Italie - Angleterre : les Anglais abattus, le résumé en vidéo

Chargement de votre vidéo
"Italie - Angleterre : les Anglais abattus, le résumé en vidéo"

Italie - Angleterre : les Anglais abattus, le résumé en vidéo ITALIE - ANGLETERRE. Au bout d'une finale moyenne et conclue aux tirs au but dimanche soir, l'Italie a remporté l'Euro 2021de foot, crucifiant l'Angleterre à domicile (1-1). A Wembley, les Anglais ont vécu un nouveau cauchemar et restent privés de titre depuis 55 ans. Découvrez le résumé du match.

Le résumé d'Italie - Angleterre

Cinquante-cinq ans après avoir soulevé à domicile le seul trophée de son histoire, la Coupe du monde 1966, l'Angleterre avait l'espoir de rééditer cette performance face à l'Italie pour la première finale d'Euro de son histoire. Mais les Three Lions ont finit par céder aux tirs au but (1-1, 2-3 aux t.a.b.), au bout d'un suspense insoutenable. Pourtant, ce sont biens les Anglais qui débutent le mieux cette finale en prenant l'avantage après seulement deux minutes de jeu dans un stade de Wembley en fusion au moment où Luke Shaw reprend victorieusement un centre de Kieran Trippier (0-1, 2e). Mais, fidèle à son football minimaliste, Gareth Southgate demande rapidement à ses joueurs de protéger cet avantage plutôt que de continuer à attaquer. Après une première période équilibrée, les Italiens prennent le dessus dans ce match au retour des vestiaires et égalisent finalement logiquement grâce à Leonardo Bonucci, sur corner (1-1, 67e). L'Italie continue de dominer mais ne parvient pas à prendre l'avantage avant la fin du temps réglementaire ni durant la prolongation. L'Angleterre, qui restait sur deux victoires lors de séance de tirs au but, va alors craquer. Rashford et Sancho, les deux remplaçants lancés par Gareth Southgate juste avant la séance ratent leur tentative avant que Bukayo Saka, qui pouvait égaliser à 3-3 en tant que dernier tireur, ne voie son tir détourné par Donnarumma, exceptionnel. 53 ans plus tard, l'Italie remporte son deuxième Euro et quitte une équipe anglaise entourée de beaucoup de questions après cet échec à domicile en finale.

Découvrez le résumé vidéo de cette finale entre l'Angleterre et l'Italie (1-1, 3 t.a.b. à 2) et les buts inscrits par Shaw (2e) et Bonucci (67e) mais aussi l'incroyable séance de tirs au but disputée ce dimanche soir à Wembley.

Score Italie
Italie
1 : 1 Shaw, Luke 2’ - AngleterreBonucci, Leonardo 67’ - ItaliePenalties : 3 - 2
Score Angleterre
Angleterre
Italie - Angleterre en direct

17:56 - Gareth Southgate (Angleterre) : "Je veux emmener l'équipe au Qatar"

Le sélectionneur de l’Angleterre s’est exprimé sur son avenir à la tête de la sélection anglaise. S’il ne veut pas se projeter jusqu’à l’EURO 2024 en Allemagne, il veut diriger son équipe à la Coupe du monde au Qatar en 2022. "Je ne pense pas que le moment soit venu d'y penser, a-t-il confié. Nous devons nous qualifier pour le Qatar. J'ai besoin de temps pour prendre du recul et réfléchir à l'Euro 2020. Je besoin de repos. C'est une expérience incroyable, mais diriger son pays dans ces tournois prend de l'énergie. J'ai dit que c'était formidable d'avoir ce soutien interne, vous l'appréciez énormément en tant que manager. Je ne veux pas m'engager plus longtemps que je ne le devrais et je ne veux pas abuser de la confiance, donc toutes ces choses doivent être prises en compte. Je veux emmener l'équipe au Qatar, je pense que nous avons progressé au cours des quatre années, nous avons terminé quatrième, troisième et deuxième et c'est aussi bien que n'importe qui."

17:36 - Très haute audience pour M6 lors d’Angleterre-Italie

M6 a réalisé son record d’audience hors match de l’équipe de France depuis le début de la compétition. La finale a réuni 11,8 millions de téléspectateurs. Pour rappel le record est détenu par TF1 lors de France-Suisse avec 16,3 millions de téléspectateurs.

