Paolo Diogo et son alliance

Parfois, l'alliance ne s'accroche pas vraiment là où on voudrait. N'est-ce pas pas Monsieur Paolo Diogo ? © Danilo Rizzuti - Fotolia

Vous tenez à savoir pourquoi les arbitres obligent les joueurs à retirer leurs bijoux, bagues ou autres piercings avant les matchs ? Paolo Diogo vous explique pourquoi. Nous sommes le 5 décembre 2004 au stade Breite de Schaffhouse. A la 87e minute de jeu, le milieu de terrain du Servette de Genève marque un dernier but pour son équipe, portant le score à 4-1. Voulant partager sa joie avec les supporters qui ont fait le déplacement, Paolo Diogo s'accroche au filet qui le sépare du public. Mais en voulant redescendre sur la pelouse, le jeune marié accroche son alliance dans le filet. Mauvaise soirée pour le Suisse, qui écope d'un carton jaune pour avoir gagné du temps (!)... et qui perd deux phalanges en retombant. Les médecins ne pourront pas le recoudre et il se fera amputer d'un doigt. Ironie du sort, Paolo Diogo a signé pour le FC Schaffhouse en 2006. "Une bonne manière de conjurer le sort", confiera-t-il au journal Matin.

Suggestions de contenus