France est très difficile à battre. L'équipe a tout donné, il faudra bien récupérer avant d'affronter la Belgique et il faudra bien analyser l'adversaire".

13:27 - Benzema : "Il ne faut jamais baisser les bras"

Karim Benzema, qui a retrouvé le chemin des filets à l'occasion de ce France - Portugal, a fait part de sa satisfaction, hier soir, tour à tour au micro de TF1 et de beIN Sports "C'était un gros match contre une grande nation. On connaît le Portugal, avec beaucoup d'intensité. On a essayé de produire du jeu, de se procurer des occasions et on a réussi à mettre deux buts. Il y a toute une pression autour de moi, ce qui est normal mais il ne faut jamais baisser les bras, c'est ce que je fais en essayant de faire des mouvements et aujourd'hui, ça m'a souri mais le plus important c'est qu'on soit qualifiés (...) Il y a beaucoup de joie, de fierté, je pense que tout le monde l'attendait. Il y avait cette pression sur moi de tout le pays. Donc aujourd'hui ça fait plaisir de marquer et d'être qualifiés. En club, j'avais l'habitude de marquer, mais j'avais envie de marquer dans cette équipe-là parce que je sais que les buts sont très importants dans cette compétition".

13:08 - Pogba : "On ne doute pas de nous"

Paul  Pogba s'est lui exprimé au micro de beIN Sports après Portugal - France. "On est satisfaits bien sûr, le plus important c’est la qualification et la première place, a-t-il indiqué. C’est sûr qu’on voulait gagner, mais on va se contenter du nul. On doit monter en puissance, mais on ne doute pas de nous. On va bien récupérer et ensuite penser au prochain match". Interrogé sur sa belle prestation personnelle, le milieu de terrain a joué ensuite l carte de l'humilité : "Moi je donne le maximum. J’essaye de donner le ballon du mieux possible aux attaquants, et faire mon boulot. On peut toujours progresser sur plein de choses, comme sur la frappe aujourd’hui. J’espère que la prochaine fois, ça sera au fond. Je suis quand même content du résultat de l’équipe et de la performance".

12:49 - Deschamps : "Une nouvelle compétition va commencer"

Le sélectionneur des Bleus s'est exprimé en conférence de presse hier soir, à l'issue de ce Portugal - France, en dressant un bilan plutôt positif du match et de cette première phase de l'Euro 2021 : "C'est la joie qui prédomine, le football est magique, on peut passer d'une situation à une autre. Le moral d'une équipe peut prendre le dessus. Mais quand on atteint nos objectifs, c'est toujours une grande satisfaction. Parfois, ça ne tient pas à grand-chose, ce sont des matches de très haut niveau (...) D'autres équipes ont pu dégager une meilleure impression que la nôtre mais une nouvelle compétition va commencer (...) Comme je l'ai dit aux joueurs, il n'y avait pas de calculs à faire face aux Portugais, si ce n'est à la fin. On n'a pas tout bien fait, mais l'état d'esprit était là, on peut encore améliorer des choses. Je suis très satisfait d'être au rendez-vous encore une fois".

12:15 - Varane : "Quand on est en difficulté, on se serre les coudes"

La réaction de Raphaël Varane le défenseur de l'équipe de France, hier soir, sur TF1, après Portugal - France : "On est très satisfait du résultat, parce qu’on réussit à terminer premiers du groupe de la mort. On est un groupe de compétiteurs donc quand on est en difficulté, on se serre les coudes, et on repart de l’avant, c’est ce qu’on a fait sur la deuxième mi-temps. C’est une autre compétition qui commence, les matchs à élimination directe c’est autre chose. D’abord on va bien se reposer parce que ça a été trois matches avec beaucoup de dépense physique, et on se préparera bien pour affronter cette seconde partie du tournoi".

11:57 - Koundé : "Je me suis senti plutôt bien"

Titularisé pour la première fois chez les A à l'occasion de ce France - Portugal, Jules Koundé s'est montré plutôt satisfait de sa prestation, à un poste de latéral droit qui n'est pas son préféré : "Je me suis senti plutôt bien. Physiquement, à ce poste de latéral, ce sont des efforts différents mais au final j’ai réussi à bien terminer le match. C’est un poste qui demande des choses différentes. À chaque fois qu’on m’y met, j’essaie de donner le maximum. Je ne dirais pas que j’ai fait un super match mais mis à part cette erreur, sur le penalty, on n’a pas été trop mis en danger donc ça va, je trouve (...) Le bilan des trois premiers matchs est positif car on est qualifiés et premiers du groupe. On est encore en train de monter en rythme et de trouver des automatismes. Il y a des choses qu’on peut améliorer, on en est convaincus. Mais on est une équipe difficile à jouer, à manier et à battre".