17:20 - Boris Johnston : "Cette équipe d'Angleterre mérite d'être traitée en héros"

Le premier ministre anglais s’est exprimé sur les réseaux sociaux sur la défaite de l’Angleterre en finale de l’Euro face à l’Italie. "Cela a été un résultat déchirant sur la fin, mais Gareth Southgate et son équipe ont joué comme des héros. Ils ont fait la fierté de la nation et méritent de grandes félicitations.". Il a aussi tenu à dénoncer les propos racistes qu’ont subis certains joueurs anglais après la défaite (Rashford, Sancho et Saka notamment). "Cette équipe d'Angleterre mérite d'être traitée en héros, et non (en victime) d'insultes racistes sur les réseaux sociaux. Les responsables de ces abus effroyables devraient avoir honte d'eux-mêmes ".

16:55 - Jack Grealish (Angleterre) : "je ne veux pas que les gens disent que je ne voulais pas prendre un péno"

L’attaquant anglais a voulu répondre aux rumeurs qui disaient qu’il n’avait pas voulu tirer les pénaltys. Une réponse donnée sur les réseaux sociaux où il explique que c’est bien son sélectionneur qui a fait le choix des joueurs. "J’ai dit que je voulais en tirer un. Le coach a pris tant de bonnes décisions dans ce tournoi et il l’a fait ce dimanche! Mais je ne veux pas que les gens disent que je ne voulais pas prendre un péno quand j’ai dit que je voulais...".

16:38 - Gareth Southgate (Angleterre) : "On a mis les meilleurs tireurs qu'on avait sur le terrain"

Le sélectionneur des Three Lions est revenu sur la séance de pénaltys de ses joueurs. Il a ainsi expliqué ses choix de faire tirer les jeunes anglais Rashford, Sancho et Saka. "Les joueurs qui ont pris les tirs au but, c'est ma décision, a-t-il déclaré. On les a travaillés à l'entraînement mais ce n'est pas eux qui ont décidé. On a mis les meilleurs tireurs qu'on avait sur le terrain à ce moment-là. Ce sera évidemment déchirant pour les joueurs, mais ils ne doivent rien se reprocher.".

16:10 - La Squadra Azzurra célèbre son titre à Rome

Les italiens, vainqueurs de l’EURO 2021, sont arrivés ce matin à Rome pour célébrer leur victoire. Ils sont allés se reposer dans un hôtel avant de rencontre le président italien Sergio Mattarella qui s’était rendu à Wembley. 

15:52 - Gareth Southgate (Angleterre) : "ce soir, c'est incroyablement douloureux dans ce vestiaire"

L’entraîneur de l'Angleterre s’est exprimé sur la chaîne BBC Sport après la défaite de son équipe à domicile en finale de l’EURO 2021. Forcément triste, il a tenu à rappeler tout le travail accompli de ses joueurs pour en arriver jusqu’ici. "Nous sommes extrêmement déçus. Je pense que les joueurs ont été un crédit absolu, ils ont donné tout ce qu'ils pouvaient. Ce soir, c'était exactement la même chose, ils se sont épuisés. Par moments, ils ont très bien joué, par moments nous n'avons pas assez bien gardé le ballon. Surtout au début de la deuxième mi-temps. Mais il n'y a pas de récriminations. C'était un vrai plaisir de travailler avec eux, et ils sont allés plus loin que nous depuis longtemps. Mais bien sûr, ce soir, c'est incroyablement douloureux dans ce vestiaire.".

15:36 - Harry Kane (Angleterre) égale Gary Neville

Le buteur et capitaine de l’Angleterre a disputé son 11e match à l'EURO, égalant le record de Gary Neville pour l'Angleterre. Durant l’Euro 2021, il a marqué 4 buts en 7 matchs, on retiendra le pénalty marqué en demi-finale face au Danemark.

15:18 - Harry Kane (Angleterre) : "cela va probablement faire mal pendant un certain temps"

Le buteur et capitaine de l'Angleterre s’est exprimé après le match sur la défaite de son équipe en finale face à l’Italie. S’il est déçu, il a tenu à rappeler le beau parcours accompli et est optimiste pour l’avenir. "Nous devons être extrêmement fiers de ce que nous avons accompli en tant que groupe. Nous sommes tous des gagnants, et nous voulions gagner, donc cela va probablement faire mal pendant un certain temps. Cela fera mal pour le reste de nos carrières, mais c'est le football. Nous avons bien progressé depuis la Russie et il s'agit maintenant de poursuivre dans cette voie.".

15:00 - La presse anglaise déçue mais fière de ses joueurs

Après la défaite de l’Angleterre à Wembley pour la finale de l’EURO 2021, les journaux anglais ont voulu illustrer la déception ressentie après le parcours des Three Lions. "Si proches" pour le Guardian qui a décidé de montrer Bukayo Saka en larme, lui qui a manqué son pénalty, dans les bras de son sélectionneur Gareth Southgate. "Ça fait mal... Mais nous sommes si fiers de vous" a affirmé le Daily Express.

14:42 - L’Italie rejoint le club des 4

Grâce à sa victoire à l’EURO 2021, l’Italie compte désormais deux trophées à l’EURO après le succès en 1968. La Squadra Azzurra rejoint le club des 4 nations ayant remporté plusieurs titres européens. Un club composé de la France (1984-2000), l’Allemagne (1972-1980-1996) et l’Espagne (1964-2008-2012).

14:34 - Pas de premier titre européen pour l’Angleterre

L’Angleterre disputait sa première finale de l’EURO de son histoire. Sa meilleure performance restait une troisième place remportée en 1968. Les Three Lions avaient aussi été en demi-finale lors de l’EURO de 1996. En 2016, ils avaient été éliminés en huitièmes de finale par l’Islande (1-2). Cela faisait 55 ans que les anglais n’avaient plus joué de finale dans un tournoi majeur. Pour rappel, ils avaient remporté la Coupe du monde 1966 en Angleterre. Hier, dans leur antre de Wembley à Londres, les coéquipiers d’Harry Kane se sont inclinés lors de la séance de pénaltys (1-1, 3-2 t.a.b) et finissent deuxièmes du tournoi.

14:17 - La presse italienne célèbre le succès de la Squadra Azzurra

Après le titre de l’Italie à l’EURO 2021, les journaux italiens ont voulu illustrer de la meilleure des manières la victoire de la Squadra Azzurra. "Trop beau" pour le quotidien sportif, La Gazzetta dello Sport. "Elle est pour nous" a affirmé le Corriere dello Sport ce matin ou encore "Nous sommes uniques" du Tuttosport.

14:00 - Jorginho (Italie) réalise le doublé Champions League - EURO

Vainqueur cette année de la Ligue des champions avec Chelsea face à Manchester City (1-0), Jorginho a remporté hier l’EURO 2021 avec l’Italie. Il rejoint le cercle très fermé des joueurs ayant remporté la C1 et le Championnat d’Europe la même année. L’Espagnol Luis Suárez avait été le premier à réaliser ce doublé avec l’Inter de Milan et l’Espagne en 1964. Les hollandais Hans van Breukelen, Ronald Koeman, Berry van Aerle et Gerald Vanenburg avec le PSV Eindhoven et les Pays-Bas en 1988. Fernando Torres et Juan Mata avec Chelsea et l’Espagne en 2012. Enfin, Cristiano Ronado et Pépé en 2016 avec le Real de Madrid et le Portugal.

13:39 - Giorgio Chiellini (Italie) : "Malgré un but à froid, nous avons toujours dominé"

Le défenseur central et capitaine de l'Italie a lui aussi, en conférence de presse, souligné la domination de son équipe durant la rencontre face à l’Angleterre. "Nous avons mérité notre victoire, nous avions senti en nous retrouvant qu'il y avait quelque chose de magique dans l'air. C'est une émotion incroyable, nous la savourons parce qu'elle est magnifique. Malgré un but à froid, nous avons toujours dominé. [...] Après ce triomphe, nous voulons faire la fête demain avec tous les Italiens, qui le méritent bien." a expliqué le défenseur italien au micro de la Rai.

LIRE PLUS
Les stats du match
Statistiques Italie
Italie
1 : 1
Statistiques Angleterre
Angleterre
62 Possession 38
17 Tirs 5
5 Tires cadrés 2
3 Corners 5
14 Coups francs 25
5 Hors jeux 1
20 Fautes 13
5 Carton(s) jaune(s) 1
0 Carton(s) rouge(s) 0
6 Changements 5
3 Blessés 1