11:39 - Palhinha (Portugal) : "Le match contre l’Allemagne nous a servi de leçon"

La réaction de Joao Palhinha, le milieu de terrain de la sélection lusitanienne, hier soir, après Portugal - France : "Nous avons réussi à atteindre notre objectif qui était de se qualifier et il faut féliciter le groupe. Cela a été un match intense avec deux excellentes équipes, nous avons fait une très bonne rencontre. Le match contre l’Allemagne nous a servi de leçon pour corriger certains aspects sur le plan tactique et je crois que ça s’est vu aujourd’hui. La Belgique (l'adversaire du Portugal en 8e de finale) a une excellente équipe, l’une des meilleures d’Europe mais nous avons de la valeur et nous voulons poursuivre notre chemin".

11:25 - Willy Sagnol bluffé par Rabiot

Invité à débriefer ce Portugal - France, aujourd'hui, dans les colonnes de L'Equipe, l'ancien international s'est dit agréablement surpris par l'entrée en jeu d'Aadrien Rabiot au pste d'rrière gauche : "Il s'est mis dans le match très, très rapidement. Et c'est difficile de rentrer dans un match comme celui-là, sans échauffement, à un poste qui n'est pas le sien. Je n'ai pas souvenir qu'il ait déjà joué à ce poste-là. Il l'a fait avec beaucoup d'aplomb. Est-ce que ça peut être une solution pérenne en cas de problème avec Hernandez ? Je ne sais pas. Mais face au Portugal, il a répondu aux attentes de Didier Deschamps".

11:13 - Quels solutions au poste d'arrière gauche pour l'équipe de France ?

Si Lucas Digne et Lucas Hernandez venaient à manquer pour le prochain match, pas sûr que le sélectionneur des Bleus envisage de placer à nouveau Adrien Rabiot à ce poste. Le milieu de terrain a correctement rempli sa tâche lors de ce Portugal - France mais ne dispose pas a priori d'une culture du poste suffisante pour dépanner sur le long terme. Didier Deschamps dispose d'autres alternatives comme celle de décaler Presnel Kimpembe dans ce couloir et donc de titulariser Clément Lenglet en charnière centrale, ou encore de faire confiance à Léo Dubois, plus à l'aise à droite mais qui a déjà évolué en club sur ce flanc gauche.

11:04 - Inquiétude pour Lucas Digne

Les mauvaises nouvelles de la soirée d'hier pour les Bleus sont les blessures de Lucas Hernandez et de Lucas Digne, les deux spécialistes du poste d'arrière gauche dans la liste des 26. "Le plus inquiétant, c'est Lucas Digne, a indiqué Deschamps après ce Portugal - France. Il a une blessure musculaire, il a senti tirer derrière la cuisse. Ce sera très compliqué (NDLR : pour être opérationnel dans la suite de la compétition). Lucas Hernandez avait aussi un petit souci, son genou a un peu réagi. Je n'ai pas voulu prendre de risques. On verra pour lui dans les prochains jours".

10:52 - Deschamps satisfait de la prestation de Koundé et Tolisso

Titularisés hier à la place de Pavard et Rabiot, ménagés, Jules Koundé et Corentin Tolisso ont livré une prestation plutôt quelconque sur le côté droit, mais semblent tout de même avoir donné satisfaction à leur sélectionneur, qui a expliqué après la rencontre : "Ils n'avaient jamais joué ensemble. Jules est malheureux (faute de main sur le penalty) mais il a fait beaucoup de bonnes choses dans le travail défensif. 'Coco' n'était pas mis dans ses meilleures dispositions, ce n'est pas un poste naturel pour lui, mais avec le volume qu'il a et son intelligence, il a fait une bonne heure aussi (...) Je peux compter sur l'ensemble du groupe à un moment ou à un autre. Je fais toujours ça par rapport à ce que je pense être le mieux. L'idéal est de mettre tous les joueurs dans leur meilleure position. Aujourd'hui la quasi-totalité y était. Et maintenant Adrien Rabiot est capable de jouer arrière gauche (NDLR : le milieu de terrain a fait son entrée à ce  poste inhabituel pour pallier les blessures Digne et Hernandez)".